Nolt devient l’équipementier officiel de la Ligue Nationale de Volley. On en parle avec Pierre Herault, responsable marketing de la LNV

Cette semaine, la Ligue Nationale de Volley et l’équipementier Nolt ont officialisé la signature d’un partenariat.

Dans le cadre de cet accord signé pour 3 saisons (2024-2027), Nolt devient « équipementier technique exclusif de la LNV ». La marque française n’habillera pas l’ensemble des clubs du championnat de France mais sera présente lors de certains grands évènements organisés par la LNV. Comme un éventuel match « all star » ?

Pour Nolt (contraction de « Nothing is lost »), jeune marque qui se positionne comme éco-responsable et circulaire, ce partenariat sera évidemment un bon moyen de tisser des liens avec les clubs de la LNV et de pourquoi pas déboucher sur des contrats avec certains.

« Avec le contrat signé avec Nolt, nous pourrons équiper notamment les ramasseurs de balle lors de certains matchs de Marmara Spikeligue, l’occasion de pourquoi pas mettre en avant des causes, des sujets sociétaux… » nous explique Pierre Herault, responsable marketing et communication de la Ligue Nationale de Volley.  « Notre objectif est de développer de nouveaux assets et nous avons besoin du support d’un équipementier comme Nolt qui correspond à nos valeurs ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par NOLT (@wearenolt)

« Après l’arrivée de Club Marmara comme Namer de la ligue masculine, nous continuons notre développement, les affluences dans les salles et les audiences sont en hausse » ajoute Pierre Herault. « L’arrivée du Naming permet d’asseoir une notoriété et d’activer beaucoup de choses.., le lendemain de la fin du championnat, nous étions en 4ème de couv’ de L’Equipe… »

Récemment, la marque lancée par Olivier Guigonis et Paul Guinard a franchi une étape supplémentaire dans son développement et sa notoriété en ayant pu accéder au dossier de consultation équipementier de la FFF lancée il y a quelques semaines. « Nous avons postulé et avons eu droit d’accéder aux documents de la consultation » a expliqué Paul Guinard à L’Equipe. « On ne s’y attendait vraiment pas. Mais on a dû s’arrêter là. Nous n’avions ni la dimension financière, ni la capacité à fournir tous les produits attendus. »

 

A lire aussi

La Ligue A de volley signe un contrat de Naming avec Marmara et devient la “Marmara SpikeLeague”

Interview : Alexis Danjon, journaliste L’Equipe (Tout savoir sur “Le sport en 2050, le jeu dont vous êtes le héros”)

Laisser un commentaire

Les balances Terraillon deviennent Supporteur Officiel de Paris... La startup de recrutement de sportifs "Sportiw" fondée à Chambéry...
Droits TV - beIN SPORTS s'offre l'intégralité de la Ligue 2 BKT sur 2024-2029, un deal à 200M€ ?(Lire la suite) Football - L'audition de Vincent Labrune au Sénat sera diffusée en direct(Lire la suite) Merchandising - Fanatics signe avec la Juventus pour "l'un des contrats les plus ambitieux"(Lire la suite) Offre Emploi - Event Coordinateur.trice opérations Sud-Ouest Parisien - Paris 2024(Lire la suite) Business - Thierry Henry investit dans une marque française de bagages(Lire la suite) Offre de Stage - Assistant(e) communication et marketing - LDLC Arena(Lire la suite)