Ligue de Football Professionnel / Ligue 1 : Comment va se répartir l’investissement de 1,5 milliard d’euros de CVC

 

Hier, la Ligue de Football Professionnel a annoncé la validation des critères de distribution des revenus liés à l’entrée de CVC Capital Partners au capital de la nouvelle société commerciale de la LFP.

Dans un communiqué, la LFP annonce que les clubs qui ont participé hier au collège de Ligue 1 se sont entendus à l’unanimité sur la distribution :

  • D’une part de l’apport de fonds consécutifs à la prise de participation de CVC Capital Partners à hauteur de 13,04 % dans la structure nouvellement créée (1,5 milliard euros) ;
  • D’autre part des revenus récurrents générés pour les 10 prochaines saisons, à la fois en termes de droits audiovisuels et commerciaux domestiques, de droits audiovisuels internationaux et de droits digitaux.

« Ce projet de développement vise à améliorer en profondeur l’ensemble des structures du football français au premier rang desquelles celles des clubs professionnels autour de deux mots d’ordre : compétitivité et équité » précise le communiqué. A la LFP et aux clubs de bien utiliser ces ressources financières car l’objectif de CVC sera bien évidemment d’engranger des plus-values sur sa mise de départ.

L’enjeu pour la LFP et son nouvel investisseur sera donc clairement de continuer à faire grossir l’intérêt du championnat de France (Ligue 1 Uber Eats) afin de maximiser la principale source de revenu que sont les droits TV, que ce soit sur le marché national et surtout international où la marge de progression semble la plus énorme. Il faudra donc trouver l’alchimie parfaite entre stars du foot, qualité du spectacle sportif (stade, gameday, retransmission,…) , équilibre compétitif et incertitude du résultat, deux dernières notions qui sont essentielles à l’intérêt d’une compétition et son audience…

Combien pour les clubs ?

La LFP n’a pas dévoilé précisément les ententes conclues. Il n’y a pas eu également de communication faite sur la répartition à moyen terme aux équipes qui descendraient en Ligue 2 et celles qui accéderaient à la Ligue 1.

Selon L’Equipe, sur le 1,5 milliard d’euros apporté par CVC, les clubs vont se partager environ 1,13 milliard car la LFP a décidé de se créer un fond de réserve, de garder une partie pour les frais de fonctionnement de la filiale commerciale et de rembourser le PGE (prêt garanti par l’État).

Toujours selon le quotidien sportif, les clubs ont été répartis dans 3 groupes afin de définir la répartition. En locomotive du championnat, le Paris Saint-Germain a été placé seul dans le groupe 1 et devrait toucher 200 millions d’euros, soit environ 17% du montant redistribué.

Dans le groupe 2, on retrouve l’Olympique de Marseille, l’Olympique Lyonnais, l’OGC Nice, le LOSC, le Stade Rennais et l’AS Monaco. L’OM et l’OM empocheront 90M€ et les autres clubs 80M€.

Enfin, les autres clubs placés dans le groupe 3 auront 33 millions d’euros chacun. « Sur cette somme, 16,5 millions seront versés en juillet 2022 et l’autre moitié arrivera en juin 2023. Pour ceux qui toucheront plus, le paiement s’effectuera à trois reprises sur la base de 40% du montant la première saison, puis 30% sur les deux exercices suivants » ajoute RMC Sport.

 

 

 

Laisser un commentaire

(Interview) Découvrez "FanLivecards", la nouvelle plateforme... Xbox célèbre son nouveau partenariat avec la Fédération Française...
Business - Alliance stratégique entre ScorePlay et Samba Digital(Lire la suite) Offre Emploi - Social Creative Brands & Video Producer - Sportfive(Lire la suite) Lifestyle - Nike et Jacquemus dévoilent un sac virgule vendu au prix de...(Lire la suite) Football - Exit Nike, un nouvel équipementier pour le RB Leipzig(Lire la suite) Business - adidas prolonge avec Noah Lyles, un contrat record en athlétisme depuis Usain Bolt(Lire la suite) Branding - Le Groupe Le Five change de nom et devient "Players"(Lire la suite)