La Fédération Française de Tennis lance sa nouvelle campagne « A vous de jouer » à l’occasion de Roland-Garros 2024

A l’occasion de ce Roland-Garros 2024, la Fédération Française de Tennis profite de ce temps fort et de l’exposition de la discipline pour lancer une nouvelle campagne promotionnelle visan à recruter de nouveaux licenciés.

Pour toucher les jeunes et les inciter à franchir les portes d’un club de tennis, la FFT profite de l’exposition de Roland-Garros à la télévision pour diffuser son nouveau spot publicitaire qui s’inspire des codes des « super-héros ».

Ciblant notamment le public féminin, le film « A vous de jouer » met en scène des joueuses et des joueurs dotés de super-pouvoirs. L’occasion de faire passer le message que « le tennis permet de devenir la meilleure version de soi-même ».

 

Un nombre de licenciés record depuis 2012 pour la FFT

En cette période de Roland-Garros, la Fédération Française de Tennis a annoncé le chiffre de 1,115 million de licenciés à date. Un chiffre qui dépasse celui de la fin de la saison 2022-2023 (1 106 969 licenciés au 31 août).

La FFT enregistre une hausse de 5,62% de licenciés par rapport à l’an passé et de 11,07% par rapport à la saison 2022 à la même date.

Dans le détail, la FFT revendique 1 006 000 licences multi-raquettes et 65 000 licences padel (91% d’augmentation par rapport à l’an passé). Rappelons qu’à partir de la rentrée 2024-2025, la FFT proposera également une licence pickleball, pratique qui a récemment été intégrée aux statuts de la FFT. 

Laisser un commentaire

Lacoste dévoile une nouvelle veste signature Novak Djokovic... Macron dévoile le nouveau maillot domicile du FC Nantes pour...
Droits TV - De la NBA sur Prime Video dès la saison 2025-2026 en France(Lire la suite) Nike présente le coloris de ses chaussures pour les Jeux Olympiques(Lire la suite) La campagne de L’Equipe pendant les Jeux(Lire la suite) Les Jeux d’hiver 2030 aux Alpes françaises si…(Lire la suite) Activation - Le groupe Accor lance le « All Mood Service » dans ses hôtels pendant les JO(Lire la suite) Paris 2024 : des athlètes français toujours sans tenues ?(Lire la suite)