Blaise Matuidi lance son propre fonds d’investissement dans la tech et enrôle près de 50 sportifs

De gauche à droite : Ilan Abehassera, Yohan Benalouane, Blaise Matuidi, Lary Fakhry et Salomon Aiach. Visuel Origins

Le champion du monde 2018 de football Blaise Matuidi annonce le lancement d’Origins, un fonds d’investissement dédié à des jeunes start-up grand public dans l’univers de la tech.

Un projet auquel se sont déjà associés de nombreux sportifs comme N’Golo Kanté, Olivier Giroud, Paulo Dybala ou encore Antoine Dupont, le capitaine du XV de France.

Utiliser, à bon escient, la popularité numérique des sportifs pour mettre en avance des start-up. C’est la stratégie adoptée par Origins, ce fonds d’investissement lancé par Blaise Matuidi. L’ancien joueur du Paris Saint-Germain n’est évidemment pas seul dans ce projet, il s’est bien entouré. Ilan Abehassera, le patron de Dots, Salomon Aiach, le boss de la branche française du fonds allemand Earlybird, ainsi que Yohan Benalouane, un ami d’enfance et ancien coéquipier, sont à ses côtés.

Coman, Kimpembe, Dybala…

Ce noyau dur a déjà convaincu une pléiade de grands noms du sport français et international de rejoindre l’aventure. Près d’une cinquantaine plus précisément, dont 80 % proviennent du ballon rond, parmi lesquels se trouvent les footballeurs N’Golo Kanté, Olivier Giroud, Kingsley Coman, Miralem Pjanic, Presnel Kimpembe et Paulo Dybala, ex-coéquipier de Matuidi à la Juventus Turin.

On trouve également dans la liste le nom d’Antoine Dupont, devenu ces derniers mois l’icône du rugby français et récent vainqueur du Grand Chelem avec le XV de France.

Visuel Origins

160 millions de followers

De célèbres entrepreneurs comme les fondateurs de The Sandbox, Sophie Mechaly de la marque de vêtements Paul&Joe, Maurice Levy, ex-PDG de Publicis, ainsi que des hauts cadres de Facebook ou Apple auraient, eux aussi, flairé le bon coup. Même la Française des Jeux s’est inscrite dans ce projet en voyant son potentiel.

Avec tous ces « noms », Matuidi et ses co-investisseurs réunissent une large audience, du moins numérique : près de 160 millions de followers sur les réseaux sociaux, tous comptes confondus. Assez pour promouvoir les entreprises qui seront sélectionnées et épaulées par Origins.

« Le fonds soutiendra les fondateurs de startups tech grand public aux premiers stades avec des participations allant de 100,000 $ à 500,000 $, offrant aux sociétés de son portefeuille l’opportunité de tirer parti de l’impact des investisseurs d’Origins (LPs) » peut-on lire dans un communiqué.

« Miser sur de l’argent intelligent »

« Nous allons nous appuyer sur leurs réseaux pour faire la promotion des entreprises dans lesquelles nous investissons, explique Ilan Abehassera, ancien collaborateur pour Facebook et CEO de Dots, au Figaro. Quand on voit combien les start-up dépensent en publicité… Nous préférons miser sur de l’argent intelligent ».

« Gagner la Coupe du monde des start-up » à coups de stories

« Le but est de faire des stories tous ensemble, parce que nous avons envie de le faire. C’est une fierté de se dire qu’on représente ces start-up. Cela ne se limite pas à faire de la publicité pour une marque, nous avons envie de nous impliquer au maximum, explique Blaise Matuidi. Ça se fait par étapes, comme quand on fait sa carrière de footballeur. Maintenant il faut gagner la Coupe du monde des start-up ».

Avec Origins, Matuidi motive aussi les sportifs professionnels à penser à leur après-carrière. « Une carrière, c’est court. Il y a une vie après », concède aux Echos celui qui n’a plus de club depuis la fin de son aventure à l’Inter Miami (MLS).

https://twitter.com/MATUIDIBlaise/status/1481660640573988876

Déjà deux investissements

Le quatuor d’investisseurs a déjà jeté son dévolu sur deux sociétés : Ugami, une banque en ligne type Revolut qui propose des services et des récompenses pour « les gamers », et Yumon, une plateforme de NFT. Une troisième collaboration, réalisée avec le fonds du basketteur NBA Kevin Durant, serait dans les tuyaux.

Dans les deux prochaines années, le fonds espère aider une vingtaine de jeunes entreprises positionnées sur le marché grand public, susceptible d’être touché par les recommandations des célébrités sportives.

A lire aussi :

Paris Sportifs – Blaise Matuidi nouvel ambassadeur de BarrièreBet

BON PLAN : Pour vous abonner aux chaînes Canal+, beIN SPORTS, Eurosport... au meilleur tarif, rendez-vous ici

Luc Dayan et Antoine Kombouaré se lancent dans les NFTs avec « Momentum »

 

Laisser un commentaire

Des posters Maison Transversale x FFF pour les 2 matches amicaux... Tom Brady met fin à sa retraite : une excellente nouvelle pour...
Football - Le FC Barcelone dévoile son nouveau maillot extérieur "Or Olympique"(Lire la suite) Activation - Qatar Airways célèbre son nouveau contrat de sponsor maillot du PSG(Lire la suite) Football - Le nouveau maillot du PSG dévoilé(Lire la suite) Tennis - Wimbledon lance une collection de 1000 NFTs(Lire la suite) Business - Comment Nike a réalisé un nouveau chiffre d'affaires record sur l'exercice 2021-2022(Lire la suite) Sponsoring - Qui sont les 8 athlètes Optic 2000 pour Paris 2024 ?(Lire la suite)