Droits TV – Que retenir de l’interview de Maxime Saada (Canal+) sur RTL concernant l’acquisition de la Ligue 1 jusqu’à la fin de la saison ?

 

Au lendemain de l’accord conclu entre la LFP et le Groupe Canal+ pour les droits TV de la fin de saison 2020-2021 de la Ligue 1 Uber Eats et Ligue 2 BKT, Maxime Saada a donné une interview à RTL.

C’est sur son compte Twitter que le CEO du Groupe Canal+ a annoncé hier « le retour de la Ligue 1 Uber Eats et la Ligue 2 BKT à la maison jusqu’à la fin de la saison ». Dans le même temps, la Ligue de Football Professionnel officialisait la nouvelle dans un communiqué.

Sur RTL ce matin, Maxime Saada est revenu sur cet accord signé avec la LFP.

« Je ne crie pas victoire mais je suis heureux de ce dénouement avec la Ligue et les présidents de club. Je suis d’abord heureux pour le football et la Ligue 1 »

« Les conditions légales n’étaient pas réunis lors du premier appel d’offres. Depuis le début, on a un sujet juridique. De notre point de vue, il fallait un appel d’offres avec l’ensemble des lots qui avaient été distribués en 2018 »

RTL : Avez-vous peur de la concurrence ?

« On a pas peur (des nouveaux entrants) mais on se prépare et on avait anticipé… Ca fait 15 ans que je suis chez Canal+, j’ai toujours vu des nouveaux entrants dans le domaine du sport, c’est toujours une possibilité. On a construit autour de Canal+ un modèle généraliste qui s’appuie sur le cinéma, les séries et en terme de sport sur certaines disciplines, comme le rugby, qui sont devenues essentielles pour nos abonnés. On a un ensemble de compétitions et programmes qui font qu’on peut se permettre, à certains moments, de perdre des compétitions comme la Ligue 1, ce qui nous est arrivé pendant quelques mois. »

« C’est une étape assez décisive. je pense d’abord aux fans de foot. On va rassembler toute la Ligue 1 sur les antennes de Canal+, ce n’était pas arrivé depuis 1999. C’est une longue histoire entre Canal+ et la Ligue 1… 36 ans. Le lancement de Canal+, c’est le lancement de la Ligue 1 à la télévision. Nous sommes le partenaire historique et on le vit comme ça. »

« Il y a eu des moments difficiles, comme dans toutes les relations mais aujourd’hui, c’est une étape importante, c’est vraiment un nouveau départ, pour nous et la Ligue, de mon point de vue. On reconstruit la relation, la confiance, on s’inscrit maintenant dans la durée et nous allons essayer de trouver des solutions pour l’avenir avec la ligue et les présidents. »

« Nous n’avions aucun intérêt à ce que le système s’effondre »

« Nous n’avons aucun intérêt à ce que le football se porte mal et le football français en particulier… Moi ma seule préoccupation, c’est l’abonné de Canal+, il aime la Ligue 1, il aime le foot. Nous n’avions aucun intérêt à ce que le système s’effondre. On a trouvé une solution transitoire pour la fin de saison, on était dans une situation d’urgence. L’accord trouvé avec la ligue permet à Canal+ d’injecter de l’argent tout de suite dans le système pour éviter son effondrement. »

RTL : Moitié moins de revenus pour la LFP sur la saison..

« Des revenus qui n’existaient pas si je peux me permettre. Il y avait une chimère, un mirage d’1 milliard 150 millions qui n’a jamais existé, de l’argent qui n’existe pas et qui n’a jamais été versé, sur lequel il n’y avait aucune garantie, ou très peu, la preuve avec la défaillance de Médiapro ».

« Fin 2016, on était à peu près autour de 600M€ de recettes pour la Ligue avec la Ligue 1. Fin 2020, on était à 730M€. Aujourd’hui on va arriver à un total pour la Ligue 1 de l’ordre de 650M€, on se situe ni plus ni moins qu’entre les deux précédents cycles. »

« Aujourd’hui on va arriver à un total pour la Ligue 1 de l’ordre de 650M€, on se situe ni plus ni moins qu’entre les deux précédents cycles. »

« La situation sanitaire pèse sur les recettes des clubs, c’est une période compliquée, pour le rugby également. Les stades sont vides, le sponsoring… C’est sur que cette situation (des droits TV) n’était pas prévu… »

RTL : Que dites-vous à ceux qui disent que c’est une offre au rabais ?

« C’est un accord global que nous avons signé. Nous, nous questionnions le montant des 330 millions d’euros qu’on nous demandait de verser pour cette saison. Nous nous sommes engagés à les verser pour cette saison et à y ajouter de l’argent. Médiapro ne payait pas pour ses matchs, il les diffusait sans payer. Aujourd’hui, Canal+, pour 20% des droits, a payé deux fois plus que Médiapro pour cette saison. On injecte de l’argent dans le système, on s’engage à verser un peu plus de 200 millions d’euros.

« Canal+, pour 20% des droits, a payé deux fois plus que Médiapro pour cette saison »

« Je souhaite que la Ligue fasse un appel d’offres avec l’ensemble des lots le plus vite possible pour les saisons ultérieures. De notre point de vue, nous sommes prêts. Si les conditions sont réunies, si tous les lots sont remis sur le marché, comme la loi l’impose, nous serons là ».

« Je souhaite que la Ligue fasse un appel d’offres avec l’ensemble des lots le plus vite possible pour les saisons ultérieures. De notre point de vue, nous sommes prêts. »

RTL : Il y a t-il un risque d’un championnat dévalorisé ?

