Roland-Garros offre une nouvelle expérience de consommation tennis avec Mojjo

roland garros mojjo

Aujourd’hui, la Fédération Française de Tennis a présenté « Roland-Garros powered by Mojjo » au SPORTEL Monaco, évènement qui réunit les acteurs du sport business et des médias.

Afin de proposer une nouvelle expérience aux fans tennis, le Grand Chelem lance la commercialisation d’un nouveau produit en phase avec son temps et l’évolution de la consommation du spectacle sportif.

Du replay à la carte…

Concrètement et avec le player vidéo interactif, il est possible de sélectionner un résumé plus ou moins long du match (2, 5, 10 minutes, points gagnants…) qui exclu les temps morts. « Lors du dernier Roland-Garros, nous avons testé le dispositif sur le Philippe Chatrier pour le présenter aux diffuseurs. Aujourd’hui, la FFT profite du SPORTEL pour annoncer sa commercialisation. » nous précise Emmanuel Witvoet, l’un des 3 co-fondateurs de Mojjo. « Nous sommes prestataire technique de la fédération, l’idée est de vendre le produit aux autres tournois. Roland-Garros est une belle vitrine« . Mojjo devrait ainsi toucher un pourcentage sur la future vente du package à un diffuseur par la FFT.

Un dispositif technologique qui fait écho à ce que propose la NFL via son Gamepass et les matchs condensés ou encore à ce que va proposer cette année la NBA sur le League Pass et les « Rapid Replay ». Sur ce secteur, on peut également citer la startup Grabyo (Tony Parker, Thierry Henry…) qui offre la possibilité de partager des ralentis quasi-instantanés et autres contenus vidéos sur les réseaux sociaux.

et des possibilités business

Un nouveau produit qui offre donc du replay et qui n’est pas concerné par les actuels droits de diffusion que possèdent France Télévions ou encore Eurosport en France. Nombreux sont les médias digitaux qui pourraient bien être intéressés par ce format de tennis condensé. « Pour Roland-Garros, la solution permet de reprendre la main sur l’innovation car mis à part le hawk Eye, il n’y a pas eu grand chose à destination des fans de tennis ces dernières années » ajoute Emmanuel Witvoet. « L’enchaînement entre les points est agréable, nous ne coupons pas directement après le point, la transition prend en compte notamment les réactions de la foule. » Si l’algorythme se concentre sur les points, il faudra cependant l’intervention d’un humain pour ajouter des faits de jeu qui se seront déroulés pendant une rencontre.

En attendant de découvrir le dispositif 2017, vous pouvez découvrir ici la technologie avec quelques matchs de 2016 dont la finale messieurs entre Djokovic et Murray. A vous de choisir le format, de deux minutes à 1h14m soit l’intégralité de la rencontre 100% tennis et 0% temps morts qui a en réalité durée 3h04.

« Nous espérons que Mojjo répondra aux attentes des utilisateurs et qu’ils pourront ainsi vivre une expérience Roland-Garros encore plus enrichie » ajoute Emilie Montané, directrice « Médias et Production » à la Fédération Française de Tennis.

Laisser un commentaire

Le loup "Zabivaka" élu mascotte de la Coupe du Monde de football... Offre de Stage : Assistant(e) Directeur de développement - Infront...
Offre de Stage - Assistant(e) commercial(e) et événementiel(le) - Toulouse Football Club(Lire la suite) NFL - NFL - Verizon sort le chéquier pour les droits mobiles(Lire la suite) Evènement - Le Salon du Marketing Sportif SPORTEM de retour au Parc des princes en 2018(Lire la suite) Football - Umbro dévoile le ballon officiel de la Coupe de la Ligue 2017-2018(Lire la suite) Startups - Les 3 gagnants de la première édition de l'OM Innovation Cup(Lire la suite) Champions League - Un match à 3 du côté des équipementiers(Lire la suite)