Nike peut-il perdre gros en mettant en scène Colin Kaepernick dans sa dernière campagne « Just Do It » ?

 

Hier, Colin Kaepernick, ancien quarterback des San Francisco 49ers et sans club actuellement, a déclenché une nouvelle vague de réactions sur les réseaux sociaux. En cause, une publicité pour Nike accompagnée du message « believe in something even if it means sacrificing everything ».

A quelques jours de la reprise du Championnat NFL, la marque à la virgule a semble-t-il, décidé de prendre des positions claires et affirmées en utilisant l’image du joueur qui est devenu l’un des sportifs les plus controversés aux USA depuis qu’il a posé un genou à terre pendant l’hymne américain pour protester contre les violences policières. Dans la foulée, le président des Etats-Unis Donald Trump avait ouvertement critiqué ce geste repris par d’autres joueurs.

Pour célébrer les 30 ans du célbère slogan « Just Do It » Nike lance une grande campagne publicitaire mettant en scène plusieurs athlètes dont Kaepernick, Odell Beckham Jr., Serena Williams, LeBron James, Shaquem Griffin ou encore Lacey Baker comme le rapporte ESPN.

« Pour nous, Colin est un des athlètes les plus inspirants de sa génération qui a tiré parti de la puissance du sport pour faire avancer le monde » a précisé Gino Fisanotti, Vice-Président de Nike en Amérique du Nord, au média américain. Sous contrat avec Nike depuis plusieurs années, Colin Kaepernick a prolongé avec la marque pour un nouveau contrat pluriannuel selon le New York Times. Nike devrait notamment commercialiser une ligne dédiée au joueur incluant une chaussure et un T-shirt.

Une campagne marketing qui n’est évidemment pas passé inaperçue outre-atlantique. Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes appellent au boycott des produits Nike quand d’autres applaudissent. Sur Twitter, le hashtag #NikeBoycott est en trending topic aux USA depuis hier. Côté bourse, Nike a perdu -2,69% suite à cette pub, soit la plus forte baisse de l’indice Dow Jones de la journée.

Nike (36,6 milliards de dollars de chiffre d’affaires) peut-il perdre gros, notamment en terme d’image sur ses terres, en mettant en scène Colin Kaepernick dans sa dernière campagne « Just Do It » ? Le géant américain profitera-t-il au contraire de cette sortie ? Il y a plus d’un an, le CEO d’Under Armour Kevin Plank déclarait que Donald Trump était « un président favorable aux affaires, ce qui est un véritable atout pour le pays ». Une sortie qui avait entraîné de nombreuses réactions et appels au boycott. Dans la foulée, le boss de la marque avait publié une lettre ouverte pour éteindre l’incendie.

Toujours en course à l’US Open, Nike profite actuellement de ce temps fort pour mettre en scène Serena Williams comme nous l’évoquions ici.

Laisser un commentaire

Roxana Maracineanu prend la succession de Laura Flessel au poste... Hankook nouveau partenaire officiel de l'AS Monaco
Offre de Stage - Chargé de communication, marketing junior - Fédération Française d'Aviron(Lire la suite) Business - Ce que pèsent les dépenses sponsoring des équipementiers dans le foot européen (étude PR Marketing)(Lire la suite) TV - Altice s'explique suite aux problèmes de l'application RMC Sport et promet un geste commercial(Lire la suite) TV - RMC Sport disponible pour les abonnés satellite Canal+(Lire la suite) Sponsoring - C'est officiel, Allianz devient l'assureur mondial des JO(Lire la suite) Communication - Qui se cache derrière le nouveau logo de l'INSEP ?(Lire la suite)