Deloitte Football Money League 2022 – Manchester City en tête du classement pour la 1ère fois, 8,178 milliards d’euros de revenus cumulés pour le TOP 20

 

Pour la 25ème année, Deloitte publie son rapport consacré aux revenus des clubs de football qui génèrent le plus de revenus.

Dans le détail, le « Deloitte Football Money League 2022 » s’intéresse à la saison 2020-2021 marquée par la crise sanitaire de la COVID-19 qui a fortement impacté les revenus billetterie des clubs avec les huis clos décrétés.

Au total, les 20 premiers clubs de ce classement ont cumulé 8,178 milliards d’euros de revenus lors de la saison 2020-2021. Un chiffre stable par rapport à 19-20 qui se rapproche de celui enregistré lors de la saison 2016-2017, logiquement éloigné des 9,27 milliards (le record) de 2018-2019.

Selon Deloitte, ces 20 clubs ont ainsi enregistré 111M€ de revenus matchday la saison passée, contre 1,49 milliard lors de la dernière saison avant COVID (2018-2019), soit 1% du total.

La majorité des revenus du TOP 20 proviennent des droits TV (56%) avec 4,574 milliards d’euros, bien aidés par le fait que les montants liés à l’UEFA Champions League de la saison 2019-2020 (avec le final 8 en été) ont été intégrés à la saison 2020-2021. Les revenus commerciaux (sponsoring) s’élèvent eux à 3,49 milliards d’euros.

Pour la première fois, c’est Manchester City qui occupe la première place de ce classement avec un chiffre d’affaires total de 644,9 millions d’euros (£571.1m) la saison dernière. Le club anglais de Premier League devance le Real Madrid (640,7M€) et le Bayern Munich (611,4M€).

Précisons que Manchester est seulement le 4ème club à se hisser en tête du classement de Deloitte depuis 1998 après Manchester United, le Real Madrid et le FC Barcelone.

Avec 556,2 millions d’euros de revenus, le Paris Saint-Germain est le seul club français du TOP 20 et se classe à la 6ème place du classement.

Les autres clubs présents dans ce TOP 20 du Deloitte Football Money League 2022 sont le FC Barcelone, Manchester United,  Liverpool FC, Chelsea FC, Juventus, Tottenham Hotspur, Arsenal, Borussia Dortmund, Atlético de Madrid, l’Inter, Leicester, West Ham, Wolverhampton, Everton, Zenith et Aston Villa.

Comme à son accoutumée, la Premier League anglaise est le championnat le plus représenté du TOP 20 de Deloitte avec plus de la moitié des clubs, 11 au total.

Pour aller plus loin dans le classement, Deloitte s’intéresse également aux clubs de la 21e à la 30e place.

 

Comment Manchester City a généré des revenus records ?

Malgré l’absence de revenus issus des jours de match (ticketing, …), Manchester City a enregistré un chiffre d’affaire record sur l’exercice 2020-201 avec 644,9 millions d’euros.

Dans le détail, le club de Premier League a empoché un total de 335,9 millions d’euros de droits TV (52%) correspondant aux compétitions nationales comme le championnat qu’il a remporté et l’UEFA Champions League (2 saisons avec le report du final 8). Derrière les revenus commerciaux (sponsoring) se sont élevés à 308,2 millions d’euros pour les Citizens la saison dernière. Les principaux partenaires de Manchester City sont Etihad, Puma, Nexen Tire, Nissan, Abu Dhabi, Etisalat, Wix…

Evolution des revenus des clubs de football depuis 1997

A lire également

Deloitte Football Money League 2021 – Les revenus cumulés du TOP 20 en baisse d’1,1 milliard d’euros

Fan Engagement – Sony va créer un monde virtuel dédié à Manchester City

 

 

 

BON PLAN : Pour vous abonner aux chaînes Canal+, beIN SPORTS, Eurosport... au meilleur tarif, rendez-vous ici

 

 

Laisser un commentaire

Tournoi des 6 Nations 2022 : comment les sponsors du XV de France... MSC Cruises nouveau Partenaire Global de la Formule 1
Sponsoring - Qui sont les 8 athlètes Optic 2000 pour Paris 2024 ?(Lire la suite) Social Media - Best of tweets "sport business" et "marketing sportif"(Lire la suite) Tennis - Wimbledon débarque sur Roblox(Lire la suite) Tennis - Comment Wimbledon 2022 célèbre les 100 ans du "Centre Court"(Lire la suite) Offre Alternance - Offre Alternance : Assistant Commercial Sponsoring - SPORTSLY(Lire la suite) Interview - [Interview] Kipsta : "L'ambition est de devenir un équipementier qui compte, à court terme le 4ème"(Lire la suite)