Interview « Entreprendre dans le sport » : Rihane Mouhib, co-fondateur de Footsider

 

Découvrez « Entreprendre dans le sport »,
notre rubrique consacrée aux jeunes entreprises
et porteurs de projets
dans le secteur qui nous passionne

 

A l’ère du tout digital, de nombreux services se sont développés ces dernières années afin d’accompagner les joueurs de football et notamment ceux à la recherche de visibilité auprès de potentiels recruteurs.

Pour en savoir plus sur Footsider lancé il y a un an, nous avons posé quelques questions à Rihane Mouhib, co-fondateur de la société dans laquelle ont misé Ronaldhino et Yacine Brahimi.

 

Sport Buzz Business : Pouvez-vous nous présenter Footsider ? Quand avez-vous lancé la société ?

Rihane Mouhib : Nous avons lancé l’application le 1er janvier 2023 après quasiment 2 ans de réflexion et de développement. Footsider est une plateforme digitale qui met en relation les joueurs et les clubs amateurs et professionnels à travers une application mobile. Elle regroupe plus de 105 000 utilisateurs dont 1100 club et recruteurs en France.

Nos principales missions sont de contribuer au développement du football par l’intermédiaire de la mise en relation entre les joueurs et clubs en facilitant notamment le recrutement de joueurs pour les clubs en augmentant la visibilité des joueurs. Nous proposons également le recrutement de manière géolocalisée et instantanée. Enfin, nous sensibilisons les joueurs sur les différents métiers du sport et nous aidons les joueurs non conservés en centre de formation à trouver des opportunités dans le milieu amateur et professionnel.

« Contribuer au développement du football par l’intermédiaire de la mise en relation entre les joueurs et clubs »

SBB : Qui se « cache » derrière Footsider ? Combien d’associés êtes-vous ?

RM : Nous sommes 3 co-fondateurs, Lyes, Rihane et Malik. Pour ma part, je suis enseignant universitaire et en école à Kedge BS Bordeaux, doctorant sur la reconversion des sportifs de haut niveau et fondateur des complexes Ginga Foot Bordeaux et Casablanca. Lyes est en entrepreneur et business Angel dans le sport depuis plus de 10 ans, il a une excellente connaissance de l’écosystème du football et un réseau influent qu’il met à profit au quotidien sur Footsider. Et Malik Chekaoui qui est un entrepreneur et titulaire d’un master 2 à Kedge Business School

Ensuite deux investisseurs sportifs nous ont rejoint dans l’aventure Ronaldinho (ancien joueur de football international, élu ballon d’or en 2005 et joueur de la décennie en 2009) et Yacine Brahimi (joueur de football international et ballon d’or algérien. Il joue actuellement dans le club Al Gharafa SC) pour nous aider à accélérer notre croissance et exécuter notre vision.

SBB : Quel est le point de départ de cette création, le constat, votre motivation… ?

RM : Nous avons pu créer en 2019 l’association Académie Seconde Chance qui permet de mettre en relation les joueurs amateurs et les clubs amateurs et professionnels où nous organisons tous les mois une détection dans une ville différente. Nous avons pu superviser plus de 15 000 jeunes et inviter plus de 300 clubs français et étrangers.

Nous avons trouvé cela évident de pouvoir digitaliser le concept afin de toucher un plus grand nombre de joueurs et clubs, de manière instantanée, géolocalisée et sans intermédiaire.

SBB : Un mot sur le développement et les premières années de Footsider, comment gère-t-on au quotidien les nouveaux projets, les recrutements pour grandir, les opportunités, gérer les problèmes…?

RM : Grâce à l’investissement de Yacine Brahimi et Ronaldinho à hauteur de 1,3M€, nous avons fait le choix de nous structurer avec un pôle marketing, tech, commercial, relation clubs et joueurs, et cela, dans 3 villes où nous avons nos bureaux Paris, Bordeaux et Marseille.

Nous découvrons chaque jour cet écosystème des startups et cela est très stimulant intellectuellement pour nous étant donné que nous venons de différents parcours, mais complémentaires pour mener à bien notre projet. Nous sommes tous entrepreneurs, et nous avons bien compris que notre mission est d’être en veille permanente sur le marché, les attentes de nos cibles, de grandir ensemble avec nos collaborateurs, mais aussi de gérer tous les problèmes.

« Nous allons bientôt effectuer une levée de fonds afin de nous développer à l’international »

SBB : Comment vous démarquez-vous par rapport à vos concurrents ?

RM : Nous pensons tout d’abord être une équipe d’associés très complémentaires avec des stars internationales dans le domaine du football, nos parcours d’entrepreneur, mais aussi d’avoir pu créer l’académie seconde chance pendant plus de 4 ans et ainsi avoir pu valider notre POC (Le Proof of Concept) et très bien comprendre les attentes des joueurs et des clubs.

La force de Footsider est d’offrir un outil permettant de faire le lien entre joueurs et clubs sans intermédiaire. Tous les joueurs en recherche de clubs ont la possibilité de créer leur profil et d’être visible auprès des clubs. Footsider est aussi pour les clubs un outil gratuit qui leur permet de rechercher des joueurs et diffuser leur offre de recrutement afin de compléter leurs effectifs.

« Nous proposons aux joueurs en recherche de plus de visibilité un abonnement payant mensuel de moins de 10€ »

SBB : Comment avez-vous débuté l’aventure Footsider d’un point de vue financier ?

