L’Autorité nationale des jeux fait signer 4 chartes sur la publicité des opérateurs avant la Coupe du Monde au Qatar

 

À quelques jours de la Coupe du Monde 2022, l’Autorité Nationale des Jeux (ANJ) prend des précautions. Elle a réuni les opérateurs de jeux d’argent pour leur faire signer plusieurs chartes sur la publicité en faveur des paris sportifs.

L’ANJ est claire, éviter la « pression publicitaire sans précédent » enregistrée pendant l’Euro en 2021. Alors que la Coupe du Monde débutera le 20 novembre prochain, l’organisme a rassemblé les opérateurs de jeux d’argent ainsi que l’écosystème de la publicité. Tous ont signé quatre chartes portant sur la publicité en télévision, radio, affichage et digital.

Affiche publicitaire visible dans le métro parisien. Credit : BRUNO LEVESQUE / MAXPPP

Suite aux nombreuses publicités de 2021, l’ANJ avait mis en place l’année suivante un plan d’action particulier. L’objectif était de « désintensifier la pression publicitaire » mais également de renforcer « la protection des mineurs et des publics à risque ». Une publicité de Winamax  Tout pour la daronne ») avait d’ailleurs été dans le collimateur.

Parmi ces 4 chartes, 2 d’entre elles étaient déjà existantes et ont donc été revisitées. Ainsi, les recommandations consistent « à limiter de 4 à 3 les publicités pour les jeux d’argent et de hasard par écran publicitaire ». Les 2 autres constituent des nouveautés.

Les changements, c’est maintenant !

Concernant l’affichage, les règles vont changer. Une des chartes veut que les campagnes publicitaires proches des établissements scolaires, mais aussi des structures de soin en addictologie seront « exclus ».

Les panneaux dans les gares et stations de métro seront quant à eux « limités ». Enfin, les opérateurs de jeux devront mettre « à disposition de l’ANJ des espaces pour déployer des campagnes d’affichage pour prévenir les risques de jeu excessif ».

La dernière charte concerne les publicités digitales. L’accord signé permettra de mieux maîtriser les communications commerciales des opérateurs publiées sur les réseaux sociaux, plateformes, applications mobiles, sites internet. Les influenceurs et ambassadeurs sont aussi concernés. Les opérateurs s’engagent également à renforcer la protection des mineurs des publicités sur les jeux d’argent.

Isabelle FALQUE-PIERROTIN, présidente de l’ANJ explique : « À quelques jours du début de la Coupe du Monde, la signature de ces chartes dans un esprit de co-régulation est un signal fort de l’ensemble des acteurs concernés pour promouvoir des publicités responsables. » L’application de ces chartes « fera l’objet d’un suivi annuel par l’ANJ ».

Le gouvernement avait anticipé

Si cette annonce de l’ANJ arrive très peu de temps avant le mondial, le gouvernement avait lui aussi anticiper les choses. Santé public France avait lancé sa campagne de prévention sur les paris sportifs. On peut ainsi apercevoir le journaliste Mohamed Bouhafsi et l’addictologue Laurent Karila échanger sur le sujet. Des courtes vidéos notamment visibles sur Youtube. 

BON PLAN : Grâce à notre site, bénéficiez de 50€ offerts sur les offres d'abonnement CANAL+ (Canal+, beIN SPORTS, Eurosport...) rendez-vous ici pour en profiter

À lire aussi

L’Autorité Nationale des Jeux (ANJ) demande à Winamax le retrait de sa publicité « Tout pour la daronne » dans un délai d’un mois

Laisser un commentaire

Activation - Des messages de soutien aux bleus sur les voitures... Offre Emploi (CDI) : Responsable Administratif & Office Manager...
Auto - Un nouveau logo et identité sonore pour la Formula E(Lire la suite) Qatar 2022 - Une nouvelle paire de crampons "bleu-blanc-rouge" pour Mbappé(Lire la suite) Football - Qatar 2022 - Une expérience en Réalité Augmentée proposée aux Fans dans les stades(Lire la suite) Foot - LaLiga et l’UFC s’associent(Lire la suite) Football - Quand le Qatar invite 5 influenceurs à assister à la totalité des matchs(Lire la suite) Best Practice - La NFL autorise un défilé de chaussures customisées(Lire la suite)