France – Brésil : Les dessous du coup de com’ de Volkswagen et sa faute d’orthographe volontaire

wolkswagen faute d'orthographe pub france brésil football volkswagen

 

Hier soir, Volkswagen s’est offert un joli coup de pub à l’occasion du match de l’Equipe de France de football qui affrontrait le Brésil au Stade de France.

Récent partenaire de la Fédération Française de Football depuis la fin de la Coupe du Monde 2014, Volkswagen a profité des ses minutes de visibilité sur la panneautique LED pour faire réagir les téléspectateurs et les internautes pendant la rencontre. Un dispositif bien huilé qui s’est déroulé en 3 temps.

Une faute d’orthographe volontaire pour être vu et faire réagir

Lors de la première mi-temps, la marque allemande a ainsi écrit Wolkswagen sur les panneaux pubs au lieu de Volkswagen. Une faute d’orthographe prise très au sérieux par de nombreux twittos qui se sont rapidement emparés de ce « fail ». Sauf que l’erreur était en réalité volontaire. Une idée née d’un constat lié au search, les recherches faites depuis les moteurs de recherche type Google. « Le nom Volkswagen est assez compliqué à écrire et bon nombre de requêtes étaient mal orthographiées. L’agence créa de Volkswagen, DDB Paris, a donc eu l’idée de profiter de la visibilité du match France-Brésil et des affichages LED pour jouer sur cet orthographe. » nous a confié Marie Declercq, Consultante Social Media pour Volkswagen France. « Il n’y avait pas un réel besoin d’éduquer les français, il s’agissait d’objectifs de visibilité et de viralisation. »

Même le médecin et animateur télé Michel Cymes, présent au stade, y est allé de son tweet.

 

A la mi-temps du match, Volkswagen a diffusé deux billboards en début et fin de publicité sur TF1 annonçant le reveal de l’opération avec le message «  Volkswagen, c’est pourtant facile de ne pas se tromper ». Une vidéo également mise en ligne sur le compte Twitter de la marque @vw_france. Précisons que pour les connaisseurs, les publicitaires ou les amateurs de VW, le claim date d’une publicité pour la Golf GTI remontant à une trentaine d’années.

Lors de la seconde période, la marque allemande a poursuivi son reveal sur la panneautique LED du Stade de France toujours via le message «Volkswagen, c’est pourtant facile de ne pas se tromper». Sur Twitter, la vidéo reveal a également été poussée via Video Card avec un ciblage sur les mots clés et hashtags utilisés.

 

Le compte Twitter @vw_france a également engagé des discussions avec les personnes parlant de l’opération. Une vidéo tournée avant la rencontre avait même été réalisée pour montrer aux plus sceptiques que l’opération était planifiée depuis le début. Une « preuve » qui vient cependant alimenter la théorie de la communication de rattrapage…

Au final, c’est un joli buzz réussi de la part de Volkswagen qui s’est offert de nombreuses retombées à la fois sur les réseaux sociaux et sur de nombreux sites d’informations et blogs !

Un dispositif qui a certainement fait parler dans la Social Room mise en place hier par la Fédération Française de Football au Stade de France et réunissant les différents Community Managers des partenaires de l’Equipe de France de Football ! 

social room FFF france brésil

Les CM des partenaires de l’Equipe de France de Football étaient réunis hier dans une Social Room au Stade de France dans le but de faire du bruit autour de la rencontre

Laisser un commentaire

Nike signe avec Justin Gatlin - ancien dopé - et s'attire les... Une Social Room dédiée aux sponsors des Bleus pendant France-Brésil
Activation - adidas célèbre le Ballon d'Or de Messi avec 7 Chèvres en Or au Trocadéro(Lire la suite) Rugby - Kappa prolonge avec le Stade Français Paris jusqu'en 2025(Lire la suite) Tennis - Voici les serviettes Roland-Garros 2022(Lire la suite) A recruter - Etienne Bouzid - Chef de Projet, Chargé de partenariats(Lire la suite) Football - Les sponsors de Lionel Messi célèbrent son 7ème Ballon d'Or(Lire la suite) Social Media - Best of tweets "sport business" et "marketing sportif"(Lire la suite)