Interview – Juan David Borrero, Senior Partnerships Manager chez Snapchat

 

BON PLAN : Pour vous abonner aux chaînes Canal+, beIN SPORTS, Eurosport... au meilleur tarif, rendez-vous ici puis cliquez sur l'onglet "offres"

Ces dernières années, Snapchat s’est imposé comme l’un des réseaux social enregistrant la plus forte croissance d’utilisateurs, notamment chez les fameux « Millennials ».

Pour toucher cette cible, les sociétés sont nombreuses à utiliser Snap, que ce soit en terme de contenu et/ou de publicité. Un support très utilisé notamment dans l’univers du sport dans le cadre de stratégies digitales globales.

Nous avons posé quelques questions à Juan David Borrero, Senior Partnerships Manager chez Snap.

 

SportBuzzBusiness.fr : Quel bilan 2018 faites-vous de l’activité « sport » chez Snap ?
Juan David Borrero : Des Jeux Olympiques d’Hiver à la Coupe du Monde de la FIFA, Roland-Garros et la Formule 1, 2018 a été une grande année pour le sport. Et cela s’est ressenti sur Snapchat, avec plus de 100 « Our Stories » sur le sport diffusées dans le monde entier, couvrant les événements sportifs les plus importants au monde. De tous les événements que nous avons couverts, les deux qui sortent du lot sont les JO de PyeongChang et la Coupe du Monde de football 2018.

À l’échelle mondiale, 81 millions de visiteurs uniques ont regardé le contenu des Jeux olympiques d’hiver sur Snapchat. En France, plus de 7 millions de Snapchatteurs ont regardé les éditions de France Télévision couvrant les Jeux.

Pour la Coupe du Monde 2018, nous avions une offre à 360 degrés qui exploitait tous nos formats de contenu et outils de création. Les Snapchatters ont non seulement pu voir le contenu exclusif des coulisses de l’équipe de France via leur compte officiel Snapchat, mais aussi habiller leur Bitmoji avec les kits officiels Nike et adidas ou encore personnaliser les buts de la Coupe du Monde avec des filtres et des autocollants. En outre, nous avons collaboré avec plusieurs diffuseurs dans le monde entier, dont FOX Sports et la BBC, et des éditeurs tels que COPA90 afin de mettre à la une ce moment d’excitation pour notre communauté. Ceci a permis à 80 millions de téléspectateurs uniques de regarder le contenu de la Coupe du monde sur Snapchat.

SBB : Avec combien d’organisations sportives êtes-vous en partenariat ?
JDB : Snap a une portée véritablement mondiale. Nous travaillons avec des centaines de personnalités et d’organisations du monde entier, de presque tous les sports. Chaque partenariat que nous avons est unique et peut prendre diverses formes et exploiter différentes parties de l’application, qu’il s’agisse de formats de contenu, d’outils de création ou des deux, en fonction des objectifs du partenaire.

L’écosystème sportif est interconnecté et, pour cette raison, nous souhaitons établir de solides relations dans tous les sports. De nombreux athlètes, tels qu’Antoine Griezmann, Anthony Joshua ou encore Dele Alli utilisent constamment Snapchat pour dialoguer avec leurs fans. En parallèle, les équipes, les ligues et les éditeurs, tels que Paris Saint Germain, la NFL ou Sky Sports peuvent exploiter nos produits et formats de contenu pour engager une nouvelle génération de fans. Le plus important pour nous est que, peu importe avec qui nous travaillons, nous continuions d’innover. Lors du dernier Wimbledon, nous avons noué un partenariat avec Serena Williams, un Bitmoji d’un Snapchatter pouvait ainsi jouer au tennis contre l’américaine.

SBB : Avez-vous un classement des meilleurs contenus sportifs sur Snap. Qui est le plus populaire ?
JDB : L’un de nos principaux objectifs est de créer un écosystème sain et diversifié de contenu sportif sur la plateforme. Nous avons des éditeurs et des diffuseurs traditionnels comme L’Équipe, qui publient aux côtés de créateurs de contenu tels que COPA90, et couvrons des événements bien établis comme les JO mais également des événements plus récents comme l’Ultimate Frisbee Championship. Le mélange fonctionne vraiment bien ! Nous avons constaté que les Snapchatters s’intéressent aux sports traditionnels comme le football et le basket mais aussi aux sports en forte croissance tels que les arts martiaux mixtes et les contenus plutôt “lifestyle” tels que les tricks et les sneakers.

D’une manière générale, les événements sportifs font partie intégrante de notre stratégie. Nous nous sommes associés à des équipes telles que le Real Madrid et l’Olympique de Marseille pour publier des événements marquants après leurs matchs. Nous nous intéressons également aux contenus organiques générés par les utilisateurs qui peuvent être diffusés et montrer un fan à la maison ce que c’est que d’être à un événement particulier grâce à un accès exclusif dans les coulisses.