« Il y a des sujets et des questions de fond, attention, je ne donne de leçon à personne. Les présidents de clubs sont responsables, ils sont pour la plupart chef d’entreprise, ils ont conscience de la valeur de leur produit et se posent des questions. Je pense qu’il y a un certains nombres de réformes à opérer pour que le championnat soit plus attractif. »

« La Ligue 1 a été abimé, notamment par Médiapro. L’exposition est un élément essentiel. Quand les matchs, pour beaucoup de français, ont disparu de la circulation, ça dégrade la valeur du produit. »

« En réalité, Canal+ vivait aussi au dessus de ses moyens lorsqu’on payait des sommes qui ne correspondaient pas à la valeur du produit… Le seul sujet aujourd’hui, c’est combien les abonnés sont prêts à payer pour regarder de la Ligue 1 à la télévision. C’est comme ça que nous estimons la valeur du produit. 1 milliard 150 millions pour Médiapro, on a toujours dit que c’était impossible car ça supposait que les abonnés, par millions, acceptent de payer 25 euros pour ce produit. »

« En réalité, Canal+ vivait aussi au dessus de ses moyens lorsqu’on payait des sommes qui ne correspondaient pas à la valeur du produit… Le seul sujet aujourd’hui, c’est combien les abonnés sont prêts à payer pour regarder de la Ligue 1 à la télévision. »

« On veut se réjouir de ce moment car on va rassembler tous les matchs de Ligue 1, on va ramener les abonnés, les téléspectateurs devant la Ligue 1. C’est l’enjeu premier, redonner de la valeur au produit en l’exposant. Les équipes de la rédaction des sports de Canal+ sont sur le pied de guerre. »

« On aura le maximum de matchs de Ligue 1 sur les antennes de Canal+, Canal+ Sport, Canal+ Décalé et il est possible qu’on lance une nouvelle chaîne pour l’occasion. Les équipes sont en train de travailler sur le sujet. »

« Il n’est pas exclu que la Ligue 2 soit exposée sur beIN SPORTS. Nous n’avons pas entamé la discussion compte tenu de l’urgence. La Ligue 1 et la Ligue 2 seront beaucoup plus valorisés dans le nouveau dispositif que dans l’ancien. »

« Il est possible qu’on lance une nouvelle chaîne pour l’occasion. Les équipes sont en train de travailler sur le sujet. »

RTL : Le TOP 14 doit se faire du soucis ?

« Non aucun, ils ont toujours été là pour nous donc on sera toujours là pour le TOP 14 et surtout, nos abonnés adorent le TOP 14. »

RTL : Quelles sont vos rapports avec la Ligue de Football Professionnel ?

« Il y a eu une rupture de confiance avec la Ligue et certains présidents, je le reconnais. L’eau a coulé sous les ponts on est maintenant dans une logique différente. On reconstruit. Je l’ai dit au Figaro, Vincent Labrune (nouveau président de la LFP) a joué un role absolument déterminant. On a restauré la confiance, ça se fait entre personnes… J’ai eu aussi l’occasion d’échanger avec beaucoup de présidents de clubs, on a purgé les sujets, maintenant on est sur une autre logique, une logique de reconstruction. »

RTL : Demandez-vous une refonte du championnat avec moins de matchs ?

« Je pense qu’en tout cas il y a des questions à se poser mais je ne demande rien moi, je peux donner mon point de vue en tant que diffuseur sur la valeur du championnat. Je pense qu’il y a des réformes à opérer pour qu’il soit plus attractif. Avec cet accord trouvé hier, l’idée est de donner du temps aux clubs pour y réfléchir. »

« Non, l’Elysée n’est pas intervenue dans cet accord. Il n’y a pas eu de contreparties, hélas (rires). »

RTL : L’Elysée est-elle intervenue dans cet accord ?

« Non, l’Elysée n’est pas intervenue dans cet accord. Il n’y a pas eu de contreparties, hélas (rires). On tient au courant évidemment nos interlocuteurs institutionnels et politiques. On a un peu de frustrations chez Canal+ car nous sommes un groupe français qui se développe partout dans le monde avec 40 millions d’abonnés, qui est le premier financeur de la création en France, premier financeur du cinéma français, là on vient de démontrer qu’on était aux côtés du foot et de la Ligue 1 et on a parfois le sentiment d’être un peu oublié et pas complètement soutenu dans notre ambition de porter la culture et européenne et de la faire rayonner partout dans le monde. »

RTL : OM-PSG, ça a été votre première victoire.

« Une victoire, en tout cas c’était une satisfaction. Ca a été un élément clé, je tiens à le dire. Le fait qu’on arrive à remporter le classico il y a deux jours, pour moi, a été déterminant pendant la nuit. D’abord on a apprécié le geste, on était content de renouer avec la Ligue 1 et ça a été un élément absolument clé dans la journée d’hier.

RTL : Allez-vous monter des coups à la découpe ?

« Non ce n’est pas notre souhait. On souhaite vraiment s’inscrire dans la durée c’est pour ça qu’on a réclamé un appel d’offres qui porte sur l’ensemble des lots. »

 

 

Laisser un commentaire

Droits TV - Canal+ récupère l'intégralité des matchs de Ligue... Nomination - Karim Nedjari nouveau Directeur général de RMC
Sponsoring - Les sponsors de la saison 2021 du Championnat du Monde "ABB Formula E"(Lire la suite) Offre Emploi - Offre Emploi : Chef de projet - VMATCH(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Content Designer - Rebound CG.(Lire la suite) NFL - NFL - Quelle agence accompagne Washington dans son rebranding ?(Lire la suite) Football - DoorDash premier sponsor maillot de la futur franchise Angel City Football Club(Lire la suite) Football - L'évolution des ballons de la Premier League depuis la saison 2000-2001(Lire la suite)