7 clubs sur 32 sans sponsor pour l’UEFA Champions League. Le sponsoring maillot est-il en crise ?

zlatan I

photo : PSG.fr

 

Ce soir, l’UEFA Champions League est de retour pour la 4ème journée. Après avoir fait le point sur les équipementiers des 32 équipes (classement dominé par adidas avec 14 équipes), nous nous sommes penchés sur les sponsors maillots des équipes.

Avant de comptabiliser les bons points, vous l’avez sans doute remarqué, un certain nombre d’équipes n’ont pas de sponsor principal cette année pour les matchs de Ligue des Champions et/ou autres compétitions.

Au total, ce sont 7 équipes (6 depuis la 4ème journée) qui n’ont pas de sponsor sur la face avant de leur maillot pour cette édition 2015/2016 de la Ligue des Champions :

  • AS Roma
  •  Séville FC
  • Valence CF
  • FC Porto
  • FC Dynamo Kiev
  • Maccabi Tel-Aviv FC
  • Olympiacos FC (le club grec affiche le logo de l’Unicef – Update 04/11/15 : le club affiche son sponsor championnat Stoiximan.gr depuis la 4e journée)

Mention spéciale au groupe G avec 3 équipes sur 4 sans sponsor maillot (voir plus bas)

Du côté des annonceurs les plus représentés sur les maillots de football en Champions League, on retrouve la compagnie aérienne Emirates avec 4 clubs (PSG, Real Madrid, Benfica et Arsenal). Le club portugais et la compagnie aérienne se sont récemment illustrés avec une activation « in stadia » géniale mettant en scène 8 hôtesses de l’air dans le rond central.

Avec Qatar Airways (FC Barcelone), Turkish Airlines (Galatasaray) et Etihad Airways (Manchester City), l’industrie des compagnies aériennes est la plus représentée dans le sponsoring maillot des clubs présents en Ligue des Champions cette saison avec un total de 7 équipes. (DOSSIER : Comment les compagnies aériennes du Golfe sont devenues des marques globales grâce au sponsoring sportif)

Les sponsors maillots des 32 clubs en Ligue des Champions 2015/2016

Groupe A

PSG : Fly Emirates
Real Madrid : Fly Emirates
Malmö : Rörläggaren
FC Shakhtar Donetsk : SCM System Capital Management (CKM)

Groupe B

VfL Wolfsburg : Volkswagen
Manchester United FC : Chevrolet
CSKA Moscou : Rosseti
PSV Eindhoven : Phillips

Groupe C

Atlético de Madrid : Plus500
SL Benfica : Fly Emirates
Galatasaray AŞ : Turkish Airlines
FC Astana : Samruk-Kazyna

Groupe D

Juventus : Jeep
Manchester City : Etihad Airways
Seville FC :
Borussia Mönchengladbach : Postbank

Groupe E

FC Barcelone : Qatar Airways
Bayer 04 Leverkusen : LG
FC BATE Borisov : Belgosstrakh (assurances)
AS Roma :

Groupe F

FC Bayern Munich : T Mobile
Olympiacos FC : Unicef (STOIXIMAN.GR depuis la 4ème journée UCL)
Arsenal FC : Fly Emirates
GNK Dinamo Zagreb : Zagreb Tourist Board

Groupe G

FC Porto :
FC Dynamo Kiev :
Chelsea FC : Yokohama Tires
Maccabi Tel-Aviv FC :

Groupe H

FC Zenit : Gazprom
Valencia CF :
KAA Gent : Play Sports
Olympique Lyonnais : Veolia

En début d’année 2015, l’agence Repucom publiait son rapport sur le sponsoring maillot dans le football européen. Une étude poussée auprès des 6 championnats principaux (Angleterre, Espagne, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas) et des 116 clubs qui analyse les revenus et les secteurs d’activités les plus présents dans le sponsoring maillot. Pour la saison 2014/2015, il ressortait de l’étude que le sponsoring maillot représentait un total de 687 millions d’euros. La croissance la plus importante au cours des 15 dernières années” commentait Glenn Lovett, Président de la stratégie chez Repucom. Si ces chiffres tendent à démontrer que le secteur se porte bien, précisons que les plus petits clubs doivent se retrousser les manches. Ces derniers sont de plus en plus nombreux à arborer plusieurs petits annonceurs à défaut de pouvoir attirer un gros. Pas forcément l’idéal pour la visibilité de chacune des marques, sans compter la dilution du capital marque du maillot lui-même. Si les gros clubs continuent à augmenter la valeur de leur maillot au gré des nouveaux contrats (Chelsea, Manchester United…), certains comme les 7 sans sponsors en Champions League évoqués dans cet article, doivent trouver d’autres sources de revenus pour continuer à être compétitif sportivement.

Avec pratiquement 1/4 des équipes engagées sans sponsor maillot, le sponsoring maillot ne semble pas si bien se porter. La crise économique et la recherche d’une rationnalité à toute épreuve sont une réalité. Les tickets d’entrées demandés sont-ils trop élevés ? Les équipes engagées cette saison sont-elles sur des marchés moins intéressants que d’autres pour certains types de secteurs prêts à investir dans le sponsoring sportif ?

BON PLAN : Grâce à notre site, bénéficiez de 50€ offerts sur les offres d'abonnement CANAL+ (Canal+, beIN SPORTS, Eurosport...) rendez-vous ici pour en profiter

 

Laisser un commentaire

Sponsoring - Le FC Barcelone prolonge l'aventure avec le brasseur... Offre Emploi : Responsable Evènementiel - Footgolf (CDI)
football / crampons / marque - Kipsta sort une nouvelle paire de crampons en édition limitée(Lire la suite) Sponsoring - Apple Watch nouveau partenaire de la World Surf League(Lire la suite) Tennis - Matteo Berrettini parmi les protagonistes de la nouvelle campagne Boss(Lire la suite) Football - La LFP lance une campagne pour promouvoir les mobilités durables(Lire la suite) Padel - QSI accepte d’ouvrir des discussions avec Damm, propriétaire du World Padel Tour(Lire la suite) Best Practice - Ambush Marketing - Heinz surfe sur le Super Bowl LVII(Lire la suite)