Les Toronto Raptors, nouvelle franchise hype de la NBA ?

 

Cette nuit, les Raptors de Toronto ont remporté le match 1 des finales NBA face aux Warriors de Golden State. Un succès sportif qui renforce un peu plus la belle histoire de la franchise canadienne et sa crédibilité à tous les niveaux.

Pour la première fois de l’histoire de la NBA, une franchise canadienne participe aux finales NBA. 5 ans après avoir lancé sa campagne « We The North » visant à rassembler le canada tout entier derrière la seule équipe du pays évoluant dans la ligue de basket, les Raptors semblent bien partis pour franchir un nouveau palier sportif, économique et marketing. Preuve en est, la célèbre marque de casques audio Beats a inclus les Raptors dans sa petite liste d’équipes NBA qui ont eu les honneurs d’un casque co-brandé cette saison.

« En plus des revenus supplémentaires qu’elle pourrait être en mesure de générer, c’est la crédibilité de la franchise qui s’en trouve augmentée »

« Cette participation contribuera à accroître la valeur financière de la franchise torontoise qui, selon Forbes, est aujourd’hui classée au 14ème rang des franchises de la NBA en termes de valeur de marque » nous précise André Richelieu, Professeur Expert en Marketing du Sport à l’ESG-UQAM de Montréal. « En plus des revenus supplémentaires qu’elle pourrait être en mesure de générer (billets, droits TV, sponsoring, merchandising, etc.), c’est la crédibilité de la franchise qui s’en trouve augmentée. Dans le sport, ce que l’on vend, c’est, certes, des émotions, mais surtout de l’espoir. L’espoir de gagner des titres, des championnats. C’est donc un point tournant dans l’histoire de la franchise des Raptors, en lien avec son image et capital de marque. »

Outre son positionnement marketing affirmé, la franchise des Toronto Raptors peut compter sur quelques ambassadeurs de renoms comme le rappeur Drake ou encore le superfan Nav Bhatia. De quoi renforcer l’image de marque de la franchises auprès des fans et toucher une nouvelle cible. Une chose est sûre, l’engouement populaire autour de la franchise n’a pas attendu les playoffs de cette année mais la présence de l’équipe en finale va logiquement renforcer l’engouement des habitants de la ville. Le prix des places s’est ainsi logiquement envolé. Sur les réseaux sociaux, les Raptors vont également recruter de nombreux nouveaux followers grâce à la forte visibilité donnée par les finales. Surtout que l’adversaire est de taille.

Un parcours sportif qui ravira évidemment les partenaires des Raptors, à commencer par Scotiabank, partenaire-titre de l’Arena depuis l’été dernier en remplacement d’Air Canada. Un naming présenté comme « record » dans l’histoire du sport business en Amérique du Nord puisque le contrat est estimé par TSN à 533 millions d’euros sur 20 ans (26,65 millions d’euros par an en moyenne). Un deal signé entre la banque et Maple Leafs Sports and Entertainment (MLSE) qui gère les Raptors mais également les Maple Leafs en NHL.

Du « place branding » pour la ville de Toronto

En participant aux finales NBA, la mise en avant médiatique des Raptors bénéficiera directement et indirectement à la ville de Toronto. « En plus de cette participation des Raptors aux finales NBA, cela fait près de 10 ans maintenant, je dirais, que la Ville Reine est sur son erre d’aller, avec une ville dynamique qui a revitalisé son centre-ville (projet à Dundas Square par exemple) » ajoute André Richelieu. « Gagner le titre de la NBA serait également une consécration pour la ville et son agglomération pour attirer davantage de touristes, mais aussi des entreprises, d’autres événements sportifs, voire des résidents. C’est une façon de mettre en valeur et en marché une ville via le sport, ce que l’on appelle le pouvoir du « place branding ». »

Reste à savoir si l’effet Raptors prendra dans les autres provinces du Canada, pays qui vibre avant tout pour le hockey sur glace. Pour la NBA et le basket, cette présence en finale sera évidemment source d’inspiration pour les habitants.

Laisser un commentaire

Offre de Stage : Assistant Commercial et Marketing - ESTAC TROYES Ambush Marketing - Elle envahit la pelouse de la finale de Ligue...
Offre de Stage - Offre de Stage : Assistant Marketing Sportif - AONO(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Marketing et événementiel - Monster Energy(Lire la suite) Business - Le Groupe ORECA acquiert l’agence événementielle FACETS(Lire la suite) Social Media - Les clubs européens et les footballeurs les plus populaires sur les réseaux sociaux (Etude Iquii Sport)(Lire la suite) Agence - GMF poursuit avec Havas Sports & Entertainment(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Merchandising Amont - FFT(Lire la suite)