Interview : Ronald Gautruche, Fondateur de DigiFood

digifood

 

Commander son sandwich au stade depuis son smartphone et se le faire livrer directement à sa place… Un fantasme pour de nombreux fans de sport bien réel depuis quelques années notamment aux USA ou à Nancy pour les matchs de l’AS Nancy Lorraine.

En France, la startup DigiFood propose depuis quelques mois une solution mobile, véritable data center orienté food 2.0. L’occasion pour nous de rencontrer Ronald Gautruche, Fondateur de DigiFood.

SportBuzzBusiness.fr : Qu’est-ce que DigiFood ?
Ronald Gautruche : Digifood est une application mobile qui permet aux spectateurs d’un match de commander tous les produits disponibles en buvette sans bouger de leur siège. Ils choisissent ensuite de se faire livrer à leur place ou de venir récupérer leur commande via une file spécifique… Si je devais décrire notre service en deux mots, je dirais : confort absolu !   

SBB : A qui s’adresse DigiFood ?
RG : Digifood s’adresse à toute personne désireuse de se restaurer dans un stade sans avoir à faire la queue ou même à se lever de son siège.

SBB : Pourquoi avoir lancé ce service ?
RG :
Je suis moi-même un grand amateur de sport, supporter du Paris Saint-Germain et du Stade Français. Je me rends régulièrement au stade et ai pu remarquer à quel point l’accès aux buvettes était compliqué pour les supporters : soit on s’y rend pendant le jeu au risque de rater un moment important du match soit on s’y rend à la mi-temps et c’est le parcours du combattant ! J’ai pensé qu’il y avait une opportunité à saisir pour optimiser le confort et l’expérience du spectateur au stade. Nous n’avons pas créé un besoin, mais simplement répondu à une réelle attente

SBB : Comment fonctionne aujourd’hui la startup ?
RG :
Nous sommes aujourd’hui quatre dans l’équipe, cinq d’ici septembre et je peux vous assurer qu’il y a du travail ! On espère réaliser notre première levée de fonds cette année et élargir du même coup la Digiteam.

SBB : Qui sont vos clients aujourd’hui ?
RG : Aujourd’hui, nos clients sont essentiellement des clubs sportifs : nous avons déjà implémenté notre solution dans 4 clubs de Basket Ball et 1 club de TOP 14 en Rugby. Nous avons effectué une vingtaine de rencontres sportives entre mars et mai 2015. Quelques rencontres de Pro B avec le LMBC (Lille metropole Basket), plusieurs rencontres de Pro A avec la JL Bourg, le BCM et nous avons accompagné le STB le Havre jusqu’aux PlayOffs. Enfin, nous avons effectué les derniers Matchs du Stade Francais Paris à Jean Bouin. Des discussions sont en bonne voie avec une dizaine d’autres clubs. Nous espérons poursuivre dans cette lignée la saison prochaine en développant parallèlement une solution pour les salles de concert, les parcs d’expositions et les universités.

SBB : Quel est votre business model ?
RG : 
Nous ne pouvons malheureusement pas le rendre public pour le moment, il fait l objet d’une négociation avec chaque club.

SBB : Comment vous différenciez-vous ? Avez-vous des concurrents en France ?
RG : Nous sommes la seule startup Francaise à proposer ce service…pour le moment. Notre service suscite des retours très positifs auprès des clubs et des spectateurs. Nous nous attendons donc à être rejoints par des concurrents. Pour y faire face, nous tentons sans cesse de nous renouveler et je peux vous annoncer que de nombreuses innovations et nouveautés sont à venir sur notre application.

SBB : Le public français est-il prêt pour se genre d’expérience digitale ?
RG : Le public français est de plus en plus sensibilisé aux applications de service telles que la notre. L’ère du numérique a rehaussé le niveau d’exigence du consommateur français. Non seulement il est prêt mais il attend ce genre d’expériences digitales.

SBB : Quels sont vos objectifs à court et moyen terme ?
RG : Notre objectif premier est d’implanter notre solution dans un maximum d’enceintes sportives en France. Après notre première levée de fonds, nous pourrons voir plus loin, plus grand. Les prochaines échéances internationales en France sont clairement des objectifs à moyen terme

SBB : Quel est votre parcours avant DigiFood ?
RG : J’ai un parcours atypique. Je suis diplômé d’une licence et d’un Master à Paris Dauphine en Mathématique. Je me dirigeais vers un poste dans la finance de marché, lorsque ma passion pour le Sport m’a rattrapé. J’ai tout plaqué pour faire un MBA en management du Sport à la Sports Management School. Au cours de la validation de cette dernière année, j’ai travaillé dans une société informatique où j’étais chef de projet et responsable de la section Sport. Nous développions des applications mobiles pour des grands comptes (ESPN, NBA, NFL, Lequipe) orientées « second screen ».

C’est par la suite, après avoir obtenu mon diplôme, que je me suis lancé dans DigiFood.

digiFood logo

Laisser un commentaire

Tribord lance une fausse boisson à l'eau de mer pour accompagner... L'Euroleague Basketball enregistre une hausse de ses revenus...
Offre de Stage - Assistant(e) commercial(e) et événementiel(le) - Toulouse Football Club(Lire la suite) NFL - NFL - Verizon sort le chéquier pour les droits mobiles(Lire la suite) Evènement - Le Salon du Marketing Sportif SPORTEM de retour au Parc des princes en 2018(Lire la suite) Football - Umbro dévoile le ballon officiel de la Coupe de la Ligue 2017-2018(Lire la suite) Startups - Les 3 gagnants de la première édition de l'OM Innovation Cup(Lire la suite) Champions League - Un match à 3 du côté des équipementiers(Lire la suite)