Lassés par les moqueries de son sponsor maillot Winamax, les Girondins de Bordeaux résilient leur contrat

Photo Sud Ouest/V.R.

 

Winamax n’est plus le sponsor principal des Girondins de Bordeaux. La semaine passée, l’actuel 19ème de Ligue 1 Uber Eats a résilié son contrat avec le site de paris sportifs et de poker en ligne.

La raison ? Le club bordelais n’en peut plus des moqueries incessantes sur les réseaux sociaux du bookmaker.

L’humour corrosif de Winamax sur Twitter aura eu raison du contrat qui liait le site de paris sportifs aux Girondins de Bordeaux depuis l’été 2021. Le maillot bordelais devait être frappé du « W » rouge jusqu’en 2024 mais la direction bordelaise a dit stop.

« La communication (de Winamax, NDLR) s’était désolidarisé du club à travers des vidéos et des tweets, notamment à propos du dernier match (défaite contre l’OM, NDLR), qui n’est ni en phase avec l’esprit d’un partenariat tel qu’on le voit, ni en phase avec notre contrat », a concédé Thomas Jacquemier, directeur général délégué du club, vendredi 14 janvier.

Une vingtaine de tweets en trois mois

Sur Twitter, Winamax use (et abuse parfois) de l’humour pour communiquer. Le site de paris sportifs s’en prend à tous les clubs français mais les récents (très) mauvais résultats bordelais ont fait des Girondins une cible récurrente. L’opérateur cherchait-il « à tout prix » à casser son contrat avec le club ?

En trois mois, Winamax s’est moqué des Girondins dans une vingtaine de tweets satiriques, selon les calculs de France Bleu Bordeaux.

Une petite heure après l’annonce de rupture du contrat, le bookmaker français n’a pas manqué de réagir, toujours avec humour, sur Twitter avec le message « Ca fait 1h qu’on cherche une bonne défense mais comme les Girondins, on ne trouve pas ».

https://twitter.com/WinamaxSport/status/1481997027646980098?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1481997027646980098%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.francebleu.fr%2Fsports%2Ffootball%2Fmoques-par-leur-sponsor-les-girondins-de-bordeaux-claque-la-porte-a-winamax-1642171723

Dimanche après-midi, après la défaite cuisante des Girondins à Rennes (6-0), Winamax ne s’est pas gêné pour en remettre une couche.

Thomas Jacquemier a expliqué en conférence de presse que les Girondins avaient eu plusieurs “discussions” avec le bookmaker au sujet de ces moqueries à répétition. Les avertissements bordelais n’ont manifestement pas eu l’effet escompté. La résiliation était alors inévitable.

« On a de l’humour mais là on n’est pas dans l’esprit d’un partenariat »

“Ce qu’on attend d’un sponsor, c’est qu’il nous soutienne. Le maillot des Girondins de Bordeaux, c’est une histoire, des valeurs, pas juste un panneau publicitaire. On a de l’humour mais là on n’est pas dans l’esprit d’un partenariat » justifie-t-il. « On sait que de temps en temps on mérite d’être critiqué ou chambré. Mais là, on est sur la défense d’un maillot.”

Coeur Marine & Blanc sur le devant du maillot

Dimanche, à Rennes, le sponsor « Coeur Marine & Blanc », qui « est plus en phase avec les valeurs du club car c’est une jeune fondation » dixit Thomas Jacquemier, a pris la place de Winamax sur le maillot bordelais. Il s’agit d’une association qui réalise des actions dans le domaine de la santé, de l’enfance et de l’inclusion sociale.

Photo Sud Ouest/V.R.

Pas de perte ?

Le dirigeant bordelais a toutefois expliqué qu’il ne s’agissait pas, à proprement parler, d’une rupture : « Ce contrat (1,3 million d’euros par saison, NDLR) était construit de façon à ce qu’il soit payé en deux temps sur chaque partie de saison. » Pour rappel, le partenariat avec Winamax avait été noué par l’ancienne direction. Le deuxième versement de la saison en cours n’aura donc pas lieu.

« Ce changement ne vient pas perturber le financement du budget qui est bouclé de la saison, indépendamment de ce partenariat. » Chaque don sera “doublé par un versement de l’actionnaire (Gérard Lopez, via son entreprise holding Jogo Bonito) jusqu’à 100 000 euros au total.

“Cette démarche est globale. Le projet du club, après le sauvetage, s’inscrit dans la durée, ajoute le directeur général délégué du club. De la même manière que nous aurons de nouvelles équipes, de nouveaux équipements sportifs, nous aurons une nouvelle stratégie de partenariats. Cela ne vient pas perturber la venue d’autres sponsors puisque le Crédit Mutuel du Sud Ouest nous a rejoint cette semaine.”

https://twitter.com/girondins/status/1481302519653572610?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1481302519653572610%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.sudouest.fr%2Fsport%2Ffootball%2Fligue1%2Fgirondins-le-sponsor-winamax-enleve-du-maillot-7730811.php

Le Crédit Mutuel du Sud Ouest prend donc place jusqu’en 2024 sur le devant des maillots de l’équipe masculine et à l’arrière de la tunique des féminines qui évoluent en D1 Arkema. Reste à savoir qui deviendra le prochain sponsor maillots des Girondins pour la saison prochaine…

Bordeaux mise sur les jeunes talents

En parallèle de son annonce fracassante, les Girondins ont « fait le point sur le sauvetage du club en présentant sa trajectoire de retour à l’équilibre » dans un autre communiqué.

« Après plus de 100 M€ de pertes cumulées en deux saisons, la nouvelle direction réduira dès la saison prochaine le déficit d’exploitation de plus de 40 % par rapport à la saison 2020/2021 grâce à une stratégie d’assainissement des comptes (réduction de la masse salariale, mesures d’économies, augmentation des recettes) » peut-on lire.

Le club bordelais mise sur une stratégie de création de valeur reposant sur le recrutement de jeunes talents et sur une nouvelle discipline en matière de politique salariale, en réduisant le salaire moyen (-45%) des joueurs arrivés.

BON PLAN : Pour vous abonner aux chaînes Canal+, beIN SPORTS, Eurosport... au meilleur tarif, rendez-vous ici

Visuel GBFC

 

Laisser un commentaire

Tennis - SafetyCulture nouveau partenaire officiel "Workplace... Nomination - Vincent Pereira nouveau responsable responsable...
Offre de Stage - Assistant(e) chef de projet événementiel - Sport Plus Conseil(Lire la suite) Activation - L'opérateur téléphonique Sunrise renomme son réseau "Thanks Roger"(Lire la suite) Betting - Comment "Loto Foot" célèbre ses 25 ans(Lire la suite) Football - adidas dévoile un "manga" avec Karim Benzema(Lire la suite) Matmut lance le programme « Le Sport TRÈS Collectif »(Lire la suite) Handball - Le HBC Nantes utilise des avis Google dans une campagne d'affichage(Lire la suite)