Professionnalisation, débouchés et insertion dans le Sport Business

Le marché du Sport ne cesse de se développer en France, selon les Echos il représente 91 milliards d’euros environ et 440 000 emplois en 2020, des chiffres qui sont voués à continuer à croitre à l’aube d’événements planétaires comme la Coupe du Monde de Rugby 2023 et les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris en 2024.

Les acteurs du sport « classiques », à savoir les structures sportives (clubs, ligues, fédérations) et les entreprises de sport (marques, distributeurs…) ne sont pas les seules possibilités de débouchés des formations AMOS. En effet, le sport est devenu un vecteur de communication qui ouvre de nouvelles opportunités, avec un spectre des métiers en constante évolution. 

Les périodes de professionnalisation chez AMOS Sport Business School

Dès la première année du programme de Bachelor Marketing et Evènementiel Sport, les étudiants AMOS sont plongés dans le monde du travail avec deux stages de deux mois obligatoires. Pour cela, AMOS propose un accompagnement personnalisé dès les premières semaines de cours sur la création de CV, la préparation d’entretiens et l’importance du «personal branding ».

L’objectif est de confronter dès les premiers mois de formation l’étudiant au monde du travail.
Ils réalisent ainsi une première expérience dans le milieu de la vente à l’issu de leur premier semestre. En fin d’année, une deuxième période de stage est prévue pour découvrir un autre secteur comme la communication ou l’évènementiel.

En troisième année, un stage d’au moins 6 mois est à réaliser. Celui-ci doit servir de première expérience « longue » en entreprise, l’étudiant est également accompagné durant cette année charnière dans l’élaboration de son projet professionnel. Il est donc important que ce stage soit réalisé dans une entreprise en lien avec le projet de l’étudiant.

L’alternance représente un levier important de professionnalisation. Au-delà du financement des frais de scolarité par l’entreprise, ce mode de formation permet à l’étudiant d’occuper une place importante dans une entreprise avant même l’obtention de son diplôme. Les missions qui sont proposés aux alternants peuvent varier en fonction de la taille de l’entreprise, et chacun pourra orienter son choix en fonction de ses attentes. Chez AMOS, l’alternance est possible dès la troisième année de Bachelor et peut être continuée sur les deux années du Master of Business in Sport.

AMOS sur le terrain

Les périodes de professionnalisation ne sont pas les seules occasions pour les étudiants de se familiariser avec le monde de l’entreprise. Les intervenants AMOS sont des professionnels avec qui le partage d’expérience se fait tout au long de l’année. Au travers de leurs échanges et des mises en situation réalisés pendant les cours, ils contribuent à l’insertion des étudiants dans le monde du travail. Ils sont également le premier point de contact et la base d’un réseau en construction pour les jeunes AMOSciens.

Les expériences pédagogiques (EP) sont également un vrai atout dans la construction de ces futurs professionnels du Sport Business. Durant leurs années d’études, les AMOSciens doivent se mobiliser sur des événements partenaires ou des projets annexes en lien avec le LAB. Cette structure pilotée par des étudiants permet la mise en relation entre les AMOSciens et les organisateurs d’événements qui cherchent des bénévoles ou un soutien dans la réalisation de leur projet.

Les débouchés en Sport Management : quelles entreprises ? quels secteurs ?

Les débouchés dans le monde du Sport Business sont nombreux, et les entreprises qui recrutent les étudiants Sport Business sont assez diverses.

