Covid-19 – Les acteurs du Fitness se mobilisent contre la nouvelle fermeture des salles de sport

 

En fin de matinée, les acteurs du fitness se mobilisent pour faire entendre leur voix face aux fermetures « arbitraires » des clubs de fitness par l’Etat en réaction à la situation sanitaire liée au Covid-19.

A l’initiative du syndicat FranceActive-Fneapl (organisation patronale représentant l’ensemble des entreprises des activités sportives de loisirs), 10 des plus grandes enseignes du Fitness tiendront une conférence de presse à 11h à « La salle de sport with Reebok » située dans le 9e arrondissement de Paris. Une prise de parole pour dire NON à la fermeture des clubs et revendiquent la réouverture des salles partout en France.

Les revendications / rappels :

  • le ministère de la santé n’a fourni aucune étude concernant la diffusion du COVID dans les clubs de fitness et fait un amalgame entre le secteur privé et le milieu associatif et fédéral
  • les professionnels ont fortement investi pour mettre en place un protocole sanitaire strict, protégeant les équipes et les pratiquants,
  • qu’étant déjà à l’agonie, une nouvelle période de privation d’activité condamnerait bon nombres de clubs définitivement
  • enfin, que le fitness fait partie de la solution pour lutter contre le virus et non du problème, parce que le sport renforce les défenses immunitaires

Selon le syndicat FranceActive-Fneapl, les grandes enseignes de fitness et les clubs indépendants rassemblent près de 4 600 clubs, 55 000 salariés encadrant 7 millions de pratiquants.

Les participants à la conférence de presse :

  • Bertrand Bonelli, Président Les Cercles de la Forme
  • Patrick Joly, Fondateur de L’Usine
  • Philippe Herbette, Président de Fitness Park
  • Thierry Marquer, Président de l’Orange bleue
  • Patrick Mazerot, Président de l’Appart Fitness
  • David Amiouni, Président de KeepCool
  • Gilles Moulet, Président de Cap Tonic
  • Philippe Leroy, Président The Loft
  • Sandrine Retailleau, Co-Fondatrice LA.SALLE.DE.SPORT with reebok
  • Fabien Rouget, Porte-parole et responsable RP de Basic Fit

« Pourquoi ne pas pouvoir réouvrir les salles de sport ? Notre organisation s’étonne des arrêtés de fermetures repris sur Paris malgré le jugement du Tribunal administratif qui y était favorable. La justice serait-elle moins importante que l’administration ? FranceActive-Fneapl le vérifiera en posant un nouveau référé liberté dès demain » précise le syndicat. « Pourquoi les fermer alors que nul n’a encore pu démontrer l’incidence sur la propagation du virus dans les salles de sport, les strictes protocoles sanitaires déjà mis en place étant efficients et validés. Pourquoi le secteur de l’hôtellerie et de la restauration est-il écouté par le premier ministre et pas celui du fitness ? »

Laisser un commentaire

Digital - Le site des Girondins de Bordeaux fait peau neuve Le WRC mise sur l'agence WePlay pour booster les revenus de sa...
Marque - Nike prend la parole autour de l'élection présidentielle américaine(Lire la suite) Infographie - La bataille des équipementiers de la Ligue 1 Uber Eats (Footpack)(Lire la suite) NBA - NBA - Utah Jazz bientôt vendu à Ryan Smith(Lire la suite) Event - Tony Parker sera le Président du Jury des Trophées SPORSORA 2021(Lire la suite) Football - Le Comité de Direction du FC Barcelone approuve un revenu opérationnel de 828M€(Lire la suite) Actu - L’IRIS et emlyon business school lancent la plateforme "GeoSport"(Lire la suite)