SBB : Que recherchent vos partenaires et utilisateurs ? 
JDB : Snapchat est une plateforme utilisée quotidiennement par des millions de personnes dans le monde entier pour créer, dialoguer et partager des moments avec leurs proches. Snap représente une opportunité unique de dialoguer avec un public jeune et très impliqué. C’est une manière pour les athlètes et les organisations d’aider à construire la nouvelle génération de fans de sport et, que ce soit par le contenu ou des outils créatifs, de faire partie de ces conversations quotidiennes entre les Snapchatters.

Les équipes, par exemple, adorent la plateforme car elle leur permet d’interagir avec leurs supporters, de montrer la personnalité de leurs joueurs hors du terrain et de les emmener dans les coulisses. L’Equipe de France a été incroyablement innovante lors de la Coupe du Monde et a amené les Snapchatters « sur la route » avec eux en Russie et sur le chemin de la victoire !

« L’Equipe de France a été incroyablement innovante lors de la Coupe du Monde »

SBB : Un club ou un évènement sportif peut-il gagner de l’argent aujourd’hui avec Snap en monétisant son audience ? Comment fonctionne la publicité?
JDB : Nous ne partageons pas les détails mais nos partenaires peuvent certainement être rentables sur Snapchat. Cela se fait par le biais de Snap Ads, nos blocs d’annonces vidéo verticales qui s’affichent entre les captures instantanées, soit dans « Our Story » soit dans Publisher Story. De nombreux partenaires collaborent avec les marques sur Snap. COPA90 et Visa, par exemple, ont travaillé ensemble pendant la Coupe du Monde 2018, et Bleacher Report a mené des campagnes avec des marques telles que Nike, PUMA et adidas.

SBB : Pensez-vous que Snap doit devenir plus « grand public » pour conquérir plus d’utilisateurs ?
JDB : Nous savons que les Snapchatters aiment le sport et que le sport rassemble. Que vous soyez amateur de football, amateur de patinage artistique ou simplement que vous aimiez la façon dont votre pays se mobilise pour soutenir son équipe nationale, tout le monde peut trouver quelque chose sur Snapchat.

Nous avons une proposition de valeur tout à fait unique dans le monde du sport, nos utilisateurs peuvent non seulement consommer le contenu des athlètes qu’ils suivent ou des sports qu’ils aiment, mais ils peuvent également utiliser des filtres, des autocollants,…  dans leurs conversations avec leurs amis pour exprimer leur passion. C’est essentiel pour nous, car si vous pouvez consommer du contenu sportif sur d’autres plateformes, nous améliorons de manière unique l’engagement des fans, ce qui fait de Snapchat une destination de choix pour les amateurs de sport du monde entier. Par exemple, lorsque vous allez voir un match de Ligue 1 Conforama ou de Premier League, vous pouvez créer une capture puis superposer un filtre avec le score en temps réel, c’est quelque chose de vraiment unique et qui renforce l’expérience des fans.

SBB : Avec l’évolution des modes de consommation, Snap pourrait-il être intéressé par l’achat des droits numériques en streaming d’un grand événement sportif dans les prochaines années?
JDB : Nous pensons que Snapchat est une extension de nos partenaires de diffusion. Par conséquent, nous nous concentrons moins sur le format que sur la manière dont nous pouvons présenter aux amateurs de sport la meilleure expérience possible pour eux sur Snapchat, même au-delà du contenu. Au fil des années, nous avons lancé de nombreux produits tels que Stories, Our story, Geofilters, les Lenses et Bitmoji, pour n’en nommer que quelques-uns, qui ont tous été adoptés par le monde du sport. Notre objectif est donc de continuer sur la voie de l’innovation avec nos partenaires.

Laisser un commentaire

Roland-Garros 2019 : Un prize money total de 42,6 millions d'euros... Offre de Stage : Assistant(e) Relations Presse et e-RP - Com'Over
Shopping - Montre connectée multisport premium "Polar Vantage V Titan"(Lire la suite) Football - Bulk Homme nouveau sponsor régional du PSG en Asie(Lire la suite) Rugby - L'EPCR se félicite des audiences TV et de l'affluence dans les stades(Lire la suite) Sponsoring - Cupra nouveau partenaire automobile du World Padel Tour(Lire la suite) Nomination - Tony Parker nommé Président de la branche "Sports, Artists and Entertainment" de NorthRock Partners(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Assistant Chef de Projet Communication et évènementiel - SPORSORA(Lire la suite)