Le Nzango, sport traditionnel congolais à la mode

Le Nzango est un jeu traditionnel populaire aux Congos, qui incarne l’essence même de la culture congolaise. Ce jeu rythmique et captivant est joué lors de diverses occasions, telles que les rassemblements sociaux, les célébrations et les compétitions. Qui dit match, dit soutenir son équipe favorite en utilisant le moyen le plus simple lorsqu’on est à l’extérieur, l‘application mobile de paris sportifs en ligne, afin de ne rien rater de la partie ! Il réunit les communautés, crée une ambiance festive et renforce les liens entre les joueurs.

Un vecteur de la culture congolaise

Le Nzango est bien plus qu’un simple jeu de rythme. Il est profondément enraciné dans la culture congolaise et véhicule des valeurs importantes. Il favorise le travail d’équipe, la discipline, la concentration et la coordination. Les joueurs apprennent également à respecter les traditions et à valoriser leur patrimoine culturel.

Au fil des années, le Nzango est devenu une véritable institution au Congo. Des compétitions sont organisées à différents niveaux, du niveau local au niveau national. Les équipes s’affrontent pour démontrer leurs compétences, leur créativité et leur maîtrise du rythme. Ces compétitions sont souvent accompagnées de chants, de danses et d’une ambiance festive.

Les origines du sport congolais Nzango

« Nzango » signifie littéralement « jeu de pied » dans la langue locale lingala. Ce nom est utilisé dans la partie occidentale de la République démocratique du Congo. Dans la partie orientale, il est appelé Kange.

Le Nzango trouve son origine au Congo. Il était pratiqué par les élèves des écoles primaires, et à Brazzaville, il est devenu par la suite une discipline sportive gérée par une fédération dirigée par Blanche Akouala. Les efforts de Guy Noel Mpassi Titov, employé au ministère de la Santé et vice-président de la Fédération Congolaise de Nzango, ont été déterminants pour transformer ce jeu en un sport. Le sport a gagné en popularité, passant de quelques régions du pays à une popularité nationale et internationale (par exemple au Gabon et au Cameroun).

Les règles du jeu du Nzango

Le Nzango est un jeu simple pour les filles, qui était initialement pratiqué pendant les pauses scolaires. Il a peu à peu gagné en réputation en tant que sport récemment. Codifié avec des règles précises, il se joue sur un terrain mesurant 8 mètres sur 16 mètres, marqué d’une bande centrale rouge et de deux bandes bleues sur les côtés. Deux équipes de 17 joueuses – onze titulaires et six remplaçantes – s’affrontent lors d’un match d’une durée de 50 minutes.

Les règles peuvent sembler compliquées, mais en réalité, elles sont relativement simples. Le but du jeu est de reproduire aussi précisément que possible les mouvements de danse de l’adversaire. Au début du jeu, les équipes choisissent un pied pour attaquer, une équipe choisit le pied droit et l’autre équipe le pied gauche.

Les équipes attaquent ou défendent tour à tour selon le rythme des applaudissements et des chants entonnés par tous les participants, accompagnés d’applaudissements. Le chant détermine le rythme de la compétition. Plus le rythme s’accélère, plus les mouvements des joueuses deviennent similaires, rendant la compétition plus difficile.

Les équipes font face à une distance d’environ 2 mètres. Ensuite, les deux premières joueuses avancent. L’objectif de la joueuse de l’équipe d’attaque est d’avancer sur son pied d’attaque désigné en même temps que son adversaire. Ces mouvements sont toujours précédés de sauts de plus en plus élaborés, car on ne peut pas marquer de point lorsque les deux pieds sont en l’air.

L’arbitre évalue si les joueuses ont imité les pas de danse de leur adversaire. L’arbitre attribue des points (appelés « pieds ») aux joueuses qui placent leurs pieds exactement comme leurs adversaires. Progressivement, les joueuses sont éliminées et seule une joueuse reste sur le terrain. Des cartons jaunes et rouges sont utilisés pour punir celles qui enfreignent les règles du jeu.

L’équipe gagnante est celle qui collecte le plus de « pieds » pendant tout le match. Ce sport peut également être pratiqué par des personnes en situation de handicap.

Une reconnaissance nationale

La République démocratique du Congo a adopté une nouvelle discipline sportive appelée Nzango en 2001. Le Nzango a été présenté lors des Jeux africains à Brazzaville en 2015. Cissé Aminata, l’actuelle présidente de la Féconza (Fédération congolaise de Nzango) assure la promotion de ce sport.

Le Nzango est un jeu traditionnel de la République démocratique du Congo qui a évolué pour devenir un sport populaire. Initialement pratiqué par les enfants pendant les pauses scolaires, il est désormais codifié avec des règles précises et est considéré comme le sport national du pays. Le Nzango a connu une augmentation de sa popularité, passant d’une pratique locale à une reconnaissance nationale et internationale.


Laisser un commentaire

Lionel Messi en MLS à l'Inter Miami avec des accords commerciaux... Offre de Stage : Assistant(e) chef(fe) de projets - VMATCH
Football - Quelle histoire derrière le maillot Champions League du RC Lens ?(Lire la suite) Offre Emploi - Offre Emploi : Sponsorship and Events Manager - Emirates(Lire la suite) Interview - Leak du futur maillot "Hechter" du PSG - "Mes sources, j’en ai une vingtaine"(Lire la suite) Offre Emploi - Responsable Communication Evènementielle - Fédération Française de Rugby(Lire la suite) Ticketing - UEFA Euro 2024 : Le prix des billets et les dates de vente(Lire la suite) Activation - BETC dévoile la nouvelle publicité de Meta filmée au smartphone pour la Coupe du Monde de Rugby(Lire la suite)