La marketplace des articles de sport Colizey lève 2,5 millions d’euros

 

Lancé en mars 2019, le site Colizey.fr a annoncé la semaine dernière avoir levé 2,5 millions d’euros au mois de mars, peu avant le confinement. Parmi les nouveaux investisseurs de la plateforme e-commerce d’articles de sport, on retrouve notamment un certain Tony Parker.

Avec déjà plus de 150 000 références de produits dans son catalogue en ligne et quelques 500 marques, la marketplace Colizey compte bien passer un cap dans les mois à venir grâce aux fonds levées récemment.

Dans le détail, ce nouvel acteur du commerce en ligne d’articles de sport se positionne comme un intermédiaire qui ne gère pas directement les stocks mais collabore avec de nombreux revendeurs existants. En 2021, Colizey espère ainsi mettre en avant 140 boutiques spécialisées (et 300 000 références) contre 70 shops actuellement.

En accueillant dans ses investisseurs Tony Parker, Colizey peut logiquement s’attendre à une exposition accrue dans les médias. Ces derniers jours, la société a ainsi eu de nombreux articles de presse comme dans Les Echos (qui a évoqué en premier la levée de fonds), L’Equipe, Le Parisien ou encore GQ. 

Le futur Amazon du sport ?

« Le marché du sport est ultra-fragmenté. Et aujourd’hui, les boutiques spécialisées et les nouvelles marques innovantes ont souvent du mal à émerger. Malgré toute leur expertise, elles sont menacées par la politique des géants du secteur » précise Maxime Maffini, CEO et co-fondateur de Colizey, dans un communiqué. « Avec Colizey, nous leur offrons un nouveau canal de distribution puissant, maîtrisé et qualitatif, où le dernier mot revient aux sportifs grâce au système de notation et de recommandation. Nous sommes là pour valoriser les meilleurs produits. Colizey est le modèle du futur, il incarne une alternative qualitative pour le plus grand nombre. »

Outre Tony Parker, dont le montant de l’investissement n’a pas été communiqué officiellement, Colizey a également séduit des fonds d’investissement reconnus comme Aglaé Ventures (groupe Arnault), Cassius Family et Kima Ventures.

L’argent levé et les réseaux des investisseurs permettront-ils de faire de Colizey le futur « Amazon du sport » ? Quelles seront les stratégies employées à moyen et court terme par la société pour développer sa notoriété et booster son trafic et les ventes sur son site ? Sur ce modèle d’intermédiaire (le site prendrait un peu plus de 10% de commissions environ), quel est le risque de voir le client se rendre directement sur le site du vendeur pour son achat plutôt que de commander sur Colizey ?

Pour tenter de se démarquer, le site propose notamment des contenus dédiés comme des conseils de sportifs sur les produits. Suffisant pour rivaliser avec les plateformes déjà existantes dont celles des marques elles-mêmes qui misent de plus en plus sur la vente en ligne directe dans leur stratégie de développement afin d’augmenter leurs marges ? Sur son dernier exercice fiscal, Nike a notamment enregistré une progression de ses ventes sur ses canaux digitaux de 35%.

https://www.instagram.com/p/B_6xwlfKsBP/

Laisser un commentaire

Foot - La bataille des équipementiers dans les 5 grands championnats... L'agence W devient l’agence branding du Comité d’Organisation...
Babolat célèbre ses 30 ans de raquettes, on en parle avec Eric Babolat(Lire la suite) Un sponsor du CIO associé au reveal des podiums de Paris 2024(Lire la suite) Tennis - Stan Wawrinka "très enthousiaste à l'idée de m'associer à Bitpanda"(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Assistant(e) Merchandising - Red Star(Lire la suite) Buzz - On fait le bilan du casting E.Leclerc et le job de pilote du melon sur le Tour de France(Lire la suite) Activation - Quand Roger Federer et Uniqlo créent l'évènement à La Courneuve(Lire la suite)