Interview – Daniel Riolo nous détaille le projet « After Foot La Revue »

Photo RMC

 

Les journalistes Gilbert Brisbois et Daniel Riolo s’apprêtent à prolonger le plaisir de l’émission radio « l’After Foot » sur RMC avec le lancement d’une revue trimestrielle « haut de gamme » en mai prochain.

« After Foot La Revue » se positionne comme un « mook » – format hybride entre le livre et le magazine – de réflexion et d’analyse de ce football actuel en pleine crise.

Afin d’en savoir davantage sur ce projet ambitieux, Daniel Riolo, fondateur de la revue aux côtés de son partenaire de toujours, s’est livré à Sport Buzz Business.

« Ça fait bien longtemps que je n’avais pas été ému professionnellement parlant de cette façon »

Sport Buzz Business : Que va-t-on trouver dans cette revue ?
Daniel Riolo : Du contenu « magazine ». Il y aura de l’opinion, du débat, des thèses fortes. On voyage dans l’écosystème du football et de son business. Chaque numéro aura sa thématique et ses sous-thématiques. Mais on sera à l’écoute de nos abonnés. S’ils souhaitent qu’on développe davantage de thèmes dans un même numéro, on le fera. Dans le premier numéro, on va avoir 80% du contenu autour du foot business et le reste, ce sera plus focus sur l’Euro 2020 puisqu’il débutera un mois après sa sortie.

Autre élément, on ne va pas utiliser de photos de presse parce que c’est ce qu’on voit partout. On a choisi des dessins de presse pour que ce soit plus élégant.

https://twitter.com/AfterFoot_Revue/status/1372143321955598338

« Dans le premier numéro, on va avoir 80% du contenu autour du foot business »

SBB : Qui participe à sa réalisation ?
DR : Principalement des personnes que l’on entend dans l’After Foot comme Polo Breitner, Jonathan McCarthy ou Julien Laurens par exemple. Mais on a aussi besoin de gens qui savent de quoi ils parlent donc en fonction des sujets on va faire appel à des économistes, des spécialistes des droits TV, des personnes qui bossent dans les clubs. A toutes ces personnes, on a expliqué qu’ils devaient donner un avis, c’est l’essence même de la revue.

Ce n’est pas une rédaction fixe. C’est une rédaction de contributeurs. Les seules personnes fixes du projet, c’est Gilbert (Brisbois, ndlr), moi-même et Christophe Pleynet, qui sera le rédacteur en chef de la revue.

« On va quand même avoir un peu de publicité :
environ quatre pages sur les 160 du mook. »

SBB : Vous proposez aussi à vos abonnés d’envoyer des contributions…
DR : On sélectionne les meilleurs articles que l’on nous envoie. Ils sont publiés sur le site internet de la revue et peuvent susciter des commentaires, des débats. Ces articles ne sont pas destinés à être publiés dans la revue. Mais si à terme, on découvre un contributeur avec beaucoup de talent, ça pourrait devenir le cas. On a été étonnés de la qualité des articles reçus.

https://twitter.com/AfterFoot_Revue/status/1374017212294500355

SBB : Comment ce projet va-t-il être financé ?
DR : Cette revue est principalement financée grâce aux abonnements souscrits par les lecteurs (ils sont plus de 8 000 déjà à avoir choisi une des formules proposées). On va quand même avoir un peu de publicité : environ quatre pages sur les 160 du mook. Comme on a choisi ce créneau un peu haut de gamme, on ne veut pas en avoir partout non plus. Mais si la pub peut nous permettre d’embaucher d’autres personnes et améliorer la qualité de notre revue et du site… à voir !

Les annonceurs qui nous contactent, ce sont des auditeurs de l’After. Ça renforce cette idée du business familial de ce projet, un peu à la Mediapart.

