Tennis – Un polo à « un prix qui déchire » : La marque Celio surfe sur le dernier craquage de Benoît Paire face à Daniil Medvedev

Photo AFP

 

Lors de sa défaite à Acapulco, Benoît Paire a déchiré son polo de rage. Une bonne occasion pour son équipementier Celio de faire de la séquence une publicité pour son produit bien disponible à l’achat.

Utiliser les coups de sang du joueur que l’on sponsorise pour les transformer en contenu de marque, c’est la stratégie adoptée hier par Celio be normal.

Balayé par Daniil Medvedev (6-3, 6-4) à Acapulco (ATP 500) dans la nuit de mardi à mercredi, Benoît Paire en a déchiré son polo. Comme souvent, l’image, peu commune, a fait le tour du web.

Avec malice, Celio be normal s’est emparé de la séquence pour faire la publicité du polo porté par le 49e joueur mondial. « 29€99, à ce prix là Benoît Paire aurait tort de s’en priver » écrit la marque de prêt-à-porter sur les réseaux sociaux.

« Tout le monde en Celio pour Roland!!! #ALLEZ » a tweeté en retour l’Avignonnais.

 

« Des tenus créées et pensées conjointement avec lui »

Pour rappel, Benoît Paire est équipé par Celio depuis l’US Open 2021 après avoir vécu un début d’année sans sponsor.

« Toutes ses tenues de match sont créées et pensées conjointement avec lui, elles son griffées celio & be normal »  nous explique Sebastien Bismuth, président du directoire de Celio. « Une collection (polos, shorts, serre-poignets et chaussettes) créée par Benoît et nos équipes style et qui décline ses tenues de match (5 couleurs sur le drop 1) sortira début avril dans nos magasins » nous confie-t-elle.

Pour rappel, Benoît Paire est un « habitué » du craquage de polos. Lacoste, son précédent équipementier, peut témoigner.

Une moins bonne publicité pour Alexander Zverev et adidas

Cette semaine, Benoît Paire n’est pas le seul à s’être illustré au Mexique. Alexander Zverev a été l’auteur d’un gros pétage de plomb. L’Allemand, sponsorisé par adidas, a frappé, à plusieurs reprises, avec sa raquette la chaise de l’arbitre. Ce geste d’humeur lui a valu une expulsion du tournoi d’Acapulco. Difficile pour la marque aux trois bandes de rebondir sur une telle séquence…

BON PLAN : Pour vous abonner aux chaînes Canal+, beIN SPORTS, Eurosport... au meilleur tarif, rendez-vous ici

A lire aussi :

Tennis – Trop proche des joueurs, phares allumés… la BMW sur le court du Delray Beach Open se fait remarquer

Laisser un commentaire

Athlétisme - Lâchée par son sponsor, Lorraine Ugen lance "Unsigned",... Vista et les Reds s'associent pour soutenir les petites entreprises...
Sponsoring - Qui sont les 8 athlètes Optic 2000 pour Paris 2024 ?(Lire la suite) Social Media - Best of tweets "sport business" et "marketing sportif"(Lire la suite) Tennis - Wimbledon débarque sur Roblox(Lire la suite) Tennis - Comment Wimbledon 2022 célèbre les 100 ans du "Centre Court"(Lire la suite) Offre Alternance - Offre Alternance : Assistant Commercial Sponsoring - SPORTSLY(Lire la suite) Interview - [Interview] Kipsta : "L'ambition est de devenir un équipementier qui compte, à court terme le 4ème"(Lire la suite)