Paris 2024 a-t-il fait le job en terme de lobbying auprès du « Seigneur des Anneaux » Thomas Bach ?

thomas-bach-paris-2024

 

Ce week-end, le président du Comité International Olympique (CIO) Thomas Bach était en visite à Paris. L’occasion pour lui de ressentir l’engouement parisien pour l’organisation des Jeux Olympiques 2024.

Le Comité Paris 2024, emmené par Bernard Lapasset et Tony Estanguet, a-t-il fait ce qu’il fallait en terme de lobbying auprès du « Seigneur des Anneaux » ?

Pendant ces deux jours, Thomas Bach a participé à de nombreux évènements et s’est rendu sur de nombreux sites sportifs. Le président du CIO a par exemple donné le départ de la course des 10 km de Paris « We Run Paris ».

Du Grand Palais (escrime et taekwondo) à l’Esplanade des Invalides (tir à l’arc) en passant par les bords de la Seine (triathlon et natation en eau libre) ou encore les Champs-Élysées (cyclisme sur route), Thomas Bach n’a pas arrêté. Ce dernier s’est également rendu à la Tour Eiffel, monument qui servirait de cadre au beach volley si Paris organisait les JO en 2024.

Le président de la République François Hollande a également mouillé le maillot en accueillant le président du CIO au Palais de l’Élysée où la délégation olympique a pu profiter d’un déjeuner privé en compagnie d’athlètes, de présidents de fédérations françaises de sport et de sponsors.

« La candidature de Paris 2024 est très solide et propose d’utiliser certains des sites les plus emblématiques de la ville comme toile de fond pour les Jeux Olympiques. C’est un projet qui s’inscrit dans le droit fil des réformes préconisées par l’Agenda olympique 2020, en particulier s’agissant de la durabilité et de l’héritage, avec 95 % des sites proposés déjà existants ou temporaires. Ce projet met en outre les athlètes au cœur des Jeux » a déclaré le président du CIO. « Nous nous réjouissons d’assister au match serré qui va se disputer entre les villes candidates, chacune d’entre elles proposant un héritage pour la population de sa ville, sa région et son pays. Nous sommes persuadés que, quelle que soit la ville qui l’emportera, les Jeux de 2024 seront exceptionnels.« 

Les dirigeants de Paris 2024 ont également eu l’occasion de présenter à Thomas Bach leur vision à la Cité du Cinéma à Saint-Denis – un pôle important de l’industrie cinématographique européenne ainsi qu’un studio de travail qui servirait en partie pour le village des athlètes en 2024.

Samedi soir, Anne Hidalgo, maire de la capitale, avait emmené le président du CIO pour une visite dans Paris à l’occasion de la Nuit Blanche, un festival culturel d’art, de musique et de théâtre organisé chaque année au cœur de la ville lumière.

Thomas #Bach experiencing true Parisian #culture with @annehidalgo on #NuitBlanche @paris_maville @nuitblanche2016

Une photo publiée par #Paris2024 (@paris2024) le

Si Thomas Bach s’est dit « impressionné par la candidature très forte » de la France, Marc Ventouillac, journaliste à L’Equipe, a assuré sur franceinfo que le président du CIO dira « la même chose » à Los Angeles et Budapest, autres villes candidates pour les Jeux de 2024. Selon lui, il vaut mieux « l’avoir avec soi que contre soi ».

Rien ne va plus, faites vos Jeux !

Laisser un commentaire

Les joueurs de l'OM et Intersport piègent des fans dans une... BON PLAN : Canal+ en offre sans engagement
JO - Nos 100 chiffres à ne pas rater concernant les JO de Paris 2024(Lire la suite) Mode - Paris 2024 - Berluti dévoile les tenues des Cérémonies de l'Equipe de France(Lire la suite) Football - Lionel Messi dans la nouvelle publicité "Oh-Lay's" des chips Lay's(Lire la suite) Business - Neymar va lancer sa marque de boisson avec et sans alcool(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Assistant(e) International et Développement - Amaury Media(Lire la suite) Média - Droits TV - Disney+ s'offre l'UEFA Europa League et la Conference League dans 2 pays(Lire la suite)