La Fédération Française de Tennis (FFT) vise 459,8 millions d’euros de revenus pour l’exercice 2023-2024

Le président de la FFT Gilles Moretton (crédit : FFT)

Il y a quelques jours, la Fédération Française de Tennis (FFT) tenait son Assemblée Générale à Roland-Garros. L’occasion d’en savoir plus sur le budget et les revenus espérés pour la saison 2023-2024.

Avec en tête de gondole Roland-Garros, la Fédération Française de Tennis est évidemment l’une des plus puissance au monde d’un point de vue économique.

Pour l’exercice 2023-2024 en cours, la FFT a présenté un budget bénéficiaire avec un résultat net espéré de 16,5 millions d’euros. Dans le détail, la FFT espère engranger 459,8 millions d’euros de revenus (total des produits) pour un total de charges de 443,3M€. En 2022, le tournoi de Roland-Garros avait à lui seul généré un chiffre d’affaires de 308 millions d’euros.

Ce budget 2023-2024, présenté par le trésorier général Jean-Luc Barrière, a été adopté à 95,35% des voix.

Lors de ce week-end, Caroline Flaissier, la directrice générale de la FFT, a évoqué « la bonne santé économique de la FFT », ains que son modèle « pérenne et durable ». L’exploitation encore plus intensifiée du stade de Roland-Garros avec des évènements hors tennis devrait logiquement permettre de maximiser les rentrées d’argent.

Le pickleball intégré à la Fédération Française de Tennis !

Ajoutons qu’en plus du tennis, du padel et du beach tennis, la Fédération Française de Tennis accueille désormais le pickleball dans son giron. 

La discipline qui connaît un certain engouement aux Etats-Unis avec la présence de plus en plus de personnalités et d’annonceurs est donc intégrée aux statuts de la FFT.

Reste à savoir dans quel mesure ce sport parviendra à se faire une place en France et s’il sera un nouveau « relai de croissance » pour la fédération comme peut l’être le padel qui ne cesse de croître.

« Nous sommes sur une tendance exponentielle pour le padel mais c’est normal puisqu’on démarre » nous a précisé il y a quelques semaines Caroline Flaissier. « On y crois énormément. C’est une discipline sur laquelle on mise beaucoup, on a démarré en créant un tournoi Major, ça traduit la volonté de la Fédération d’y aller à fond. On a un modèle assez solide pour pouvoir investir sur de nouvelles disciplines, on a le padel et peut être que dans 6 mois on vous dira qu’on est à fond sur le pickleball« .

A quoi ressemble le pickleball ?

Rappelons que la FFT mise également sur l’Urban Tennis afin de créer le lien entre la rue et le club de tennis.

A lire aussi

Interview – La Fédération Française de Tennis (FFT) va lancer un club “sport et business” avec les Etoiles du Sport

Interview : Alix Collombon, numéro 1 française padel – “Il faut entre 45 et 50 000 euros de budget sur une saison”

Jusqu’à 10 000 euros la journée : le détail des offres VIP pour Roland-Garros 2024

Interview – Eric Babolat, CEO de Babolat “Le padel va, en 30 ans, devenir aussi gros qu’un sport comme le tennis qui a 150 ans”

Interview – Roland-Garros 2023 : Caroline Flaissier, Directrice Générale de la Fédération Française de Tennis

Laisser un commentaire

Samsung dévoile sa team d'ambassadeurs pour les JO de Paris... Offre Emploi : Chargé(e) des réseaux sociaux - AS Monaco
Mode - Paris 2024 - Berluti dévoile les tenues des Cérémonies de l'Equipe de France(Lire la suite) Football - Lionel Messi dans la nouvelle publicité "Oh-Lay's" des chips Lay's(Lire la suite) Business - Neymar va lancer sa marque de boisson avec et sans alcool(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Assistant(e) International et Développement - Amaury Media(Lire la suite) Média - Droits TV - Disney+ s'offre l'UEFA Europa League et la Conference League dans 2 pays(Lire la suite) Activation - Human Immobilier va investir 50 000€ en sponsoring dans le sport amateur avec son Challenge "Human Sport Amateur"(Lire la suite)