Interview : Ali Hassan Al Shaiba, Directeur Exécutif marketing et tourisme d’Abu Dhabi (UFC Fight Island)

 

Pour relancer l’organisation de combats suite à la crise sanitaire liée à la Covid-19, l’UFC a choisi Abu Dhabi comme destination. L’occasion pour la capitale des Émirats arabes unis de s’offrir une large visibilité internationale.

Samedi dernier, l’Ile de Yas a accueilli l’UFC 251, avant la tenue des UFC Fight Nights les 15, 18 et 25 juillet 2020. Pour l’organisation des combats, une vaste zone de sécurité a été déployée entre l’arène, les hôtels, les installations d’entraînement et les établissements de restauration ouverts uniquement aux combattants, aux entraîneurs et au personnel hôtelier.

Pour en savoir un peu plus sur l’organisation de l’UFC Fight Island, nous avons posé quelques questions à Ali Hassan Al Shaiba, Directeur Exécutif marketing et tourisme d’Abu Dhabi.

Sport Buzz Business : Comment se sont déroulées les discussions avec l’UFC pour l’accueil de cet évènement ?
Ali Hassan Al Shaiba : Le Département de la Culture et Tourisme Abu Dhabi a un accord de partenariat de cinq ans avec l’UFC, que nous avons signé en 2019 et qui a conduit à l’accueil de l’UFC 242 dans le cadre de la semaine du Show Down d’Abu Dhabi en septembre 2019. Nous avons également une longue relation avec l’UFC en tant qu’entité, qui remonte à 2010, lorsque nous avons organisé notre tout premier événement à Abu Dhabi. Par conséquent, lorsque l’idée de la Fight Island est apparue en avril, l’UFC nous a contactés pour discuter d’une opportunité d’accueillir cet événement de combat unique à Abu Dhabi, et nous avons immédiatement été intrigués par cette demande.

Nous étions convaincus de la capacité d’Abu Dhabi à accueillir et à sécuriser un événement de cette envergure dans une période instable, mais nous avons également mené une évaluation et des études approfondies pour nous assurer que nous étions prêts à prendre cet engagement. Après avoir consulté les autorités compétentes d’Abu Dhabi et convenu avec l’UFC de mesures de sécurité hermétiques pour l’événement, nous avons décidé d’accueillir la première édition d’UFC Fight Island sur l’île de Yas, qui a connu jusqu’à présent un grand succès avec le lancement de l’événement principal, UFC 251 samedi dernier.

SBB : Quel est le budget de l’UFC Fight Island et l’investissement consenti par Abu Dhabi ?
AHAS : Nous ne pouvons pas divulguer de chiffres exacts, car il s’agit d’informations confidentielles. Toutefois, l’événement a été rendu possible en tirant parti des infrastructures de classe mondiale existant à Abu Dhabi, ce qui a permis de réaliser un investissement raisonnable pour nous et a également profité aux hôtels et aux installations de l’île.

SBB : Quelle est la situation actuelle d’Abu Dhabi concernant l’accueil de touristes ?
AHAS : Nous avons mis en place des plans pour rouvrir progressivement notre destination aux touristes, et la création de Fight Island est un signe de notre volonté de créer à nouveau un environnement sûr pour les visiteurs et les événements. En juin, nous avons rouvert un certain nombre d’attractions clés, telles que le Louvre d’Abu Dhabi et d’autres musées de la capitale. Nous avons également assisté à la réouverture de centres commerciaux, d’hôtels, de plages, de gymnases et d’autres lieux. La prochaine étape consistera à rouvrir les attractions restantes, comme les parcs à thème et les lieux de divertissement, après quoi nous dévoilerons progressivement notre plan de réouverture aux touristes internationaux.
À Abu Dhabi, nous faisons passer la santé et la sécurité de nos résidents et de nos visiteurs avant toute autre chose. C’est pourquoi nous avons voulu nous assurer que nous avions mis en place les bonnes mesures et stratégies de sécurité pour protéger la santé et le bien-être de chacun dans notre ville avant de franchir l’étape finale de la réouverture.

« À son apogée, la zone de sécurité accueillera plus de 2500 personnes »

SBB : Pouvez-vous nous décrire les mesures prises sur place pour accueillir l’UFC ? 
AHAS : Afin de protéger la santé et la sécurité de notre personnel, du personnel de l’UFC et de la communauté d’Abu Dhabi, nous avons décidé de rendre cet événement fermé au public. Nous avons créé une zone de sécurité de 11 km de long sur l’île de Yas, qui contient le site, les hôtels, les restaurants et les installations de formation dédiés à l’événement. Seuls le personnel de l’événement et celui de l’UFC, les entraîneurs et les combattants sont autorisés à pénétrer dans cette zone de sécurité au cours du mois prochain. À son apogée, la zone de sécurité accueillera plus de 2 500 personnes.

Les employés d’Abu Dhabi qui supervisent les opérations ont été mis en quarantaine dans la zone de sécurité pendant 14 jours avant l’événement afin de garantir la santé et la sécurité de toutes les personnes concernées. Le personnel de l’UFC arrivant de l’étranger a dû passer un test COVID-19 avant de s’envoler pour Abu Dhabi, après l’atterrissage, et un troisième test après s’être isolé dans sa chambre pendant 48 heures. Une fois dans la zone de sécurité, tout le monde doit être testé toutes les 72 heures pour sa sécurité. Jusqu’à présent, nous avons effectué plus de 10 000 tests sur Fight Island.

Nous disposons également d’étages de quarantaine dans les hôtels de la zone de sécurité, où les cas positifs seront transportés en toute sécurité pendant la période d’isolement. Si une personne présente des symptômes de COVID-19, elle sera immédiatement transférée à l’hôpital le plus proche pour y être traitée.

« Jusqu’à présent, nous avons effectué plus de 10 000 tests sur Fight Island. »

Laisser un commentaire

Lidl va stopper son Naming du Championnat de France de Handball... L'AC Milan signe un partenariat "Entertainment et Lifestyle"...
Football - Pharrell Williams signe les 4èmes maillots de 5 grands clubs éuropéens(Lire la suite) Naming - Ball s'offre le Naming de la salle des Denvers Nuggets et Colorado Avalanche(Lire la suite) Fan Experience - Quand la bouffe de stade s'invite à l'extérieur (L'exemple des Dodgers et des Spurs)(Lire la suite) Offre Emploi - Offre Emploi : Chef de projet - Aono(Lire la suite) Interview - Alexandre Boulleray, Responsable pôle Marque et Sponsoring Sportif groupe EDF(Lire la suite) Football - L'UEFA Euro 2020 accueille un nouveau sponsor(Lire la suite)