Le français Divacore part à la conquête du monde en misant sur Jo-Wilfried Tsonga

 

La semaine dernière, la startup française Divacore a officialisé la signature d’un partenariat avec Jo-Wilfried Tsonga.

Le tennisman français devient ambassadeur de la marque high tech tricolore jusqu’à la fin de l’année 2017, au minimum. « Nous espérons que le partenariat se poursuivra par la suite » nous précise d’emblée Linh Tran, Responsable Marketing de Divacore. « Nous avons rencontré Jo-Wilfried en septembre à l’occasion du Moselle Open dont nous étions partenaire ». L’occasion parfaite pour la société lorraine de faire découvrir ses produits au tennisman.

Divacore – Tsonga : Un spot pub et une campagne print à venir

Pour activer son nouveau partenariat, Divacore a tourné un spot publicitaire il y a quelques semaines « dans la plus vieille salle de basket au monde, en plein coeur de Paris« . Et pour patienter jusqu’à la diffusion du spot final, la marque française va sortir quelques teasers vidéos dans les semaines à venir.

« En parallèle, nous avons réalisé un shooting photo dont les visuels serviront à une campagne print » ajoute Linh Tran. « Nous avons effectué notre seconde levée de fonds cet été, 1 million d’euros, somme qui nous servira à poursuivre le développement de notre activité. Nous sommes en face de gros players et nous n’avons pas leur budget communication… »  Linh Tran fait évidemment référence à des marques comme Beat by Dre qui a a récemment réuni 23 figures du sport mondial dans son dernier spot pub. Et pour sa dernière levée de fonds d’1M€, Divacore a intégré notamment 5M Ventures, spécialiste du Media for Equity, modèle d’investissement qui permet à des sociétés de « s’offrir » des campagnes publicitaires (TV, affichage, presse, radio…) en échange de capital. Tsonga a-t-il pris des parts dans Divacore ? « Non… pas encore » ajoute Lihn Tran.

Pourquoi Tsonga ?

Pour accroître sa notoriété, notamment auprès du grand public, la marque Divacore a donc décidé de miser sur Tsonga. Pourquoi lui et pas un autre sportif ? « C’est un mélange de pleins de choses…. C’est un très bon joueur de tennis avec une personnalité. Il est agréable à regarder jouer. A côté, il est fan de musique et c’est quelqu’un de motivé par les projets et initiatives que nous lui avons présenté » ajoute Linh Tran. « il aime la performance, il a la tête sur les épaules, ça nous correspond. Tsonga correspond à notre état d’esprit ! »

Outre la personnalité du sportif, c’est bien évidemment le potentiel médiatique du joueur français et son aura internationale qui a motivé la startup à investir. « Tsonga est un grand voyageur. Avec son calendrier, il passe 40 semaines par an en déplacement à travers le monde, c’est ce qui nous intéressaient aussi. Nous voulons capitaliser sur son image de grand voyageur. Son retour d’expériences nous intéresse, nos casques et enceintes sont des produits nomades. Nous suivrons également Tsonga sur certains tournois pour prospecter. »

Car pour poursuivre sa croissance, Divacore – qui compte plus de 1000 revendeurs en France – doit partir à la conquête du monde en ouvrant de nouveaux points de vente à l’international. « Nous allons suivre Tsonga sur ces tournois pour prospecter » assure la responsable marketing. « Début janvier nous serons au CES de Las Vegas. Nous en profiterons pour présenter notre casque signé du nom de Tsonga. Les produits ont tellement plu à Jo-Wilfried que nous avons travaillé sur un produit commun, ce sera un casque pour les grands voyageurs ». Avec l’annonce d’un produit co-brandé, Divacore réalise une activation simple et efficace qui donnera encore plus de valeur à ce nouveau partenariat.

En s’associant à Tsonga, Divacore rejoint Babolat, adidas, Rolex, Capri-Sun, Rexona ou encore Ferrero dans le pool des sponsors du joueur qui a récemment lancé Malik Sport Concept, un espace de vente et d’exposition installé aux cœur des puces de Saint-Ouen. Un point de vente potentiel pour la marque française de casques.

Le sport, support de communication évident

Sur le marché des casques audio, la bataille est rude. Et le sport est évidemment un support de communication pertinent pour les marques afin d’émerger en « top of mind » dans la tête des prospects. Beats by Dre, Skullcandy, JBL, Cristiano Ronaldo, Bose, SMS Audio, Sony…. Les campagnes marketing mettant en scène des sportifs sont nombreuses. « Avec nos produits, nous touchons à différents domaines. La musique évidemment, mais également le sport, le voyage et la fête ! Nous avons crée la marque à 3 avec des produits qui nous ressemblent. En fin d’année 2015, nous avons lancé notre premier casque sport. » ajoute Lin Tran. « Cet été, nous avons équipé des sportifs français présents aux JO en leur offrant des casques Divacore. Nous sommes basés à Metz et nous avons contacté 20 athlètes Mosellans. » Et à l’ère des réseaux sociaux, les stars du sport sont devenues également des vitrines 2. idéales pour les marques. Jo-Wilfried Tsonga affiche par exemple 900 000 followers sur Twitter, 840 000 Fans Facebook et 340 000 sur Instagram.

https://twitter.com/tsonga7/status/797749662883188737

Et en plus de son nouveau partenariat avec Tsonga, Divacore investit également dans le basket français aux côtés de la LNB. « Nous commençons un partenariat avec la Fantaisy League de la LNB et nous offrons des produits Divacore. Nous serons également partenaire du All Star Game LNB » conclu Linh Tran. Un évènement organisé par Sport Plus Conseil, agence qui gère les intérêts de Tsonga.

Fondée en 2011 par le trio Linh Tran, Jérémy Obriot et David Grasso, la marque Divacore ne souhaite pas communiquer son chiffre d’affaires actuelle mais annonce une croissance des ventes de +300%. Le spécialiste de l’audio connecté souhaite véritablement capitaliser sur son image française pour conquérir dès 2017 le marché international. Après une première gamme d’enceintes bluetooth, Divacore propose aujourd’hui une large gamme d’écouteurs (Redskull…) et casques audio (Addict…).

David Grasso, Jérémy Obriot et Linh Tran

 

Un peu de publicité ;-)

Laisser un commentaire

Offre de Stage : Assistant(e) Communication - Tecnifibre NBA, NFL, MLB, NHL, MLS... Les salaires des sports US
Money - Les 50 sportifs français les mieux payés en 2016(Lire la suite) Gaming - La FDJ se lance dans l'eSport(Lire la suite) Foot - Déplacement VIP à Rennes en BMW pour les partenaires du FC Lorient(Lire la suite) Sponsoring - TGV Lyria Partenaire Officiel des Mondiaux de Hockey 2017(Lire la suite) Foot - L'application de l'AS Monaco évolue(Lire la suite) Foot - La Liga décide de diffuser les matchs du vendredi en live sur Facebook(Lire la suite)