Création de Paris Entertainment Company, on vous explique tout (Accor Arena, Bataclan, adidas arena)

 

Hier, lors de la conférence de presse annuelle de l’Accor Arena, la société Paris Entertainment Company regroupant l’Accor Arena, le Bataclan et l’adidas arena, a officiellement été lancée.

Ce groupe mené par la SAE POPB aura pour objectif d’être la société de divertissement par excellence en trois lieux complémentaires, mais aux identités bien différentes.

« Ça n’existe nulle part ailleurs ! » Il est 16h36, jeudi 2 février, Nicolas Dupeux, Directeur Général de l’Accor Arena prend la parole et annonce officiellement le lancement du groupe Paris Entertainement Company. Cette nouvelle société regroupera ainsi l’Accor Arena, le Bataclan et l’adidas arena actuellement en construction. Elle veut s’inscrire comme un modèle de divertissement unique au monde.

Ce partenariat entre ces trois lieux permettra au groupe de se positionner sur différents styles : événements sportifs et concerts en tout genre à l’Accor Arena, un lieu de rassemblement autour de la culture urbaine et du sport à l’adidas arena et enfin, une salle mythique à l’esprit rock’n’roll au Bataclan. Ces trois lieux donneront également au groupe trois jauges et trois positionnements.

Pour annoncer la création de cette société, l’Accor Arena a invité plusieurs journalistes à un « bus tour » afin de visiter ces trois lieux. Ce périple a commencé dans une loge de l’Accor Arena, l’occasion pour Nicolas Dupeux d’attraper le micro et d’expliquer le nouveau virage que le groupe s’apprête à prendre. 

Accor Arena

Credit : Nicko Guihal

40 ans après sa création (1984), à l’origine appelé Paris-Bercy, l’Accor Arena veut continuer dans sa stratégie pour « en faire un lieux de vie ». Le groupe va ainsi instaurer quelques nouveautés à commencer par l’inauguration, dans 10 jours, d’un playground de basketball 3v3 aux alentours de la salle. Un restaurant, un bar et un espace co-working avaient déjà vu le jour en 2021 et 2022. Un cinéma en plein air sera aussi mis en place à l’été 2023.

Côté hospitalité, l’Accor Arena continue de se moderniser avec la création il y a quelques mois d’une loge inspirée d’un appartement haussmannien offrant une vue panoramique sur la scène. L’Accor Arena verra également l’ouverture prochaine d’une salle fantôme baptisée en toute simplicité « Phantom ». Créée par Paris Society, cette salle, située sous un gradin, pourra accueillir jusqu’à 3500 personnes en « after show » pour prolonger les soirées.

Tout ceci témoigne de l’ambition du groupe à être « un lieu incontournable » pour la musique, mais aussi dans le sport ! Ces dernières années, l’Accor Arena a pris une place de plus en plus importante dans l’organisation d’événements sportifs. Le Rolex Paris Masters, le NBA Paris Game, l’enceinte accueille également certains matchs du Paris Basketball, le Judo Paris Grand Slam, mais aussi des combats de MMA dont le premier event UFC en France en septembre dernier. Prochainement, certaines disciplines olympiques en vue des JO de 2024 comme la gymnastique ou le basket.

Lors de cette conférence de presse, Nicolas Dupeux en a aussi profité pour dresser le bilan économique de l’Accor Arena lors de la saison écoulé. Le groupe enregistre un chiffe d’affaires de 50 millions d’euros, soit une augmentation de 20 % comparé à une année pré-covid. 

adidas arena

Le tour se poursuit ensuite par la visite du chantier de l’adidas arena situé porte de la Chapelle dans le 18e arrondissement de Paris.

Si adidas avait annoncé en juillet dernier être le « Namer » de cette nouvelle salle omnisports, c’est la première fois dans l’histoire de la marque allemande qu’elle financera la création et sera le « namer » d’un lieu. Ce contrat de « naming » durera 12 ans. Mathieu Sidokpohou, directeur général d’adidas Europe du Sud, présent pour l’occasion, a d’ailleurs tenu à faire passer un message très clair.

