L’éventuel rapprochement beIN SPORTS – Canal+ « suivi de très près » par Nicolas Sarkozy

canal plus rachat bein sports télévision sport

photo : Liberation.fr

 

Début décembre, deux études (Natixis et la société de gestion Raymond James) démontraient tout l’intérêt pour Vivendi – maison mère de Canal+ – de faire l’acquisition de beIN SPORTS, la chaîne premium de sports lancée à l’aube de l’Euro 2012 et valorisée aujourd’hui à 500 millions d’euros.

Aujourd’hui, de nouveaux éléments apportés par le journaliste Jérôme Lefilliâtre dans Libération viennent relancer la piste d’un éventuel rapprochement. Selon le quotidien, le patron de Vivendi Vincent Bolloré veut racheter la chaîne sportive des Qataris pour relancer son groupe de télé à péage.

Une note d’Exane BNP Paribas détaille ainsi les avantages pour les deux camps à trouver un accord. «Il y a deux raisons de croire que le Qatar pourrait accueillir favorablement une proposition de Vivendi, écrit le fonds d’investissement. La cession de son actif télévisuel français, non rentable, lui permettrait d’atténuer son stress financier croissant. L’utilité marginale de cette télévision diminue. En face, un tel accord permettrait à Canal + d’inverser sa dynamique commerciale négative et de reconstituer son portefeuille de plus en plus mince de droits sportifs.»

Selon le journaliste, deux schémas sont actuellement à l’étude :

Dans le premier, Vivendi deviendrait le distributeur exclusif de beIN SPORTS. Une stratégie déjà mise en place avec la chaîne Eurosport depuis quelques mois via le bouquet Canalsat. Si Canal+ débourse 50 millions d’euros à l’américain Discovery, le propriétaire d’Eurosport, combien serait prêt à payer Canal+ pour

Le second schéma décrit dans les colonnes de Libération fait état de l’acquisition de beIN SPORTS France par Vivendi. « Payée en actions plutôt qu’en cash, la somme permettrait aux Qataris de prendre en échange 8 % de Canal +. Ou même de demander une participation à l’étage au-dessus, dans Vivendi. Ils connaissent bien la maison. Qatar Holding, le fonds souverain de Doha, a détenu jusqu’à 2 % du capital du groupe français, mais il a revendu ses parts fin 2014″ écrit Jérôme Lefilliâtre.

Alors que Canal+ a perdu 88 000 abonnés en France et que Vincent Bolloré a annoncé investir 2 milliards pour relancer la chaîne cryptée, le sport spectacle sera-t-il l’un des ingrédients sur lequel misera le groupe ? L’arrivée en fanfare du groupe Altice (SFR, Ma Chaîne Sport…) sur le marché des droits sportifs avec l’acquisition des droits de la Premier League au nez et à la barbe de Canal+ a certainement déclenché la sonnette d’alarme chez Vivendi qui se doit de réagir. « Ils ont toutes les raisons de se rapprocher de nous », précise un négociateur de Vivendi à Libération avant de préciser « On n’est pas les seuls sur le coup ». beIN SPORTS aurait ainsi sondé Orange et Free à propos d’un accord de distribution exclusive.

Un dossier complexe donc qui – s’il abouti à un rapprochement entre Canal+ et beIN SPORTS – devra être validé par l’Autorité de la concurrence. Libération conclu en précisant que Nicolas Sarkozy suivrait ce dossier « foot et télé » de très près. L’ancien président de la République est en effet proche de Vincent Bolloré et de l’émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad al Thani.

Pour lire l’intégralité de l’article de Libération, c’est ici

et aussi

Pour adidas, Zinédine Zidane n’est plus le Boss

beIN SPORTS et TF1 s’offrent les droits TV des Coupes du Monde de Football de la FIFA 2018 et 2022

Interview – Dan Courtemanche, Vice-Président Communication de la MLS

Laisser un commentaire

Pour adidas, Zinédine Zidane n'est plus le Boss Offre de Stage : Assistant(e) chef de projet événementiel Golf...
Offre de Stage - Offre de Stage : Project Manager Assistant - Haute Route Group (Gravel Epic)(Lire la suite) Offre de Stage - Assistant(e) Marketing & Sponsoring - INFRONT(Lire la suite) Sponsoring - Cisco devient Partenaire Officiel de la NFL(Lire la suite) Rugby - Le Stade Français Paris confie la gestion globale de son merchandising à Oreca(Lire la suite) Droits TV - Roland-Garros lance son appel d'offres pour l'Europe(Lire la suite) JO - Un nouveau sponsor national pour Paris 2024(Lire la suite)