Comment la Ligue 1 veut accélérer sa présence en Chine et croquer sa part du gâteau

Gael Caselli (Responsable du Développement International à la LFP), Carsten Couchouron (Directeur Marketing EPCR) et Julien Poinsot (‎Associate Director NBA) lors de la table ronde dédiée au développement d’une marque à l’international lors du SPORTEM 2017

 

Si de plus en plus de clubs de football européens accueillent au sein de leur actionnariat des investisseurs chinois, la population locale vibre au rythme de son championnat local, la Chinese Super League, et se délecte des autres spectacles sportifs étrangers que sont la NBA, la Premier League, la NFL, la MLB, LaLiga, Bundesliga…

Avec une population de plus d’1,3 milliard d’habitants, la Chine est bien évidemment un marché à conquérir. La France du football espère sa part du gâteau.

Pour y parvenir, la Ligue de Football Professionnel (LFP) devra développer la notoriété de la Ligue 1 et augmenter l’intérêt des Fans. Pour y parvenir, la multiplication des évènements sur place ou encore l’augmentation de la visibilité des rencontres en avançant l’horaire de certains matchs sont des pistes.

Le Trophée des Champions 2018 en Chine ?

Pour développer l’image du football français (et ses opportunités business), la Ligue de Football Professionnel (LFP) et la Fédération Française de Football (FFF) ont récemment ouvert un bureau commun à Pékin. « La Chine est un marché que nous travaillons depuis 3 ans à la LFP. Il était nécessaire d’ouvrir un bureau sur place. Nous l’avons fait il y a un peu plus d’un mois avec la FFF. La Chine a un plan de réforme pour le football et une vision politique d’ici 2030. La Chine s’ouvre au football, nous souhaitons développer le marketing, nouer des accords médias, faire grossir notre visibilité sur place » a précisé il y a quelques jours Gael Caselli, Responsable du Développement International à la LFP, à l’occasion du SPORTEM 2017.

« L’enjeu, c’est de retourner en chine dès l’année prochaine pour le Trophée des Champions 2018 » Gael Caselli Responsable du Développement International à la LFP.

Soucieuse de donner une dimension internationale à la marque Ligue 1 et notamment en Asie, la LFP songe à multiplier les évènements sur place pour créer une proximité avec la population. « Nous avons joué trop peu de matchs là-bas. L’enjeu, c’est de retourner en Chine dès l’année prochaine pour le Trophée des Champions 2018. Il faut accroître la notoriété de notre championnat pour faire du business. Actuellement, des matchs de Ligue 1 sont diffusés en Chine sur le portail OTT LeSports et nous discutons avec CCTV. Nos clubs s’intéressent également à ce marché. Des représentants du PSG y étaient il y a quelques semaines et l’AS Monaco et l’Olympique de Marseille réfléchissent également à des choses. »

Rappelons que le Trophée des Champions a déjà été organisé en Chine à Pékin en 2014. Depuis 2009, le match opposant le vainqueur du Championnat au vainqueur de la Coupe de France (ou le second du championnat) a voyagé, passant du Canada à l’Autriche en passant par le Maroc, les Etats-Unis, la Tunisie et le Gabon. Cet été, le match se disputera à Tanger (Maroc). « Le Trophée des Champions nous permet d’aller sur un marché et d’y jouer à une heure de prime time. C’est une fois par an, c’est trop peu mais c’est un bon exemple de ce qu’on peut faire pour s’adapter au marché sur lequel on se rend. »

Des matchs de Ligue 1 bientôt à 12h pour séduire le public chinois ?

Pour exposer de la meilleure des façons le championnat de France de Ligue 1 en Asie, pourrait-on voir un jour des matchs débuter à 12h comme c’est le cas par exemple en Espagne avec LaLiga ? « C’est une réflexion que nous sommes en train de mener en préparation des futurs appels d’offres auprès des diffuseurs. C’est un sujet qui ne pourra pas être concret chez nous avant 2020 car les droits sont figés. On s’interroge surtout sur le fait de savoir si cela peut grever du business sur le marché domestique de nos clubs » a ajouté Gael Caselli. « Nous avons plusieurs exemples et la LaLiga espagnole en est un. Ils ont réussi à dire aux clubs, aux diffuseurs et sponsors que le marché domestique allait cesser de croître et que les relais de croissance se trouvaient à l’international. Pour aller chercher cet argent supplémentaire, cette visibilité en plus, il faut s’adapter à l’audience là ou elle est. Si nous (la LFP) voulons être sérieux sur le marché chinois, on ne peut plus avoir des matchs diffusés à 3h du matin. »

« Si nous voulons être sérieux sur le marché chinois, on ne peut plus avoir des matchs diffusés à 3h du matin. »

Le dernier clasico Barça-Real disputé en décembre dernier a débuté à 16h15 heure locale pour favoriser la portée internationale du match et notamment en Asie. « LaLiga a tenu bon face aux diffuseurs domestiques » a ajouté le représentant de la LFP. « Est-ce qu’on ira aussi loin ? On est en train d’étudier les éléments, les répercussions au-delà même de la valorisation des droits médias sur le marché domestique. Aujourd’hui, nous avons déjà des créneaux qui sont tôt avec un match à 15h le dimanche mais ce ne sont pas les tops matchs. »

Vers une augmentation des droits de la Ligue 1 à l’international ?

Rappelons que la commercialisation des droits de diffusion de la Ligue 1 à l’international est entre les mains de beIN SPORTS sur la période 2018/2019 à 2023/2024. Un contrat qui permettra à la LFP de toucher un minimum garanti de 480 millions d’euros soit 80 millions d’euros par saison.

Si le produit Ligue 1 augmente son attractivité sur la scène internationale dans les années à venir (et donc sa valeur), le groupe média en profitera directement car un partage à 50/50 avec la LFP sera fait sur les revenus au dessus du minimum garanti de 80M€/saison. Et lorsque l’on voit l’envol du prix des droits internationaux de la Premier League (plus de 200M$ par saison en Chine166M$ pour les USA, 100M€ en France, …), on se dit que beIN peut aller chercher plus de 80 millions d’euros par saison sur l’ensemble des territoires. A moins que la Ligue 1 ne soit pas suffisamment armée pour rivaliser à l’international face aux autres spectacles sportifs que sont la NBA, la NFL, l’UFC, LaLiga ou encore la Premier League…

Laisser un commentaire

Red Bull 400 - La course la plus raide débarque en France à... airbnb et Nike offrent une expérience camping à Monza pour...
Offre de Stage - Assistant(e) commercial(e) et événementiel(le) - Toulouse Football Club(Lire la suite) NFL - NFL - Verizon sort le chéquier pour les droits mobiles(Lire la suite) Evènement - Le Salon du Marketing Sportif SPORTEM de retour au Parc des princes en 2018(Lire la suite) Football - Umbro dévoile le ballon officiel de la Coupe de la Ligue 2017-2018(Lire la suite) Startups - Les 3 gagnants de la première édition de l'OM Innovation Cup(Lire la suite) Champions League - Un match à 3 du côté des équipementiers(Lire la suite)