Pékin 2022 – Des NFTs à gagner dans le jeu vidéo « Olympic Games Jam »

 

A l’occasion des JO d’hiver de Pékin 2022, la société nWay a conçu le jeu vidéo sous licence « Olympic Games Jam: Beijing 2022 ». Sa particularité ? Les joueurs du monde entier vont pouvoir remporter des pin’s numériques NFT.

En mettant en jeu des oeuvres numériques (NFTs) que vous pouvez revendre sur le marché secondaire (et donc peut-être gagner de l’argent) l’engagement autour de ce jeu vidéo devrait être assez important.

Dans le détail, les joueurs pourront participer à de nombreuses compétitions, customiser leur avatar,… bref le gameplay promet une expérience multi-joueurs assez complète et profonde. « Ce jeu permettra aux joueurs et aux collectionneurs de NFT non seulement de s’engager avec les Jeux Olympiques, mais aussi de posséder un morceau de l’histoire olympique. Nous avons l’intention de proposer des mises à jour régulières dans les mois à venir afin de maintenir l’engagement des joueurs et de maintenir l’esprit olympique » précise Taehoon Kim, PDG de nWay, dans un communiqué.

Précisons que les NFT Olympiques sont également en vente directement dans des packs avec des drops spécifiques ou bien sur le marché secondaire. Pour rappel, le CIO a lancé l’année dernière son offre de NFTs avec nWay. 

 

Laisser un commentaire

Rugby - Gedimat fournisseur officiel de la FFR et du XV de France... Rugby - IAD devient "partenaire immobilier" du TOP 14 jusqu'en...
Football - Lionel Messi dans la nouvelle publicité "Oh-Lay's" des chips Lay's(Lire la suite) Business - Neymar va lancer sa marque de boisson avec et sans alcool(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Assistant(e) International et Développement - Amaury Media(Lire la suite) Média - Droits TV - Disney+ s'offre l'UEFA Europa League et la Conference League dans 2 pays(Lire la suite) Activation - Human Immobilier va investir 50 000€ en sponsoring dans le sport amateur avec son Challenge "Human Sport Amateur"(Lire la suite) Média - FC Barcelone - PSG ne sera pas diffusé sur CANAL+, ça grince chez les abonnés(Lire la suite)