Interview : Bastien Pahus, General Manager Uber Eats France (Naming de la Ligue 1 étendu jusqu’en 2024)

 

Cette semaine, la Ligue de Football Professionnel (LFP) et Uber Eats ont officialisé la prolongation du contrat de Naming de la Ligue 1 pour deux saisons supplémentaires (2022-2024).

Pour en savoir plus sur l’extension de ce partenariat, nous avons posé quelques questions à Bastien Pahus, General Manager Uber Eats France, Suisse, Belgique. En parallèle, nous vous invitons également à lire notre ITW de Bertrand Nadeau, Directeur Général d’Omnicom Media Group, agence qui a accompagné Uber Eats dans la négociation de ce contrat.

Sport Buzz Business : Pourquoi prolonger l’aventure avec la Ligue 1 ?

Bastien Pahus : Pour prendre un peu de hauteur et vous donner un peu plus de contexte, nous avions pour ambition de démocratiser l’usage de la livraison de repas en France. Car en France, la livraison de repas est en retard par rapport à d’autres pays comme la Grande-Bretagne ou encore les Etats-Unis. Nous avons ainsi décidé de nous concentrer sur 2 piliers qui représentent 2 passions pour les Français : la gastronomie et le sport et notamment le football (les personnes qui suivent le foot ont deux fois plus de chance de commander un repas via une application). Le bilan de notre partenariat avec la LFP est très positif et nous sommes très heureux de renouveler ce partenariat pour les 2 prochaines saisons : 2022/2023 et 2023/2024.

« C’est une véritable extension, à travers laquelle nous souhaitons continuer à soutenir le football français et faire partie du quotidien des Français »

Au-delà de prolonger l’aventure, c’est une véritable extension, à travers laquelle nous souhaitons continuer à soutenir le football français et faire partie du quotidien des Français en nous inscrivant dans la durée. Nous sommes ravis que la LFP renouvelle sa confiance pour renforcer le tournant digital initié il y a déjà 3 ans et prolonger notre accompagnement dans le développement du championnat de France et des clubs professionnels Français.

Depuis plus de deux ans déjà, Uber Eats s’est attachée à célébrer le football français et tous ses amoureux, dans leur passion et leurs émotions, avec un seul mot d’ordre : « C’est bon d’aimer le foot ! ».

L’ambition, pour la marque Uber Eats, est de renforcer sa présence auprès des fans de football en développant aux côtés de la LFP l’image du championnat, notamment à travers des campagnes publicitaires innovantes, à l’image des 40 spots de 8 secondes diffusés cette saison autour des matchs et magazines. Uber Eats continuera également de proposer des expériences inédites aux fans, en lien avec leur passion, à l’image du partenariat avec Mon Petit Gazon, avec qui, depuis octobre 2021, ils pourront tenter leur chance pour devenir « le G.O.A.T. Uber Eats » (Générateur Officiel d’Accès Terrain) et avoir la chance de livrer le ballon du match sur la pelouse de leur club de cœur, lors d’une rencontre de Ligue 1 Uber Eats.

« Uber Eats se place en 3ème position en notoriété spontanée en tant que sponsor du foot cité par les Français derrière Nike et Adidas »

SBB : Quels sont les chiffres clés qui ont contribué à votre réengagement ? Quel premier bilan tirez-vous malgré la crise sanitaire de ce partenariat avec la LFP ? 

BP : En nous associant à la compétition régulière préférée des fans de football en France, nous sommes présents sur une grande majorité des points de contacts de ce public avec la compétition qui rythme leur année foot.
Avec plusieurs millions de téléspectateurs aux heures de dîners le weekend, ce partenariat avec la Ligue 1 est un très bon moyen de continuer à promouvoir notre service, et d’offrir des expériences uniques aux fans de foot en France pour la saison.

En terme de business, l’année 2020 a eu un effet accélérateur pour le secteur de la livraison de repas et de courses à domicile – notre activité a notamment doublé en 1 an (+100%). Cependant, si l’on compare à d’autres pays, nous avons toujours un potentiel de croissance assez important et le secteur continue également d’être en forte croissance. Nous ne pouvons ainsi pas forcément vous dire si la Ligue 1 Uber Eats a eu un impact direct sur notre activité, mais cela y contribue.

En ce qui concerne la notoriété, nous avons entamé la 3ème année de visibilité pour notre partenariat avec la LFP et la Ligue 1 Ube Eats (La seconde en tant que Namer) et la marque Uber Eats se place en 3ème position en notoriété spontanée en tant que sponsor du foot cité par les Français derrière des acteurs historiques comme Nike et Adidas. (Nielsen Sports – juillet 2021).

Nous savons également que 67% des fans de Ligue 1 estiment qu’ils ont une meilleure image du service grâce au partenariat avec la Ligue 1 et 56% des fans de Ligue 1 veulent utiliser davantage le service du fait de nos partenariats.

