Interview : Dorian Cauvas, CEO de Fairplayer, marketplace digitale (web3) à destination des supporters des clubs sportifs

Dorian Cauvas, CEO de Fairplayer

 

Découvrez « Entreprendre dans le sport »,
notre nouvelle rubrique consacrée
aux jeunes entreprises et porteurs de projets
dans le secteur qui nous passionne

 

Installée en région lyonnaise, la jeune société FairPlayer propose aux clubs sportifs de créer leur propre jeton numérique afin de les aider à mieux monétiser leur fanbase sur le digital en proposant des offres exclusives de type « money can’t buy ».

Pour en savoir plus sur la startup Fairplayer, nous avons posé quelques questions à son CEO et co-fondateur Dorian Cauvas.

Sport Buzz Business : Pouvez-vous nous présenter FairPlayer ?

Dorian Cauvas : Fairplayer a été créée pour de répondre à deux problématiques des clubs sportifs professionnels : les aider à générer de nouveaux revenus tout en fidélisant leur communauté de supporters en créant une nouvelle « Fan Expérience ».

Fairplayer est la marketplace digitale (web3) à destination des supporters des clubs sportifs professionnels, proposant des expériences uniques, des moments exceptionnels, des collections rares et des accès privilégiés ; la marketplace est accessible grâce à l’achat de Fan Token aux couleurs du club.

Le club va pouvoir proposer grâce à Fairplayer auprès de ses supporters un Token ; lorsque le supporter achète le Token de son club, il va avoir accès à un univers unique et privilégié aux couleur de son club.

Il va pouvoir également gagner des Tokens lors de jeu, scanner des QR CODE lors de parcours au sein du stade les jours de match ;

Il pourra ensuite échanger ses Tokens contre des moments uniques : comme un déplacement dans le bus officiel avec ses joueurs préférés lors d’un match extérieur, intégrer le staff technique un jour de match au plus prêt du banc des joueurs, participer à une séance d’entrainement avec ses joueurs préférés, et obtenir son ballon ou maillot dédicacé.

« Nous prévoyons de réaliser à horizon 3 ans, 3 millions d’euros de chiffres d’affaires »

SBB : Qui se cache derrière FairPlayer ? Quel est votre parcours ?

DC : J’ai 39 ans, je suis le CEO et co fondateur de Fairplayer. Je suis un entrepreneur et un passionné de sport. Avant de me lancer dans l’aventure Fairplayer, j’ai monté une première entreprise, une « néo banque » digitale à destination des professionnels ; avant cela j’ai travaillé plusieurs années dans le monde bancaire en « Corporate Finance », ou j’ai accompagné de nombreux clients entrepreneurs et également plusieurs clubs sportifs professionnels.

Sportif de nature et passionné par la tech c’est tout naturellement que j’ai décidé de créer Fairplayer dans l’univers du sport et du digital. Je suis également entouré par une très belle équipe d’experts, extrêmement motivée et passionnée par le sport.

SBB : Quel est le point de départ de cette création ? 

DC : C’est sur le terrain, au plus proche des clubs sportifs professionnels que nous avons créée la solution Fairplayer.

En effet, nous avons fait rapidement le constat que les clubs avaient besoin de générer de nouveaux revenus et obtenir de nouvelles solutions pour fidéliser leurs supporters et créer de nouvelles « Fan Expériences ».

Avec une industrie du sport toujours plus mondialisée et donc compétitive, les clubs sportifs et fédérations ont des besoins en financement qui ne cessent de croitre. En effet, entre les achats de joueurs, les investissements dans les infrastructures ou bien encore l’organisation d’évènements, les postes de dépenses sont nombreux et importants.

Malheureusement, les leviers disponibles pour financer toutes ces activités sont limités puisqu’ils se restreignent aux droits TV, à la billetterie, au sponsoring ou encore au merchandising. Il est donc essentiel de réussir à trouver de nouvelles sources de revenus afin de poursuivre le développement de ces clubs et institutions, Fairplayer vient répondre à ce besoin.

Fairplayer est une solution construite sur le Web 3 qui permet aux acteurs du sport de générer de nouveaux revenus grâce l’émission de jetons numériques (tokens) destinés à leur fan base. Grâce à l’achat de ces tokens, les participants peuvent acquérir des produits et services exclusifs du club et toutes les recettes générées soutiennent le club.

