Forbes dévoile son classement de la valorisation 2023 des 10 écuries de Formule 1

 

Le magazine économique américain Forbes a dévoilé cette semaine son classement portant sur la valorisation des 10 écuries de Formule 1 en 2023.

Depuis 2021 et la mise en place d’un plafond budgétaire pour les dépenses des constructeurs, les valorisations des écuries ont largement augmenté. 

Récemment, Alpine F1 vendait 24% de ses parts pour un montant de 200 millions d’euros ce qui valorisait l’écurie à 833M€ environ. Un montant qui selon Forbes était scellé depuis plusieurs mois. Aujourd’hui, Forbes valorise Alpine Racing à 1,4 milliard de dollars.

Pour le magasine, la valorisation moyenne des 10 écuries de Formule 1 en 2023 s’élève à 1,88 milliard de dollars, soit une hausse de 276 % par rapport aux 500M$ en 2019.

En tête du classement, on retrouve la Scuderia Ferrari avec une valorisation à 3,9 milliards de dollars. Mercedes F1 est très proche avec une valorisation de 3,8 milliards $, soit un bond de 274 % en 4 ans. Le podium est complété par Red Bull Racing à 2,6 milliards de dollars.

Le classement Forbes de la valorisation des écuries de F1 

1/ Ferrari : 3,9 milliards $

2/ Mercedes F1 : 3,8 milliards $

3/ Red Bull Racing : 2,6 milliards $

4/ McLaren : 2,2 milliards $

5/ Alpine F1 : 1,4 milliard $

6/ Aston Martin : 1,375 milliard $

7/ AlphaTauri : 1,125 milliard $

8/ Alfa Romeo : 900M$

9/ Haas : 780M$

10/ Williams F1 : 725M$

La F1 : le sport d’aujourd’hui… et de demain ?

Cette impressionnante hausse générale des chiffres qui gravitent autour de la F1 s’explique pour différentes raisons. Tout d’abord, en 2021, un plafond budgétaire annuel de 135 millions de dollars a été instauré. Le but était de limiter les dépenses des écuries qui pouvaient parfois dépasser les 400 millions de dollars par an et qui, en déboursant une telle somme, pouvait difficilement prétendre à un quelconque bénéfice en fin de saison. Selon Forbes, les dix écuries du classement ont perdu près de 200M$ de bénéfice d’exploitation en 2018. Comme le souligne le magazine, avec ce plafond budgétaire, la F1 a en réalité « introduit le concept de rentabilité ».

Le rachat par Liberty Media entre 2016 et 2017 et tout le travail effectué comme la série Netflix « Formule 1 : Pilotes de leur destin » ont également relancé l’attractivité d’un sport dont l’audience télévisuelle était en déclin. Depuis, c’est tout l’inverse. Dans le contrat que la F1 a signé avec Disney (ESPN, ESPN+ et ABC), elle a « multiplié par 17 ses droits TV aux États-Unis, pour une valeur annuelle moyenne de 83 millions de dollars par an de 2023 à 2025 » selon Forbes.

La F1 a même enregistré une hausse de 36 % de son audience aux États-Unis. À l’échelle internationale, c’était près de 70 millions de téléspectateurs en moyenne par course 2022. Les droits TV mondiaux de la F1 devraient dépasser le milliard de dollars de recette cette année selon Forbes. D’après un récent rapport de Seaport Research Partners, ce chiffre atteindra les 1,4 milliard de dollars en 2029. 

À lire aussi

Classement Forbes 2023 : Le TOP 10 des sportifs les mieux payés a cumulé 1,113 milliard de dollars, un record historique (mai 2022-mai 2023)

Laisser un commentaire

adidas célèbre Lionel Messi avec une activation au port de... Comment le Département des Hauts-de-Seine (92) active son partenariat...
Tennis - "Grâce à notre partenariat avec la WTA, le PIF continuera d'être un catalyseur de la croissance du sport féminin"(Lire la suite) Merchandising - Barbie sort une nouvelle collection à l'effigie de 9 sportives(Lire la suite) Vivez au rythme des événements majeurs de cet été chez LE FIVE & 4PADEL avec PLAYERS EVENTS !(Lire la suite) F1 - F1 - Comment McLaren va retenir (presque) toute l'attention à Monaco(Lire la suite) Droits TV - LFP Media signe un accord exclusif avec Infront pour la Ligue 1 McDonald's sur certains territoires(Lire la suite) Inside - [On a testé] Les coulisses du casting Mondial Relay pour la Caravane du Tour de France(Lire la suite)