Un budget de 802 millions d’euros pour le Ministère des Sports en 2021

 

 

Hier, le Ministère Chargé des Sports a présenté son budget pour l’année 2021. A trois ans des Jeux Olympiques de Paris 2024, le budget piloté par Roxana Maracineanu, Ministre déléguée chargée des Sports, enregistre une hausse historique à 802 millions d’euros (+20% à périmètre constant par rapport au budget LFI 2020 hors CAS).

Une augmentation essentiellement due à l’augmentation de l’enveloppe dédiée au financement des infrastructures de Paris 2024.

En complément à cette somme, le secteur bénéficiera également d’une enveloppe dédiée dans le plan de relance à hauteur de 122M€ sur deux ans. « Ces enveloppes seront ajustées en fonction de la situation sanitaire, le Gouvernement souhaitant rester agile face aux conséquences du virus. Ces crédits sont destinés à favoriser l’emploi et la formation, à rendre les équipements sportifs plus durables et à accélérer la transformation du mouvement sportif. » précise le communiqué.

La suite du communiqué :

Accompagner les clubs sportifs dans la reprise

– Un soutien renforcé aux clubs sportifs et aux fédérations avec un budget de près de 200 M€ au sein de l’Agence nationale du Sport auquel s’ajoutera une enveloppe dédiée du plan de relance en faveur de l’emploi des jeunes, priorité du Gouvernement (40 M€ sur deux ans) ;
– Une ambition intacte pour la haute performance en vue des Jeux Olympiques et Paralympiques avec au moins 90 M€ au sein de l’Agence nationale du Sport.

Au total, plan de relance inclus, l’Agence nationale du Sport, opérateur du ministère, enregistre une hausse de près de 30 % de ses moyens d’intervention avec un budget de 365M€ en 2021 en faveur du haut niveau et du développement des pratiques, au plus près des besoins des territoires et des Français.

Impulser une nouvelle dynamique dans des équipements structurants et exemplaires

– Un investissement public inédit dans les équipements en vue des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 : 225 M€ alloués à la Solideo (soit +75 %), pour financer des infrastructures comme le village olympique en Seine-Saint-Denis, la rénovation du Stade de France ou le Centre aquatique olympique ;
– La création et le développement de centres de préparation aux Jeux Olympiques et Paralympiques à hauteur de 14 M€ dès 2021 ;
– Un effort inédit de 50 M€ pour accélérer la transformation énergétique et l’accessibilité des bâtiments sportifs dans le cadre du plan de relance.

Au total, les crédits investis par l’Etat pour les seuls équipements sportifs en 2021 s’élèveront à 120 M€ hors crédits déployés via l’Agence Nationale du Sport qui seront votés par son Conseil d’Administration. Pour mémoire, l’enveloppe dédiée aux équipements sportifs à l’ANS s’élevait à 45 M€ en 2020.

BON PLAN : Pour vous abonner aux chaînes Canal+, beIN SPORTS, Eurosport... au meilleur tarif, rendez-vous ici

Assurer les missions régaliennes en matière de santé, d’éthique et d’intégrité
– Une impulsion nouvelle pour favoriser le sport santé avec 3,7 M€ destinés à la consolidation du réseau de Maisons Sport-Santé avec l’objectif de 500 structures labellisées d’ici 2022 ;
– Une lutte sans merci contre le dopage, politique publique qui voit ses crédits augmenter avec 11,8 M€ fléchés vers l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) et l’Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD) hors financement du laboratoire ;
– La prévention des dérives (violences, radicalisation…) avec près d’1 M€ pour poursuivre les campagnes de sensibilisation et soutenir l’action ambitieuse du ministère en la matière.

 

Laisser un commentaire

Service Civique : Assistant(e) Chef de Projet - Premiers de Cordée Interview - Comment la marque "Vestiaire du Sport" tente de tirer...
Football - Romelu Lukaku dans la nouvelle campagne Calvin Klein underwear(Lire la suite) Activation - Qatar 2022 - Hisense dévoile sa campagne "Perfect Match"(Lire la suite) Communiqué - La marque NERF et SportEasy lancent une campagne de sponsoring d’envergure pour soutenir les jeunes footballeurs !(Lire la suite) Salle - Arena Saint-Etienne Métropole : "Aucun contrat de naming n’est, pour l’heure, envisagé"(Lire la suite) Inside - Fedcom lance la plateforme OTT Skweek : "Ca n'arrive pas de nul part"(Lire la suite) Politique - Quel budget 2023 pour le Ministère des Sports et des JO ?(Lire la suite)