Ronda Rousey devient la sportive la plus suivie sur les réseaux sociaux

UFC 2 EA sports Ronda Rousey

 

En marge de l’UFC 193, Electronic Arts (EA) et Monster Energy ont profité de l’évènement organisé à Melbourne (Australie) pour annoncer la signature de partenariats avec Ronda Rousey. Un intérêt grandissant des marques pour l’athlète qui est récemment devenue la plus suivie sur les réseaux sociaux.

Celle qui a enregistré sa première défaite ce week-end face à Holly Holm sera l’ambasssadrice principale du jeu d’EA SPORTS et sera sur la jaquette du futur jeu vidéo UFC 2 qui sortira au printemps 2016.

« En tant que joueuse moi-même, cela me paraît surréaliste d’être sur la jaquette du jeu, et le fait d’avoir une femme présente sur la jaquette d’un jeu UFC démontre que beaucoup de progrès ont été réalisés. Je suis vraiment heureuse d’être impliquée dans ce projet. » a déclaré Ronda Rousey dans un communiqué. En devenant l’ambassadrice du jeu UFC 2, l’américaine va également gagner en notoriété auprès des gamers plus grand public que les fans de l’UFC.

Autre partenaire de poids à rejoindre LA star de l’UFC, Monster Energy. La boisson énergisante, déjà partenaire de l’UFC, s’offre donc une nouvelle ambassadrice de choc avec une athlète connectée à ses fans (2M de followers sur Twitter, 9,4M de Fans sur Facebook, 6,6M d’abonnés sur Instagram).

Avec plus de 18 millions de « Digi Fans », Ronda Rousey est aujourd’hui la sportive la plus suivie sur les réseaux sociaux devant Maria Sharapova et Serena Williams. Une popularité qui a une valeur et qui intéresse grandement les marques. Pour la comparaison, Ronda Rousey a également plus de fans sur les réseaux sociaux que Novak Djokovic ou n’importe quelle franchise NFL ou NHL. Ronda Rousey est donc la digne héritière de Georges St-Pierre, le premier athlète UFC 2.0 « bankable« .

ronday rousey monster energy sponsor

 

Grâce à ses nombreux partenariats (Reebok, Monster, Xyience…), Ronda Rousey a empoché quelques 6,5 millions de dollars entre juin 2014 et juin 2015 selon le magazine américain Forbes (dont 3,5M$ de sponsoring), en faisant la 8ème athlète la mieux payée. L’athlète est encore loin de Maria Sharapova (29,7M$) mais la croissance rapide de l’UFC et la popularité grandissante de l’ancienne judokate pourrait lui permettre de rapidement dépasser la barre symbolique des 10M$. Dès l’année prochaine ?

Laisser un commentaire

Interview - Boris Bergerot, Directeur Général de Give in Sport,... Rentrée réussie pour Sports Management School à Lausanne
Offre de Stage - Offre de Stage : Project Manager Assistant - Haute Route Group (Gravel Epic)(Lire la suite) Offre de Stage - Assistant(e) Marketing & Sponsoring - INFRONT(Lire la suite) Sponsoring - Cisco devient Partenaire Officiel de la NFL(Lire la suite) Rugby - Le Stade Français Paris confie la gestion globale de son merchandising à Oreca(Lire la suite) Droits TV - Roland-Garros lance son appel d'offres pour l'Europe(Lire la suite) JO - Un nouveau sponsor national pour Paris 2024(Lire la suite)