De plus nous créons une nouvelle fan expérience unique et inoubliable pour les supporters. Nous avons tous en tête l’image de cet enfant qui cherche à faire signer son autographe à son joueur préféré à la fin du match. Grâce à Fairplayer c’est dans les vestiaires à la sortie du match qu’il pourra rencontrer ses joueurs préférés et pourra faire dédicacer son maillot, un moment qui restera gravé pour la vie dans sa mémoire. C’est ça aussi Fairplayer !

SBB : Comment comptez-vous vous démarquer par rapport à la concurrence féroce sur le marché de nouvelles solutions de financement pour les clubs sportifs ?

DC : Nous ne finançons pas directement les clubs ; nous leur apportons une nouvelle solution leur permettant de monétiser des biens et des services qui ne l’étaient pas jusqu’alors. Nous proposons une offre claire, clé en main qui facilite réellement l’adoption de la solution par le club et ses supporters. C’est aujourd’hui ce que recherche nos clients clubs.

Côté utilisateurs, nous sommes sur une plateforme extrêmement intuitive, nous avons travaillé l’UX/UI avec eux afin de simplifier au maximum le parcours de nos utilisateurs. L’objectif est de réaliser un maximum de partenariat dans les prochains mois avec les clubs, afin d’être très rapidement incontournable pour tous les clubs et leurs supporters en France mais aussi à l’international.

« Nous sommes également en période de levée de fonds en « Seed », nous cherchons de nouveaux investisseurs qui souhaitent participer à l’aventure afin d’accélérer notre développement »

SBB : Quel est le business model de FairPlayer ? Comment gagnez-vous de l’argent ? Quel chiffre d’affaires prévoyez-vous à 3-5 ans ?

DC : Notre modèle économique est très simple. Nous achetons les « exclusives » auprès des clubs sportifs professionnels, et nous les proposons ensuite sur la marketplace Fairplayer avec une commission.

Etant également dans l’univers web3, nous venons générer des revenus grâce à un pourcentage de commissions lors de l’achat et la revente des Tokens sur le second marché ainsi que lors de la revente de NFT grâce aux droits de suite. Nous prévoyons de réaliser à horizon 3 ans, 3 millions d’euros de chiffres d’affaires.

SBB : Les token proposés sont pour le moment conçus dans un écosystème fermé. Vous avez évoqué le second marché, pouvez-vous nous expliquer comment ça marchera ?

DC : En effet, Fairplayer souhaite accompagner les clubs sportifs professionnels dans cette acculturation au web3.

Nous souhaitons proposer une offre simple et claire permettant de se familiariser avec cet univers. Le Fan token que nous proposons actuellement est bien sur une blockchain, cependant il reste dans un environnement fermé, ainsi il n’y a pas de volatilité sur ce Token. Le token permet de rentrer dans un univers unique et privilégié d’exclusives du club.

Plus tard, et avec nos partenaires clubs, et les supporters, nous pourrons faire évoluer notre offre en fonction des retours et des besoins et des envies de nos utilisateurs, tout est possible.

SBB : Vous avez débuté avec le Paris Volley, pourquoi ce club et quel premier bilan faites-vous des premières ventes ? 

DC : Nous avons eu cette belle opportunité de lancer une première opération avec le Paris Volley. Le club s’est montré très rapidement intéressé par notre solution et s’est projeté dans ce nouvel univers des jetons numériques afin de proposer une offre différenciante à ses supporters.

Nous sommes très contents de l’impact que nous avons eu auprès des supporters, en effet nous avons eu un très fort engouement de la communauté du Paris Volley lors des « jeux » que l’on a pu mettre en place durant les matchs !

Nous avons eu rapidement un grand nombre de supporters sur la marketpkace ainsi que de nombreux achat d’exclusives, sur lesquelles nous communiquons actuellement sur les réseaux sociaux, comme par exemple le canapé en bord terrain pour profiter du match.

SBB : Quels seront les prochains clubs / events à proposer des expériences sur FairPlayer ?

DC : Fort de cette première expérience, nous discutons actuellement avec de nombreux clubs de Rugby, de Football et de Basket ; nous lançons prochainement (au printemps) une offre avec un grand club du Top 14, une très belle émission de Token et d’exclusives qui va faire du bruit !

SBB : Quelle stratégie de communication, commerciale, mettez-vous en place pour développer la notoriété de FairPlayer pour séduire les clubs ?