  • Les structures sportives: clubs professionnels ou amateurs, les fédérations ainsi que toutes leurs émanations (ligues, comités…) ou bien les institutions qui régissent la pratique sportive. Elles représentent un premier vivier d’entreprises qui recrutent. Elles peuvent proposer des postes variés sur des secteurs d’activités comme l’événementiel, la communication, le marketing…
  • Les marques & distributeurs: il s’agit des entreprises dont le produit commercialisé est directement en lien avec la pratique sportive. Les marques comme Nike, Adidas, Rebook travaillent également avec les acteurs de la distribution comme Décathlon, Sport 2000, Intersport ou d’autres revendeurs plus généralistes. Ces entreprises sont sensibles à la spécialisation et l’attrait pour le sport des étudiants. Elles proposent également de nombreux métiers dans la vente, la communication ou le merchandising.
  • Les annonceurs : on parle des entreprises qui utilisent le sport comme vecteur de communication pour leur image ou la vente de leurs produits. Ils ne sont pas nécessairement issus du monde du sport mais souhaitent associer leur image à celles d’athlètes, de clubs ou de compétitions. Certaines entreprises ont des équipes en interne dédiées au sponsoring sportif, c’est souvent le cas pour les banques ou les grands groupes.
  • Les Médias : acteur majeur du sport, les médias spécialisés sont également à la recherche de professionnels du sport business. Au-delà des métiers du journalisme sportif, les enjeux de communication, de marketing et surtout le besoin en transformation digitale font des étudiants des candidats privilégiés pour intégrer ces structures. L’Equipe est d’ailleurs devenu le partenaire officiel d’AMOS Sport Business School.
  • Les Agences : qu’elles soient généralistes ou spécialisées dans le sport, les agences de communication ou d’évènementielles font le lien entre les différents acteurs. Elles piloteront notamment l’organisation d’évènement ou l’activation de partenariats entre annonceurs et athlètes, sponsors et détenteurs de droits. Le poste de chef de projet dans ces agences demande une très bonne connaissance de l’écosystème du Sport Business, un atout que les étudiants Sport Management peuvent mettre en avant grâce aux nombreuses expériences réalisées durant leur formation.

L’entrepreneuriat dans le Sport Business

« Il n’y’a pas de meilleur moment pour entreprendre dans le sport », c’est l’avis de Arnaud Cior, intervenant à AMOS sur la spécialisation entrepreneuriat et développement business. Dans un secteur où la quête de la performance est constamment bousculée par les avancées technologiques, où la Data et l’intelligence artificielle ouvrent des opportunités business croissantes, nombreux sont les étudiants qui souhaitent se lancer dans cette aventure. Alors comment créer son entreprise dans le Sport quand on est étudiant ?

Dès la troisième année du Bachelor Marketing & événementiel Sport, les étudiants ont la possibilité de choisir la spécialisation Business Développer & entrepreneuriat. L’occasion de rencontrer des professionnels qui ont lancé leur entreprise et d’échanger sur leurs projets. Un accompagnement qui peut également rassurer nos étudiants sur les procédures et les questions administratives, qui représentent aujourd’hui un frein dans la création d’entreprise.

En plus de cette spécialisation, AMOS propose le programme AMOS Business Creator. A destination des étudiants qui ont déjà un projet entrepreneurial. Il vise à accompagner les AMOSciens qui ont été sélectionnés suite au pitch de leur idée. Une fois le programme intégré, ils bénéficieront de sessions en groupe et d’un suivi individuel de leur projet. Une expérience qui a porté ses fruits pour plusieurs étudiants, notamment Léo qui a lancé son studio de production de podcast dans le Sport.

Retrouvez son premier projet d’envergure, une émission dans laquelle il part à la rencontre d’Alumni AMOS pour présenter les métiers du Sport Business : Sport Business Talk.

Laisser un commentaire

Offre Alternance : Assistant(e) Communication et Marketing -... Paris 2024 : 116 bateaux mobilisés pour la cérémonie d’ouverture...
Interview - Interview "Entreprendre dans le sport" : Alban Richard, CEO de Genezys(Lire la suite) Tennis - Roland-Garros 2024 installe des caméras sur les arbitres de chaise ("refcam")(Lire la suite) Tennis - Une tenue Nike inspirée de Majorque pour Rafael Nadal à Roland-Garros(Lire la suite) Tennis - adidas mise sur le jaune et noir pour Roland-Garros 2024(Lire la suite) Tennis - Une société ukrainienne devient sponsor de Gaël Monfils(Lire la suite) Offre Alternance - Assistant chargé de communication (h/f) - Fédération française de handball(Lire la suite)