Droits TV : Le groupe M6 et France Télévisions diffuseurs de la Coupe du monde féminine de football 2023 de la FIFA

Les maillots des Bleues pour la Coupe du Monde 2023

Cet après-midi, le groupe M6 et France Télévisions ont annoncé l’acquisition des droits de diffusion de la Coupe du monde féminine de football 2023 de la FIFA qui débute dans quelques semaines en Australie et Nouvelle-Zélande (20 juillet au 20 août).

Une annonce qui intervient au lendemain de l’officialisation du contrat signé avec la FFF concernant les matchs des bleues sur le cycle 2023-2027 de la nouvelle Ligue des Nations Féminine, les matchs de qualifications à l’Euro 2025 et à la Coupe du monde 2027 ainsi que l’ensemble des matches amicaux qui seront joués par les Bleues durant cette période.

« L’acquisition des droits de diffusion de la Coupe du Monde par les groupes M6 et France Télévisions, constitue une excellente nouvelle pour les supporters de l’Équipe de France féminine » commente Philippe Diallo, Président de la FFF, dans un communiqué. « Les fans français auront la possibilité de suivre également tous les matchs de la compétition en clair »

« France Télévisions est précurseur dans la très large exposition du sport féminin à la télévision française »

« Le Groupe M6 est fier de renforcer son engagement en faveur du sport féminin en diffusant les matchs de l’équipe de France féminine de football pour les quatre prochaines années, après cinq années de diffusion sur W9. Nous nous réjouissons également de la co-diffusion de la Coupe du Monde de football féminin cet été. Nos antennes et nos rédactions seront pleinement mobilisées pour suivre cet événement majeur et soutenir les Bleues dans leur parcours. » explique Nicolas de Tavernost, Président du Directoire du groupe M6, dans un communiqué.

Pour le moment, la répartition des matchs diffusés entre M6 et France TV n’a pas été communiquée. « Je suis très heureuse de voir l’équipe de France féminine de football revenir sur les antennes du service public jusqu’en 2027, avec dès cet été la Coupe du monde de football. Depuis de nombreuses années, France Télévisions est précurseur dans la très large exposition du sport féminin à la télévision française » ajoute Delphine Ernotte Cunci, présidente de France Télévisions. « Grâce à cette alliance public – privé entre France Télévisions et le Groupe M6 dont je me réjouis, nous amplifions le mouvement. Nous allons en faire une grande fête du football féminin pour donner à toutes les petites filles, l’envie de pratiquer le plus populaire des sports. »

Un accord avec l’UER dans 34 pays d’Europe

Concernant la Coupe du Monde 2023, la FIFA a signé un accord avec l’Union Européenne de Radio-Télévision (UER) qui concerne 34 pays d’Europe. En plus de l’évènement, l’accord prévoit un engagement à diffuser régulièrement du contenu dédié au football féminin au-delà de la compétition.

« La FIFA a le plaisir d’élargir l’accord signé avec l’Union Européenne de Radio-Télévision en vue de la diffusion de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA dans cinq grands pays, nommément la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni, ainsi qu’en Ukraine, ce qui permettra de maximiser l’exposition de l’événement » explique Gianni Infantino, Président de la FIFA. « Dans le cadre de ce partenariat, l’UER s’est engagée à garantir la diffusion d’au moins une heure de contenu dédié au football féminin par semaine sur sa plateforme numérique et son réseau de diffusion. Il s’agit d’une opportunité de promotion et d’exposition très importante pour le football féminin, ce qui constitue pour nous une priorité dans le cadre de l’engagement de la FIFA en faveur du développement à long terme de la discipline ».

Réélu président de la FIFA en mars dernier, Infantino avait pointé du doigt la responsabilité des diffuseurs dans le « gouffre financier » entre femmes et hommes. Le dirigeant helvético-italien regrettait que des chaînes, parfois appartenant au service public, offraient 100 fois moins pour diffuser des compétitions féminines« Les femmes méritent beaucoup, beaucoup plus que cela. Nous sommes là pour nous battre pour elles et avec elles ». Surtout que ces dernières années, les audiences TV des matchs de football féminin sont plutôt bonnes.

Des accords salués par les Ministres de la Culture et des Sports

Peu après les officialisations des ces accords, Rima Abdul Malak, ministre de la Culture, et Amélie Oudea-Castera, ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, ont salué l’accord conclu entre France Télévisions, le Groupe M6 et la FIFA.

« Alors que le sport féminin est encore 16 fois moins diffusé que le sport masculin à la télévision et représente encore moins de 5 % des retransmissions, cet accord est une formidable nouvelle pour la promotion du football féminin en France. Il témoigne de la volonté des acteurs de l’audiovisuel public et privé d’avoir, aux côtés de l’Etat, une approche ambitieuse pour le sport et la culture sportive dans notre pays » explique les Ministères.

« Les ministres remercient France Télévisions, dont l’engagement en faveur d’une juste représentation du sport féminin s’inscrit pleinement dans sa mission de service public, et le Groupe M6 pour la qualité et la valeur de la proposition faite à la FIFA, acceptée par cette dernière, qui donnera une forte visibilité médiatique à nos Bleues ».

« Cette proposition est aussi l’aboutissement d’une forte mobilisation de l’Union européenne de radio-télévision (UER), dont est membre France Télévisions, sous l’impulsion de la ministre de la culture, et des ministres des Sports allemand, espagnol, italien et britannique, sous l’impulsion de la ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques ».

A lire aussi

Des stations de métro et bus de Lyon renommées du nom des capitaines de la Coupe du Monde féminine de football 2019

Football – Oceaunz, le nouveau ballon d’adidas pour la Coupe du Monde féminine 2023

Nike dévoile les nouveaux maillots de l’Equipe de France féminine pour la Coupe du Monde de football 2023

Une pingouin comme mascotte de la Coupe du Monde féminine 2023 de football

« Les femmes méritent beaucoup plus » : Réélu Président de la FIFA, Infantino veut rééquilibrer les rémunérations entre hommes et femmes

Qui remporte la Coupe du Monde Féminine de Football 2019 sur Twitter ?

Coupe du Monde de football 2026 : La FIFA prévoit 11 milliards de dollars de revenus pour le cycle 2023-2026

Encore une grosse audience pour TF1 et Canal+ avec la finale USA – Pays Bas (Coupe du Monde Féminine 2019)

Comment Taittinger fait pétiller la Coupe du Monde Féminine de la FIFA France 2019 en tant que « Champagne officiel »

Laisser un commentaire

Football - BKT prolonge son contrat de Naming de la Ligue 2 jusqu'en... Nomination - Richard Teyssier nouveau Directeur marketing et...
Tennis - Sans les droits de la Night Session, France TV mise sur Rivenzi et PoneeeyClub sur Twitch(Lire la suite) Tennis - Stan Wawrinka actionnaire minoritaire des montres Norqain(Lire la suite) Activation - Roland-Garros : Renault s'offre Casper Ruud et un chanteur français pour sa publicité(Lire la suite) Tennis - Qui sont les 22 sponsors de Roland-Garros 2024 ?(Lire la suite) Babolat célèbre ses 30 ans de raquettes, on en parle avec Eric Babolat(Lire la suite) Un sponsor du CIO associé au reveal des podiums de Paris 2024(Lire la suite)