DC : Nous avons intégré un certain nombre de réseaux de partenaires. Nous sommes accélérés par le Pack du LOU (partenaires : Lou Rugby, Village By CA et GLEVENTS) ; nous faisons partie du collectif de la Sport Tech, nous avons participé à de nombreux salons comme celui de Sport UnlimiTech où nous avons pu rencontrer un grand nombre d’acteurs du monde sportif professionnel. Nous sommes également présents au sein du Club des experts des Meneurs de la BPI qui incarne tous les acteurs de l’écosystème sportif et qui accompagne plus de 60 clubs sportifs professionnels en France. C’est une véritable force d’être présent au sein de ces écosystèmes dynamiques.

Fairplayer est également très présent sur les réseaux sociaux : Insta, LinkedIn et Facebook. C’est un vecteur clé de communication pour une solution digitale comme Fairplayer. Nous sommes un véritable partenaire des clubs sportifs professionnels dans la communication également, en effet nous communiquons main dans la main sur nos réseaux sociaux respectifs afin d’avoir un maximum de visibilité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Fairplayer (@fairplayer.fr)

SBB : Etes-vous à la recherche de fonds, de partenaires, de futurs collaborateurs ?

DC : Oui bien sûr : Nous sommes une entreprise en pleine croissance, nous avons en permanence besoins d’aller chercher de nouveaux partenaires dans le monde sportif et d’attirer les meilleurs talents chez Fairplayer.

Nous sommes également en période de levée de fonds en « Seed », nous cherchons de nouveaux investisseurs qui souhaitent participer à l’aventure Fairplayer afin d’accélérer notre développement.

SBB : Quels sont vos principales difficultés rencontrées pour le moment dans ce projet entrepreneurial ?

DC : Comme dans tout projet entrepreneurial, je pense que la plus grande difficulté au départ et savoir prioriser les missions et se focaliser sur les principaux objectifs afin de ne pas perdre de temps et être le plus efficace possible.

Lorsque l’on lance un projet comme Fairplayer on s’attaque à une montagne ; il faut donc savoir gérer les priorités et cadencer les étapes, afin de réussir à délivrer. Cela fonctionne plutôt bien puisque nous avons réussi à lancer notre solution Fairplayer en à peine 4 mois de développement !

SBB : Comment utilisez-vous vos expériences passées dans ce projet ?

DC : Avoir déjà monté plusieurs entreprises est une force pour moi. Je gagne beaucoup de temps au quotidien car je connais les priorités. Je sais ce que l’on doit mettre en place afin de pouvoir délivrer rapidement à chaque étape de construction de la solution et de l’entreprise.

 

A lire aussi

Interview : Romain Lauvergnat, Fondateur de StadiumGO, plateforme de covoiturage dédiée aux événements sportifs

Interview : Bastien Lachambre, co-fondateur d’EXO, site de réservation de séances de sport sans engagement à Paris

Interview : Antoine Wouters, co-fondateur de Bounce, startup qui rend le tennis et le padel eco-responsables en multipliant la durée de vie des balles

Interview : Mendel Delhomme, Fondateur de « Moneytime »

Interview : Louis Le Neve, co-fondateur de « Le Bon Maillot »

Interview : Paul Adrien Dufour, Fondateur de « Culture Sports »

Interview : Olivier Rousseau, Fondateur de Flycup

Interview : Ahmed Hakkoum, co-fondateur de FAN4ALL, plateforme d’expériences dédiée aux fans de foot

 

Laisser un commentaire

Intersport nouveau Distributeur Officiel de la Fédération Française... Offre Emploi : PR Coordinator - Sorare
Droits TV - beIN SPORTS s'offre l'intégralité de la Ligue 2 BKT sur 2024-2029, un deal à 200M€ ?(Lire la suite) Football - L'audition de Vincent Labrune au Sénat sera diffusée en direct(Lire la suite) Merchandising - Fanatics signe avec la Juventus pour "l'un des contrats les plus ambitieux"(Lire la suite) Offre Emploi - Event Coordinateur.trice opérations Sud-Ouest Parisien - Paris 2024(Lire la suite) Business - Thierry Henry investit dans une marque française de bagages(Lire la suite) Offre de Stage - Assistant(e) communication et marketing - LDLC Arena(Lire la suite)