Tennis – Comment Lacoste et Tecnifibre comptent séduire les jeunes pépites avec le programme « Les Petits Crocos »

Photo : Sindy Thomas

 

En fin de semaine dernière, Lacoste et Tecnifibre ont présenté leur nouveau programme « Les Petits Crocos » à Londres lors du Nitto ATP Finals.

Racheté par le Groupe Lacoste il y a un peu plus d’un an, Tecnifibre souhaite renforcer son positionnement aux côtés des jeunes joueurs en s’attaquant cette fois-ci à la tranche des 11-16 ans après l’activation Young Guns.

Accompagné par la marque au croco, le dispositif illustre les synergies évidentes entre les deux marques. « C’est un concept de cœur pour Tecnifibre » nous précise Nicolas Préault, CEO de Tecnifibre. « Nous souhaitons travailler sur le long terme, l’idée est de pouvoir faire un gros travail de scoutisme et identifier les futurs talents de demain. Notre volonté est de prendre les meilleurs joueurs et joueuses entre 10 et 14 ans, de leur proposer une collaboration évolutive et des contrats qui ne sont pas forcément financiers au départ. »

« Faire un gros travail de scoutisme et identifier les futurs talents de demain. » – Nicolas Préault, CEO de Tecnifibre

En « verrouillant » dès le plus jeune âge les futurs champions, les deux marques chercheront à prendre une longueur d’avance dans la relation avec le joueur. Un investissement qui peut s’avérer moins coûteux que de signer un joueur au sommet. Surtout, il est rare de voir un joueur de tennis accepter de changer de raquette au cours de sa carrière professionnelle pour un contrat un peu plus rémunérateur.

Néanmoins, le rapprochement entre Tecnifibre et Lacoste donnera un peu plus de poids dans certaines négociations et il n’est pas impossible de voir arriver quelques joueurs accomplis rejoindre Tecnifibre et/ou Lacoste dès la saison prochaine. « Le projet marketing que peut proposer le groupe attire pas mal de joueurs » nous confie Pierre Bayssat, Directeur de Marque Tecnifibre. « En association avec Lacoste, nous serons en mesure d’avoir des joueurs du TOP 10 et futurs vainqueurs de Grand Chelem. » La vitrine évidemment recherchée par le fabricant de raquettes qui a équipé par le passé des joueurs comme Fernando Verdasco ou encore Marcos Baghdatis.

« Depuis le rapprochement de Lacoste et Tecnifibre, nous avons unifié nos moyens, notamment au sport marketing, avec une équipe dirigée par Axel Carré qui est le patron du sport marketing chez Lacoste. Nous avons mis en place des projets top players et évènements, nous allons annoncer des signatures en 2019 avec une approche groupe » ajoute Nicolas Préault.

Arnaud Di Pasquale, grand frère des « Petits Crocos »

Pour accompagner ce programme, Lacoste et Tecnifibre ont décidé de faire appel à Arnaud Di Pasquale, ancien joueur professionnel et DTN de la Fédération Française de Tennis. Ce dernier aura notamment un rôle de « grand frère » auprès des jeunes. « Pour repérer un futur grand joueur, il y a évidemment des indicateurs physiques, techniques mais à cette âge, il faut surtout regarder la détermination, c’est ça qui est intéressant, voir celui qui est habité par l’envie de réussir » nous répond Arnaud Di Pasquale. « Avec ce programme, nous allons les rencontrer sur plusieurs rendez-vous dans l’année, nous allons apprendre à les connaitre, répondre à leurs besoins différents, nous pourrons personnaliser le travail car chacun à son comportement et il existe plusieurs trajectoires vers le haut niveau. »

A Londres, les deux marques ont profité du partenariat avec le Masters de fin saison (Lacoste habillait les juges de lignes et les ramasseurs de balles, Tecnifibre était le cordeur officiel) pour présenter les premiers joueurs à rejoindre le programme qui s’apparente à un peu plus que du sponsoring.

Si les jeunes portent évidemment des tenues Lacoste et jouent en Tecnifibre, ces derniers bénéficieront, outre un apport financier, d’un suivi et d’un soutien humain un peu plus poussé que ce que peuvent proposer les grosses marques à cet âge. « Matthieu Pogam et Arnaud Di Pasquale seront présents comme personnes ressources, notamment pendant certaines compétitions afin de les voir jouer, voir si le matériel convient, le customiser à nouveau… A travers ce programme, nous souhaitons également répondre aux questions des parents, être à leur disposition. A terme, nous souhaitons avoir un groupe restreint de 10 à 15 jeunes et avoir du temps à leur consacrer » ajoute Guillaume Ducruet, Sports Marketing Manager de Tecnifibre. Dans les faits, le contrat sponsoring est signé avec le tuteur légal de l’enfant et comprend également la prise en charge de billets d’avions et autres frais d’entraînements.