Pour ce renouvellement de partenariat, nous espérons voir ces bons résultats continuer à évoluer à la hausse, notamment en continuant à construire autour de notre signature de marque « C’est bon d’aimer le foot » – notre ambition est d’être la marque de livraison de repas préférée des Français.

Bastien Pahus, General Manager Uber Eats France, Suisse, Belgique.

 

SBB : Ce renouvellement est-il motivé par des intérêts qui dépassent le territoire français et l’exposition accrue du championnat avec l’arrivée de Messi ? Avez-vous eu une réflexion au niveau monde ou Europe d’Uber Eats ?

BP : Nous échangions avec la Ligue 1 pour un potentiel renouvellement de notre partenariat avant l’arrivée de Lionel Messi au PSG. Mais tout ce qui contribue à l’attractivité du Championnat est évidemment une bonne nouvelle pour nous.

En France, nous nous concentrons sur le football, sport préféré des Français qui fédère toutes les générations et Uber Eats a des partenariats avec d’autres clubs comme l’AS Roma en Italie (sponsorship agreement mais pas jersey sponsor) mais pas avec d’autres instance nationale comme la Ligue de Football Professionnel.

SBB : Un mot sur la eLigue 1 dont vous devenez également le partenaire-titre. Les synergies et la cible semblent « idéales » pour une société comme Uber Eats ?

BP : En plus d’une visibilité terrain et médiatique renforcées autour des matchs et magazines de la Ligue 1 Uber Eats, ce nouveau contrat permettra effectivement à Uber Eats d’étendre sa visibilité sur de nouveaux supports et contenus en devenant le partenaire titre de la eLigue 1 Uber Eats, pour offrir toujours plus de nouvelles expériences aux fans. L’e-gaming est un secteur qui fait sens avec notre offre et peut également nous permettre de toucher de nouveaux consommateurs.

SBB : Quel est le montant de ce nouveau partenariat de deux saisons ?

BP : Nous ne partageons pas d’informations à ce sujet. Uber Eats réaffirme son engagement en faveur du développement du Championnat de France et poursuit son aventure aux côtés des fans du sport préféré des Français. (NDLR : Selon L’Equipe, le montant sera de 16M€ la saison prochaine et 17M€ en 2023-2024).

Publicité visible cette semaine dans le journal L’Equipe

SBB : Etait-ce une volonté commune de signer sur 2 saisons ?

BP : Depuis le début de notre partenariat – qui a été initié en juin 2019 – nous échangeons très régulièrement et étroitement avec les équipes de la LFP. En 2019, les 3 ans comprenaient 1 année en tant que partenaire officiel pour la saison 2019 (Ligue 1 Conforama) et 2 années en tant que sponsor-titre pour les saisons 2020/2021 et 2021/2022. Nous avons ainsi décidé ensemble de ce renouvellement de partenariat autour du naming de la Ligue 1 pour deux saisons supplémentaires : 2022/2023 et 2023/2024.

SBB : Pouvez-vous nous détailler le travail mené par l’agence Fuse au quotidien à vos côtés concernant ce partenariat sportif ?

BP : Le renouvellement de ce partenariat a été orchestré par Fuse France, le département de marketing sport du réseau Omnicom Media Group, qui accompagne Uber Eats depuis le début de son association avec la LFP et sur l’ensemble de sa stratégie football.

SBB : Où en est le contrat avec l’Olympique de Marseille et vous projetez-vous dans l’avenir avec eux ?
BP : L’OM est un club iconique et historique en France et l’un des clubs préférés des Français avec plus de 10 millions de supporters, une vraie communauté et une marque à part entière.

Nous sommes partenaire du Club Phocéen et sponsor maillot de l’Olympique de Marseille depuis juin 2019 et ce jusqu’à la fin de la saison actuelle (mai 2022). Nous avons à cœur de continuer à être au plus près des fans pour les belles soirées de football qui nous attendent. Nous sommes actuellement en discussion avec le club. L’OM nous offre un rayonnement dans toute la France, car il y a environ 10 millions de fans de Marseille dans le pays.

« Nous sommes actuellement en discussion avec le club. L’OM nous offre un rayonnement dans toute la France »

Laisser un commentaire

Voile - Les chiffres business et les sponsors de la Transat Jacques... Decathlon (et sa marque Offload) habille les arbitres du rugby...
F1 - Face à la polémique, Mercedes AMG Petronas F1 Team et Kingspan stoppent leur partenariat(Lire la suite) Golf - En 2021, les signaux sont au vert pour la filière golf en France(Lire la suite) Social Media - Le hashtag #TeamOM numéro 1 sur Twitter en 2021(Lire la suite) Football - Panini s'excuse pour la mise en vente de produits PSG sur la boutique de l'OM(Lire la suite) Vidéo - Replay de l'audition de Vincent Labrune, Président de la LFP, devant le Sénat(Lire la suite) Social Media - Best of tweets "sport business" et "marketing sportif"(Lire la suite)