Gurvan Kervadec, Directeur Général de la LNV, nous détaille les ambitions de la formule « freemium » de diffusion des championnats de volley

 

Pour cette nouvelle saison 2021-2022, la Ligue Nationale de Volley (LNV) lance un modèle freemium (gratuit et payant) pour suivre les championnats de France, masculin et féminin, sur LNVtv.com

Dans le détail, la majorité des matchs de Ligue A seront diffusés gratuitement et seront filmés par deux caméras fixes. « Cette captation automatique est assurée par Genius Sports » nous précise Gurvan Kervadec, Directeur Général de la LNV.

« Le choix des affiches se fera en fonction de l’intérêt sportif mais également en fonction du chiffre d’affaires potentiel sur LNV TV »

En parallèle, la LNV diffusera deux matchs par journée moyennant finance, à partir de 2,99€ le match en pay-per-view. « La production des affiches sera assurée par la société Stop & Go avec 2 caméras fixes et 2 mobiles avec cadreurs. Le principe de base est de proposer un match homme et un match femme par journée mais tout dépendra de la programmation car certaines salles ne peuvent pas accueillir la captation payante. Le choix des affiches se fera en fonction de l’intérêt sportif mais également en fonction du chiffre d’affaires potentiel sur LNV TV. Certains clubs ont une colonie de supporters qui viendront sur la plateforme lors des matchs à l’extérieur. Nous avons mis un outil CRM en place et sommes en capacité d’analyser les audiences, les achats… »

« Convertir entre 7% et 8% de notre base captive de 23 000 inscrits »

Ces dernières années et faute de diffuseur, la LNV a déjà proposé à sa communauté la diffusion des matchs du championnat de France sur une web TV, avec plus ou moins de succès. « Aujourd’hui, nous avons une base de 23 000 inscrits. Notre base de données à été multipliée par deux lors des huis clos. Nous souhaitons mettre une dose de payant pour expérimenter… Nous avons des coûts, plus de 400 000 euros pour la saison. L’objectif sera d’atteindre 50 000 inscrits en fin de saison et de convertir entre 7 et 8% de notre base captive de 23 000 inscrits et 2% sur les nouveaux inscrits. On finance d’abords sur nos fonds propres. Les clubs contribuent aussi sur les affiches payantes, la LNV prenant 50% et les clubs 25% chacun. Il y aura également un peu de rentrées sur les abonnements. Derrière, nous avons fait une demande de subvention auprès de l’Agence Nationale du Sport. Enfin, nous sommes toujours à la recherche de partenaires, notamment un partenaire-titre. Nous n’avons pas de Naming, le sujet est sur la table. » 

Outre sa plateforme en ligne, la LNV a également quelques accords avec des chaînes en clair, et reste à l’écoute d’opportunités. Pour le moment, Sport en France, la chaîne du CNOSF, n’a pas convaincu les dirigeants à poursuivre l’aventure. « Les clubs ont compris que voir du volley sur la chaîne L’Equipe, Canal+, beIN SPORTS… était compliqué. L’intérêt est de maîtriser toute la chaîne, être un éditeur propre. Nous restons ouverts à d’autres types de diffusion pour maximiser l’exposition en clair. Nous avons par exemple signé un contrat avec certaines chaînes locales Via et nous discutons avec France 3 Régions. Aujourd’hui, nous ne sommes plus diffusés sur Sport en France, peut-être que ça reviendra… On a mis de l’argent pour un résultat non mesuré, on ne connait pas les chiffres sur les audiences. Aujourd’hui, nous préférons consacrer cet argent pour développer notre plateforme. Nous avons fait beaucoup en interne et nous travaillons avec Arnaud Simon, dirigeant de In&Out Stories. Nous continuons à travailler ensemble pour faire évoluer notre produit. Actuellement, nous n’avons pas la main à 100% sur la plateforme qui reste assez contraignante. La saison prochaine et peut-être pour les playoffs, nous aurons une nouvelle plateforme et une application « user friendly », nous avons lancé un appel d’offres sur ce sujet.

Sport en France : « On a mis de l’argent pour un résultat non mesuré, on ne connait pas les chiffres sur les audiences. Aujourd’hui, nous préférons consacrer cet argent pour développer notre plateforme. »

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Audiences TV : 6,7 millions de téléspectateurs pour Belgique... La NBA dévoile son spot "NBA Lane" et lance les célébrations...
Football - Le trophée NFT du plus beau but de l'UEFA Euro 2020 remis à Patrik Schick(Lire la suite) Event - "Sneakers, les baskets entrent au musée", l'exposition à voir au Musée de l'Homme(Lire la suite) Offre Emploi - Offre Emploi : Senior Digital Account Manager - SPORTFIVE(Lire la suite) NFL - L'agence Two Circles pour monétiser les plateformes digitales de la NFL(Lire la suite) Média - Ligue 1 - OGC Nice -OM gratuit pour les membres Amazon Prime(Lire la suite) Money - Le détail des primes pour les coureurs du Marathon de Paris 2021(Lire la suite)