« Le logo RMC ne figurera pas sur la revue mais on a quand même le droit d’utiliser le nom ‘’After Foot’’ qui appartient à la radio »

SBB : Quelles formules d’abonnement ont le mieux marché ?
DR : Globalement, nos abonnés ont souscrit pour un an mais toutes les formules ont marché. Et ça nous a étonnés avec Gilbert. Quand les personnes qui s’occupaient du marketing nous ont présenté certaines formules, on a rigolé et on leur a dit ‘’Vous déconnez ou quoi’’. Alors que c’est génial de pouvoir proposer des rencontres, des conférences à côté. Mais nous, on n’y avait pas pensé.

SBB : Quel rôle joue RMC dans ce projet ?
DR : RMC nous a autorisé à monter ce projet parallèle. C’est une énorme chance et ce n’était pas gagné d’avance. On va être totalement indépendants. Le logo RMC ne figurera pas sur la revue mais on a quand même le droit d’utiliser le nom ‘’After Foot’’ qui appartient à la radio. C’est une sorte de cadeau.

SBB : Concrètement, où pourra-t-on trouver la revue si on n’est pas abonné ?
DR : Partout ! On a un super réseau de distribution. On pourra aussi bien l’acheter à la Fnac que dans les kiosques ou chez des libraires.

« On avait cette volonté d’élever le niveau intellectuel de la réflexion autour du football »

SBB : Quand on vous écoute parler de cette revue, on sent que c’est une véritable fierté…
DR :
Ce qui a donné une dimension émotionnelle et affective au projet, c’est la façon dont il a été monté. Ça fait longtemps que l’on avait cette volonté d’élever le niveau intellectuel de la réflexion autour du football. Ça a toujours été notre rêve secret. On tente de le faire dans les émissions de l’After Foot mais on ne peut pas toujours. On a ce devoir de coller au terrain et à l’actualité.

Mais ce qui est touchant, c’est que des gens aient confiance en nous pour qu’on leur offre en retour un super produit. Ça devient une aventure collective.

En voyant l’engouement qu’il y a eu au lancement du projet, j’ai été ému. Et ça fait bien longtemps que je n’avais pas été ému professionnellement parlant de cette façon. C’est une incroyable marque de confiance. Ça donne envie que la moindre virgule soit parfaite.

 

Les formules d’abonnement proposées :

  • 9€90 : Le premier numéro livré à domicile
  • 15€ : offre web only qui donne accès à la totalité des contenus en ligne pendant la première année dont la version numérique de la revue
  • 39€ : abonnement 1 an avec les quatre premiers numéros de la revue ainsi que les contenus en ligne
  • 75€ : abonnement 2 ans avec les huit premiers numéros de la revue ainsi que les contenus en ligne
  • 199€ : abonnement l’after privatif avec les huit premiers numéros de la revue, l’accès aux contenus en ligne pendant 2 ans, son nom dans le premier numéro ainsi qu’une invitation à un événement physique
  • 999€ : abonnement Maradona avec les numéros de la revue à vie, un accès à vie aux contenus en ligne, son nom dans le premier numéro dédicacé par Daniel Riolo et Gilbert Brisbois ainsi que des invitations à des événements physiques

Le site : afterfoot.media

 

 

 

Laisser un commentaire

Espagne, Argentine, Allemagne, Belgique, Mexique... adidas dévoile... Offre Emploi : Superviseur accueil & contrôle d'accès - FFT...
Offre Alternance - Offre Alternance : Chef de Projets Marketing - Mizuno(Lire la suite) TV - TV - Week-end 6 étoiles "sport" sur les chaînes Canal+ les 16, 17 et 18 avril 2021(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Assistant(e) Marketing & Développement - Infront(Lire la suite) Offre Emploi - Offre Emploi : Ambassadeur de marque Foot - Impact Sales & Marketing(Lire la suite) Football - PokerStars dévoile sa nouvelle publicité avec Neymar JR(Lire la suite) Auto - David Beckham nouvel ambassadeur de Maserati(Lire la suite)