Coupe du Monde féminine de football 2023 : le détail des primes versées par la FIFA aux 32 équipes et pour la première fois aux joueuses

Pour cette Coupe du Monde féminine de football 2023 qui débute aujourd’hui, la FIFA introduit un nouveau modèle de rémunération et de primes.

On le sait, la FIFA veut développer le football féminin. Pour la première fois, ce ne sont pas uniquement les fédérations qui recevront une somme directement de la FIFA mais également les joueuses. Ces dotations financières distribuées seront d’ailleurs un record pour le foot féminin. 

Pour la Coupe du monde féminine 2023 organisée en Nouvelle-Zélande et Australie, la FIFA va distribuer 110 millions de dollars de prize money aux fédérations et joueuses des 32 nations en compétition contre 30M$ en 2019.

Au total, la compétition offrira 152 millions de dollars de compensation financière totale (prize money, club benefits et preparation), dix fois plus qu’en 2015.

Tableau des primes pour les Fédérations 

Phase de groupe : 1,56M$ 

8e de finale : 1,87M$ 

1/4 de finale : 2,18M$ 

4e place : 2, 455M$ 

3e place : 2,61M$ 

Finaliste : 3,015M$ 

Vainqueur : 4,29M$ 

Tableau des primes pour chaque joueuse 

Phase de groupe : 30 000$

1/8e de finale : 60 000$

1/4 de finale : 90 000$

4e place : 165 000$

3e place : 180 000$

Finaliste : 195 000$

Vainqueur : 270 000$

« Nous garantissons à chaque joueuse d’être récompensée financièrement de ses efforts »

« Grâce à ce tout nouveau modèle de répartition financière, nous garantissons à chaque joueuse de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023 d’être récompensée financièrement de ses efforts lors de la compétition. » explique Gianni Infantino, président de la FIFA. « À l’issue de la finale, qui se tiendra le 20 août à Sydney, la capitaine qui aura le bonheur de soulever le trophée recevra 270 000 dollars, tout comme chacune de ses 22 coéquipières. »

Avec cette initiative, la FIFA « confirme son engagement en faveur du football féminin et de l’équité pour les joueuses ». Elle espère également « que d’autres (communauté du football, diffuseurs et gouvernements) feront de même. »

Soutenu par la FIFPRO, son président David Aganzo se dit « réjouit des mesures prises par la FIFA ». Avant d’expliquer ; « La réussite du modèle repose sur son application universelle ainsi que sur son caractère juste et équitable. C’est ce que les footballeuses souhaitent avant tout. Il s’agit là d’un premier pas vers une transformation profonde et globale du football féminin. Nous sommes ravis d’avoir pu collaborer avec la FIFA sur ce sujet. »

À lire aussi

« Les femmes méritent beaucoup plus » : Réélu Président de la FIFA, Infantino veut rééquilibrer les rémunérations entre hommes et femmes

« What The Football », la nouvelle campagne publicitaire de Nike à l’occasion de la Coupe du Monde féminine de football 2023

Coupe du Monde féminine de football 2023 : VISA va récompenser financièrement des petites entreprises appartenant à des femmes lors de chaque match

Laisser un commentaire

Les équipementiers maillots des 18 clubs de Ligue 1 Uber Eats... Air France nouveau partenaire officiel des JO de Paris 2024
Offre de Stage - Offre de stage : Assistant(e) Chef de Projet Marketing - Sportfive (OL)(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Assistant(e) Business Performance - SPORTFIVE(Lire la suite) Sponsoring - Wonderful Pistachios s'associe à Evan Fournier, Sara Balzer et Estelle Mossely(Lire la suite) JO - Paris 2024 - adidas dévoile les tenues de ses principales nations(Lire la suite) Paris 2024 - Paris 2024 - adidas dévoile les tenues de la France pour l'athlétisme et le handball(Lire la suite) Nomination - Le Paris Basketball accueille son Directeur Marketing(Lire la suite)