Interview – Hugues Charmet, Directeur Associé de Travel Stadium (MyPSGbox et MyOMbox)

Myombox OM

 

Depuis quelques mois, les plus jeunes fans du Paris Saint-Germain et de l’Olympique de Marseille peuvent vivre leur passion au travers d’un nouveau produit commercial qui a fait ses preuves dans d’autres secteurs que le sport, la box.

Sur abonnement mensuel où à l’achat unitaire, les supporters des deux clubs peuvent recevoir des produits en lien direct avec leur passion. Un concept lancé par Travel Stadium, startup qui a lancé en 2012 StadiumBox (coffret cadeau sport). Avec le PSG et l’OM, la société compte réaliser dans les années à venir 300 000 euros de chiffre d’affaires chaque mois avec ces deux produits.

Pour en savoir un peu plus sur MyPSGbox et MyOMbox, nous avons posé quelques questions à Hugues Charmet, Directeur Associé de Travel Stadium.

SportBuzzBusiness.fr : Qu’est-ce que Travel Stadium ?
Hugues Charmet : Travel Stadium est une start-up créé en 2012 par Bertrand de Roquefeuil et moi-même. Son but, créer des solutions billetterie et merchandising pour les clubs et fédérations sportives. En 2012, nous avons lancé StadiumBox, premier coffret cadeau sport proposant deux places pour un match au choix sous la forme d’un coffret cadeau.


stadiumbox FFF footballSBB : Quel est le chiffre d’affaires de la société ?

HC : Nous avons réalisé 1,2 millions d’euros sur l’exercice 2015-2016.

SBB : Quel sont les avantages qu’offre StadiumBox aux Fans et aux clubs ?
HC : L’intérêt pour le consommateur est de pouvoir enfin offrir des places pour un match en étant certain de ne pas se tromper. En effet, c’est la personne qui reçoit StadiumBox qui choisit pour quel match elle souhaite l’utiliser. Pour le club, l’intérêt est de pouvoir recruter de nouveaux consommateurs en diffusant dans des réseaux peu exploités (+ de 450 points de vente GSS, GSA…) et au delà de leur zone de chalandise traditionnelle (75% des StadiumBox sont vendus au delà de la zone billetterie classique du club). Au lancement, la FFF et le Stade Français ont fait confiance à Travel Stadium pour lancer leur StadiumBox. Aujourd’hui, nous travaillons avec une trentaine de fédérations et clubs de L1, Top 14, D1…

Quel est le business model de StadiumBox ?
HC : Nous ne facturons pas d’honoraires. Nous créons des produits sur lesquels nous assumons le risque commercial. Pour StadiumBox, les places sont vendues à leur valeur réelle, le clubs accepte de nous les céder à une valeur inférieure, nous permettant de financer la distribution, la production, la communication…

PSG box Zlatan ibrahimovic myPSGboxSBB : Quel est le positionnement des deux box PSG et OM lancées récemment ?
HC : 
MyOMbox et MyPSGbox offrent une autre façon d’être abonné. Vous recevez chaque mois des produits et expériences inédites en lien avec l’actualité de votre équipe. Pour le consommateur, l’intérêt est de pouvoir vivre sa passion, avoir ce que les autres n’ont pas, découvrir chaque mois les nouveautés de son club. Le club peut lui développer la relation avec ses consommateurs autrement que par le push commercial. Nous avons lancé l’offre avec les 2 plus grands clubs français à savoir l’OM et le PSG.

SBB : Le PSG et l’OM étaient-ils à la recherche de ce type d’offres ? Comment fonctionne le partenariat avec les clubs ? 
HC : Les clubs de cette dimension sont en quête de produits leurs permettant, non seulement de faire du chiffre d’affaires merchandising, mais également de nourrir la relation avec les fans. C’est particulièrement vrai au delà de la ville du club. Prenons l’exemple du PSG, la relation avec les fans tourne à plein régime sur Paris car les outils sont là pour ça. Vous pouvez acheter des produits dans les boutiques du club, aller au stade et au camp d’entraînement pour voir les joueurs. Dans le reste de la France et à l’étranger, la relation est très limitée, et quand elle existe elle n’est que digitale. Ce type de produit permet de développer cette relation et de la monétiser.

« D’ici 3 ans, des clubs comme le PSG et l’OM doivent pouvoir fédérer entre 5 000 et 10 000 abonnés, soit un chiffre d’affaires envisagé pour ces deux clubs de 300 000 euros par mois »

Comment travaillez-vous pour remplir vos box PSG et OM ?
HC : 
Nous achetons les produits via les clubs ou directement au licencié. Si besoin, nous faisons produire indépendamment. Chaque box contient pour plus que son prix d’achat, charge à nous d’acheter au mieux. L’abonnement est sans engagement mais le taux de satisfaction est élevé, donc le taux de résiliation faible.

SBB : Etes-vous satisfaits des premiers mois de commercialisation ? A terme, quel est l’objectif de chiffre d’affaires de cette activité au sein de Travel Stadium ?
HC : A date, les résultats sont encourageants. D’ici 3 ans, des clubs comme le PSG et l’OM doivent pouvoir fédérer entre 5 000 et 10 000 abonnés, soit un chiffre d’affaires envisagé pour ces deux clubs de 300 000 euros par mois. L’abonnement mensuel à MyPSGbox est facturé 23,90€, 19,90€ pour MyOMbox.

SBB : Quels sont les prochains clubs ou clients sport avec qui vous allez travailler sur ce concept ?
HC : En France, sorti de l’OM et du PSG, peu de clubs ont une fanbase suffisante pour justifier un tel produit. Tous les grands clubs étrangers sont des partenaires potentiels.

 

A lire également

Interview : Frédéric Cozic, Responsable Digital de l’Olympique de Marseille

Interview vidéo (Frenchweb) – Michel Mimran, Directeur Marketing du Paris Saint-Germain

Vitamin Well nous explique la genèse de ses vidéos virales « Zlatan@work » avec Zlatan Ibrahimovic

Comment l’Olympique de Marseille exploite les nouvelles infrastructures VIP du Stade Vélodrome ?

Laisser un commentaire

Offre de Stage : Assistant Développement Commercial - Feeling... Offre Emploi (CDI) : Chargé(e) d'études et de clientèle -...
Smaïl Bouabdellah rejoint M6 pour l’Euro 2024(Lire la suite) Business - La startup de recrutement de sportifs "Sportiw" lève 1 million d'euros(Lire la suite) Volley - Nolt équipementier de la LNV, on en parle avec le responsable marketing de la ligue(Lire la suite) JO - Terraillon Supporteur Officiel de Paris 2024(Lire la suite) Média - La société Matchem rachète le média "But !" pour 120 000€(Lire la suite) Offre Alternance - Responsable communication, Community Manager - NEXST11(Lire la suite)