L’Autorité Nationale des Jeux (ANJ) demande à Winamax le retrait de sa publicité « Tout pour la daronne » dans un délai d’un mois

Visuel Winamax

 

L’Autorité Nationale des Jeux (ANJ) ordonne à Winamax le retrait de sa publicité « Tout pour la daronne » car elle estime que le spot vidéo «véhicule le message selon lequel les paris sportifs peuvent contribuer à la réussite sociale». Une décision sans précédent.

C’est une première dans l’histoire de la régulation des paris sportifs en France. L’ANJ a demandé à un bookmaker de retirer une de ses publicités de toutes les plateformes. Il s’agit du spot publicitaire « Tout pour la daronne » de Winamax, réalisé par l’agence TBWA/Paris, à l’occasion de l’UEFA Euro de football 2020.

L’Autorité nationale des jeux a considéré que «le film de Winamax « Tout pour la Daronne » véhicule le message selon lequel les paris sportifs peuvent contribuer à la réussite sociale, entendue comme une ascension sociale ou un changement de statut social, en l’occurrence celle de la mère et de son fils grâce au gain qu’il a tiré d’un pari sportif victorieux. » 

Or cela est interdit par le décret du 4 novembre 2020 encadrant le contenu des communications commerciales pour les jeux d’argent, tel qu’interprété par l’ANJ dans ses lignes directrices sur les communications commerciales adoptées le 17 février.

Il est donc prescrit à Winamax de retirer sa publicité de tout support de diffusion, dans un délai d’un mois à compter de la notification de la décision.

Des paroles aux actes

« Nous sommes très vigilants sur la publicité, avait confié à Sport Buzz Business Morgane Austruy, chargée de lutte contre l’addiction à l’ANJ en juillet 2021. Nous disposons de nouveaux pouvoirs qui nous permettent d’approuver les stratégies promotionnelles des opérateurs. On peut par exemple demander le retrait des communications commerciales qui constitueraient une incitation à la pratique excessive de jeu ».

Des paroles, l’ANJ est donc passé aux actes en exerçant, pour la première fois, son pouvoir de retrait d’une publicité. La première d’une longue série ? Possible.

A lire aussi :

Dépendance, endettement, isolement… l’enfer du décor des paris sportifs chez les jeunes

Lassés par les moqueries de son sponsor maillot Winamax, les Girondins de Bordeaux résilient leur contrat

Parions Sport (FDJ) nouveau partenaire « paris sportifs » du Paris Saint-Germain dès 2022-2023 en remplacement d’Unibet ?

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Tata Communications de retour en Formule 1 dès 2022 La Ligue de Football Professionnel (LFP) entre en négociations...
Un sponsor du CIO associé au reveal des podiums de Paris 2024(Lire la suite) Tennis - Stan Wawrinka "très enthousiaste à l'idée de m'associer à Bitpanda"(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Assistant(e) Merchandising - Red Star(Lire la suite) Buzz - On fait le bilan du casting E.Leclerc et le job de pilote du melon sur le Tour de France(Lire la suite) Activation - Quand Roger Federer et Uniqlo créent l'évènement à La Courneuve(Lire la suite) F1 - Le lapin Duracell visible sur les Williams pour le Grand Prix de Monaco(Lire la suite)