LFP, Girondins de Bordeaux… Les réactions du foot français suite à la sortie médiatique du patron de Médiapro Jaume Roures sur les droits TV

 

Au lendemain de la sortie médiatique du patron de Médiapro Jaume Roures hier dans les colonnes de L’Equipe concernant sa volonté de renégocier le contrat des droits TV de la Ligue 1 et Ligue 2 (Téléfoot), la Ligue de Football Professionnel a publié un communiqué.

« Suite aux articles de presse parus ce jour, la LFP confirme que Mediapro a demandé le 24 septembre 2020 un délai de paiement sur l’échéance des droits audiovisuels de Ligue 1 et de Ligue 2 en date du 5 octobre 2020. La LFP a signifié par courrier qu’elle refusait d’accorder un délai de paiement à Mediapro. La LFP a désormais pour priorité d’être en capacité d’assurer le paiement aux clubs de l’échéance en date du 17 octobre 2020. La LFP ne fera aucun autre commentaire. »

Une actualité « droits TV » peu rassurante donc pour les clubs de football professionnels qui plongent un peu plus dans l’incertitude en cette période de pandémie qui a mis à l’arrêt les revenus matchday et impacte également ceux du sponsoring.

Le Président des Girondins de Bordeaux se dit « inquiet »

Interrogé sur le sujet lors d’une conférence de presse, le Président des Girondins de Bordeaux Frédéric Longuépée n’a pas caché son inquiétude face à la situation. « Oui je suis inquiet. Je fais confiance au président nouvellement élu Vincent Labrune pour prendre les bonnes décisions en concertation avec le conseil d’administration de la ligue. Je sais qu’il y a des discussions en ce moment… L’enjeu des droits TV pour les clubs de football est important, c’est une part significative de leurs revenus, ça serait un cataclysme parce qu’après avoir perdu 1/4 des revenus suite à l’arrêt du championnat 2019-2020, les quasi huis clos actuels… Je ne vous cache pas que ça suscite de l’inquiétude pas uniquement chez moi mais chez beaucoup de Présidents de clubs. Il est important que les choses soient discutées rapidement car les règlements qui devaient intervenir le 6 octobre n’ont pas été effectués et les recettes que nous attendions au sein des clubs le 17 octobre risquent de ne pas arriver non plus par voie de conséquence. Je ne porte pas de jugement, je constate les faits. »

Laisser un commentaire

Octobre Rose : la D1 Arkema se pare de rose Oreca nouvel opérateur de la boutique en ligne de la Fédération...
Sponsoring - "Pourquoi pas eux ?" Découvrez Maïva Hamadouche !(Lire la suite) Offre Alternance - Conseiller vente sport - Entreprise partenaire de WIN Annecy(Lire la suite) Social Media - LaLiga débarque sur Twitch(Lire la suite) Live - Live - La conférence de Jaume Roures, le patron de Mediapro sur l'avenir Téléfoot - LFP(Lire la suite) Football - Comment Uber Eats et Puma célèbrent le retour de l'OM en Champions League(Lire la suite) Tennis - Thierry Ascione nous dévoile la All In Academy Lyon (OL Vallée)(Lire la suite)