Mercato : Philippe Germond reconduit dans ses fonctions de PDG du PMU

L’Assemblée Générale du PMU, réunie le 5 avril 2012, a reconduit Philippe Germond, président-directeur général du PMU, pour un nouveau mandat de 4 ans, sur proposition de France Galop et de la Société d’Encouragement à l’Elevage du Cheval Français. Sur proposition de Philippe Germond, l’Assemblée Générale a également reconduit Xavier Hürstel au poste de directeur général délégué.Cette réélection, qui intervient un an avant la fin du premier mandat de 4 ans de Philippe Germond, témoigne de la confiance renouvelée par les dirigeants des sociétés de courses membres du GIE, quelques mois après l’élection des présidents de France Galop et du Cheval Français en décembre 2011.

A l’issue de l’Assemblée Générale, Philippe Germond a déclaré : « La confiance qu’ont bien voulu m’accorder les membres de l’Assemblée Générale va nous permettre de poursuivre et d’accélérer la croissance du PMU pour les quatre prochaines années, avec notamment le développement international. Je sais pouvoir compter sur la mobilisation et le talent des équipes du PMU pour mener à bien cette mission. » Depuis trois ans, le PMU a défini et mis en oeuvre une stratégie offensive visant non seulement à conquérir les nouveaux marchés des paris sportifs et du poker, mais aussi à maintenir une croissance soutenue de son coeur de métier, les paris hippiques. Ce développement s’est accompagné d’une modernisation de l’image de la marque PMU, mais aussi d’une profonde transformation de l’entreprise pour l’adapter à ses nouveaux enjeux.

Croissance significative du résultat net 2011, au profit de la filière hippique

En 2011, le PMU a enregistré une croissance des enjeux de 7,3% à 10,237 milliards d’euros, grâce à une stratégie offensive déployée sur tous ses métiers. Les gains des joueurs ont augmenté de 8% pour atteindre 7,745 milliards d’euros, soit un taux de retour de 75,7%. Tout en maintenant une croissance significative de 4,5% de son activité de paris hippiques, le PMU confirme la pertinence de sa stratégie de diversification qui se traduit par des gains de parts de marché. Pour les paris sportifs, celle-ci a doublé en 2011 pour dépasser 20%. Elle est de l’ordre du 6% pour le poker, faisant de PMU.fr le premier des sites de poker généralistes. Le résultat net 2011, intégralement reversé à la filière hippique, s’établit à 876,2 millions d’euros, en hausse de 10,8%.

Résistance de l’activité hippique et forte croissance des paris sportifs et du poker au 1er trimestre 2012

Le premier trimestre est marqué par une conjoncture doublement défavorable avec d’une part une contraction de la consommation et des dépenses des ménages et d’autre part une vague de froid ayant eu un impact négatif sur l’organisation des courses. Dans ce contexte difficile, l’activité des paris hippique résiste avec une très légère croissance des enjeux de 0,7%. Les activités de diversification poursuivent quant à elles une forte dynamique avec une croissance de 72% des enjeux sportifs et de 54% pour le poker. Au total, les enjeux et mises, tous métiers confondus, progressent de 3% et le produit brut des jeux de 1,7%.

Laisser un commentaire

Etude : La diffusion du sport à la TV en 2011 - Le foot reste... Liverpool élu meilleur compte twitter d'un club sportif
Offre de Stage - Offre de Stage : Assistant(e) Evènementiel Sportif - Paris La Défense Arena(Lire la suite) Sponsoring - La Formule 1 et Champagne Carbon prolongent jusqu'en 2021(Lire la suite) Gaming - 100 000$ pour le vainqueur de la eChampions League 2019 sur le jeu FIFA d'EA Sports(Lire la suite) Football - Nike "Ballon Officiel" de la Premier League jusqu'au moins 2025(Lire la suite) Tennis - Quelles primes pour les joueurs au Masters de Londres ?(Lire la suite) Offre de Stage - Commercial & Communication - Events Five(Lire la suite)