« Mettre notre nom sur un bâtiment, ça a un intérêt limité. C’est sympa, mais la marque est connue, on n’a pas besoin de notoriété. Ce qui est vraiment intéressant, c’est si on montre qu’on fait de ce lieu un moyen de faire du sport et de se connecter avec la culture. »

Logo de l’adidas arena

Ainsi, le maître-mot de cette conférence à l’adidas arena était « inclusion ». Mathieu Sidokpohou a répété que ce lieu était pour adidas l’occasion de « s’engager concrètement pour les habitants du quartier en favorisant l’accès au sport pour les jeunes femmes à travers le travail qui sera réalisé avec la Fondation Alice Milliat. »

Un lieu engagé

Dans le cadre de cette arena, cette association et adidas ont instauré un fonds de dotation, auquel la marque aux trois bandes participe, pour promouvoir la pratique du sport féminin.  Ainsi, la Fondation Alice Milliat, adidas, Accor Arena et la Mairie de Paris travailleront ensemble pour mettre en place des actions concrètes et inviter les jeunes femmes à faire du sport.

Au-delà de l’aspect marketing et business, (la création d’un magasin dans l’enceinte est encore en discussion) la marque allemande veut participer à la transformation de ce quartier de Paris pour y transmettre des valeurs d’inclusion à travers des actions concrètes. Cet espace de 3 500 m2 sera ainsi ouvert tous les jours et s’inscrira comme un lieu de vie avec des stands de restaurations, d’animations et pourra accueillir entre 3 500 et 9 000 personnes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par adidas arena (@adidas_arena_paris)


L’adidas arena est le seul site à avoir été construit dans Paris pour les Jeux olympiques et Paralympiques de 2024, mais son activité se poursuivra bien après les jeux puisqu’elle deviendra la nouvelle résidence du Paris Basketball, comme en témoignait la présence de son président David Khan, hier. L’endroit se veut aussi être une enceinte portée sur la culture urbaine et pourra donc accueillir des concerts d’artistes et de rappeurs.

Adidas tient également à traduire son engagement environnemental à travers différents éléments dans cette adidas arena. Ainsi, le lieu sera équipé d’un parking de vélo, de bornes rechargeables pour les voitures électriques, même s’il favorisa la mobilité urbaine. Dans les espaces de restaurations, ce seront des produits locaux qui seront servis. L’arena disposera aussi de panneaux photovoltaïques, d’un grand espace vert sur son toit et privilégiera l’emploi de personnel habitant à proximité. 

Bataclan

Enfin, dernière étape au Bataclan. Paris Entertainment Company veut réinstaller l’esprit rock à cette salle mythique. « Le groupe veut revenir à ce qui a fait la gloire du Bataclan, le rock ! » précise Nicolas Dupeux, directeur général de l’Accor Arena. Pour cela, la société a comme devise « audace, impertinence, liberté et passion ».

Nouveau logo du Bataclan

Dans ce lieu marqué par les attentats du 13 novembre 2015, de nombreux éléments ont été refaits sans pour autant oublier ses origines. Les loges des artistes ont été redécorées pour « réimmergé les artistes dans l’esprit rock’n’roll ». Dans cette salle vieille de 158 ans, Paris Entertainement Company explique également que le Bataclan accueillera les spectacles du Cabaret Burlesque. 

À lire aussi

Laisser un commentaire

Le groupe CMA CGM devient Partenaire Officiel des Jeux olympiques... Comment Ford célèbre son retour en Formule 1 aux côtés de...
Football - Tous les maillots 2024 des franchises de Major League Soccer(Lire la suite) Interview - Gilbert Brisbois (RMC) - La diversification de la marque "After Foot"(Lire la suite) Tech - web3 - Le PSG devient validateur officiel de la Chiliz Chain(Lire la suite) Padel - Red Bull signe le plus gros contrat média et sponsoring de l'histoire du padel(Lire la suite) Football - Lay's dévoile sa nouvelle activation avec Thierry Henry et David Beckham(Lire la suite) Business - Le haras de Tony Parker récolte un 1M€ en moins de 50 minutes(Lire la suite)