RM : Malik, Lyes et moi étions à la recherche d’ambassadeurs pour le projet. Nous avons approché́ Yacine Brahimi et Ronaldinho pour qu’ils deviennent ambassadeurs Footsider. Ils ont été très intéressés par le projet et nous ont même proposé d’aller plus loin, en devenant investisseur.

SBB : Qui sont vos clients aujourd’hui et quel a été le premier à vous faire confiance ?

RM : Principalement les joueurs et nous avons aujourd’hui de nombreux clubs professionnels et amateurs qui sont intéressés par le projet et souhaitent recruter via l’application. Le premier club professionnel à nous avoir fait confiance a été le stade Lavallois (club de ligue 2) où nous accompagnons les jeunes non conservés en centre de formation à leur trouver de nouvelles opportunités (politique RSE club).

SBB : Quel est le business model de Footsider ? L’avez-vous fait évoluer depuis la création ?

RM : Le business model de Footsider repose sur la mise en relation entre les joueurs et les clubs sans intermédiaire. Tous les joueurs, de U13 à Seniors, licenciés en club ou non, peuvent créer leur compte et remplir leur CV foot qui sera visible auprès des clubs et téléchargeable gratuitement. Les joueurs peuvent postuler à une opportunité club par mois gratuitement.

Aujourd’hui, nous proposons aux joueurs en recherche de plus de visibilité un abonnement payant mensuel de moins de 10€ qui offre plus de fonctionnalités et de services. Les abonnés “Prostar” peuvent notamment postuler à toutes les opportunités clubs en illimité. De plus, grâce à notre réseau de partenaires et recruteurs, nous organisons plusieurs événements Footsider par an, sous la forme de journée détection appelés “Scouting Days” et de matchs contre des clubs. Les Pro-Stars ont la possibilité de participer à ces événements afin de multiplier leur chance de se faire recruter. Enfin, le Prostar fournit des fonctionnalités supplémentaires aux abonnés comme la possibilité de se faire recommander par le Talent Manager de Footsider ou encore envoyer une demande de contact directement aux clubs.

Quant aux clubs, l’app Footsider offre un outil de recrutement gratuit qui donne accès à une vaste base de données de profils de joueurs complets. Les clubs peuvent créer une offre par rapport à leurs besoins, à laquelle les joueurs peuvent postuler.

Notre business model a nettement évolué en 2023. Nous étions initialement concentrés sur le monde professionnel du football, c’est-à-dire permettre aux joueurs d’entrer en club pro. Mais il existe une forte demande de joueurs en recherche d’évolution au niveau amateur, et c’est pour cela que Footsider offre aujourd’hui une visibilité accrue auprès de clubs de tout niveau.

Malgré́ l’évolution du foot féminin français en termes de détection rien n’était mis en place pour le football féminin en France. C’est pourquoi même si notre application était déjà̀ ouverte aux filles, nous avons décidé́ d’organiser le premier Scouting Day féminin en France. Ce fut un succès avec une centaine de joueuses qui ont pu jouer devant plusieurs dizaines de recruteurs.

SBB : Êtes-vous à la recherche de fonds, de partenaires, de futurs collaborateurs ?

RM : Nous avons atteint assez rapidement 100 000 users et nous allons bientôt effectuer une levée de fonds afin de nous développer à l’international, notamment aux USA, en Afrique et en Amérique du sud qui sont les priorités de Yacine Brahimi et de Ronaldinho

SBB : Quelles sont vos principales difficultés rencontrées pour le moment dans ce projet entrepreneurial ?

RM : La principale difficulté́ que nous rencontrons est le recrutement de développeurs. Footsider a de grandes ambitions de développement, c’est pourquoi nous avons besoin de développeurs avec de hautes qualifications, maîtrisant la plateforme Flutter sur laquelle repose notre application. Les profils français disposant de ceci sont rares et nécessitent un budget important que très souvent les start up ont du mal à débloquer.

———-

Vous souhaitez nous parler de votre projet d’entreprise dans le sport ou de votre jeune société, contactez-vous par email à infos [@] sportbuzzbusiness.fr

———

A lire également

Interview « Entreprendre dans le sport » : Stéphane Gaultier, co-fondateur de CHAMP’S, application de live streaming 100% sport

Interview « Entreprendre dans le sport » : Alex Huot, Fondateur de “Share Of Voice et “Sponsor Seeker”

Interview “Entreprendre dans le sport” : Alex ARNAUD, co-fondateur de la marque Revers Boisé

Interview – Entreprendre dans le sport : Jordan Simon-Chopard, Fondateur de l’agence JumpStart Studio

Interview : Dorian Cauvas, CEO de Fairplayer, marketplace digitale (web3) à destination des supporters des clubs sportifs

Interview : Romain Lauvergnat, Fondateur de StadiumGO, plateforme de covoiturage dédiée aux événements sportifs

Laisser un commentaire

Le groupe TKO (UFC et WWE) accueille Dwayne Johnson et signe... Tony Parker rejoint le "Blast Club" d'Anthony Bourbon
Bellator Paris : 350€ pour voir Cédric Doumbé face à Derek Anderson le 17 mai prochain(Lire la suite) Sponsoring - Randstad prolonge avec l'OM jusqu'en 2027(Lire la suite) Billetterie - Le prix des places pour "Aux Jeux Streamers"(Lire la suite) Football - L'AJ Auxerre, "un club authentique et populaire, de plus en plus apprécié et attractif"(Lire la suite) Interview - Anthony Dulieu, brand leader Kiprun « On veut des médailles aux JO 2028 »(Lire la suite) Business - Business - L'UFC 300 enregistre de nouveaux records(Lire la suite)