Dans le désordre, Tiago Pirès (France), Viktor Frydrych et Benjamin Gusic-Wan (Royaume-Uni), Roger Pascual Ferra (Espagne), Luka Talan Lopatic (Slovénie), Antonio Voljavec (Croatie) photo : Sindy Thomas

Outre les aspects techniques, physiques et mentales, les recruteurs seront particulièrement attentifs à l’entourage du joueur. « L’environnement de l’enfant est crucial. Est-ce que sa famille est stable, est-ce qu’il a une structure cohérente, est-ce qu’il y a une vision globale, est-ce qu’il y a également des moyens financiers, le soutien d’une fédération… » complète Guillaume Ducruet.

« Ce que les enfants vont vivre, c’est gagné pour la vie, c’est énorme ! » – Pierre Bayssat, Directeur de Marque Tecnifibre

A l’image d’autres sports, la route vers le haut niveau dans le tennis est très difficile. Avec ce programme « les Petits Crocos », les deux marques tâcheront de positiver l’expérience auprès des jeunes. « Ce que les enfants vont vivre, c’est gagné pour la vie, c’est énorme ! » rappelle Pierre Bayssat. « Il faut être positif, même si il y aura beaucoup d’échecs. Les enfants vivent leur passion, ils font des interviews en anglais, à 12 ans, et communiquent entre eux dans cette langue… je trouve que c’est bien dans l’apprentissage, cette capacité à communiquer, c’est génial. »

Parmi les 6 joueurs présents dans ce Team, on retrouve le jeune français Tiago Pirès. « J’ai commencé le tennis à l’âge de 18 mois » nous explique l’enfant de 12 ans. « Mon papa jouait beaucoup, j’allais voir ses matchs et un jour j’ai pris une raquette à lui sur le banc… » Celui qui a débuté au TC Charvieu dans l’Isère s’entraîne dorénavant au pole France de Poitiers.

Tout au long du programme, les jeunes joueurs auront l’occasion de rencontrer certains athlètes de haut niveau, notamment à Roland-Garros et pourront utiliser de nombreuses académies partenaires comme le Piatti Tennis Center ou la All In Academy. « Nous essaierons également d’organiser des évènements en dehors du tennis, comme par exemple à Chamonix l’hiver prochain afin de créer un esprit d’équipe, faire des activités ensemble » ajoute Arnaud Di Pasquale.

Photo : Sindy Thomas

Un storytelling évident

Une activation des « Petits Crocos » qui sera bien évidemment mise en avant par Lacoste et Tecnifibre dans différentes prises de parole. « Ce type de dispositif est important pour nourrir les valeurs de la marque, le partage et la proximité » précise Pierre Bayssat. « Travailler sur les jeunes, c’est également préparer l’avenir. On le fait pour se positionner sur le marché mais aussi pour communiquer. Nous allons construire du contenu de marque qui intéresse. Il y aura des temps forts comme l’accompagnement sur le Tournoi des petits As – Le Mondial Lacoste, des rencontres pendant Roland-Garros, le camp à Chamonix… c’est du contenu de marque évident. Ca nous permet d’échanger avec notre communauté de jeunes joueurs et parents qui se posent des questions sur comment on devient un joueur pro ».

Tiago Pirès (France) – Photo : Sindy Thomas

Laisser un commentaire

Lucas Hernandez signe avec l'agence VIP-Consulting pour la gestion... Offre de Stage : Assistant Sponsoring, Evènementiel - Peak
Cyclisme - Vital Concept B&B Hotels soigne le lancement de son nouveau maillot(Lire la suite) Basket - La NBA signe un partenariat avec The Stars Group (Betstars, PokerStars...)(Lire la suite) Sponsoring - Sky dit stop à l'équipe cycliste(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de stage : Assistant(e) Chef de groupe - LAFOURMI(Lire la suite) News - Fil info : L'actualité en continu(Lire la suite) Best Practice - Le LOU Rugby lance 10 loges expérientielles pour faire voyager ses VIP(Lire la suite)