EA SPORTS songe à changer le nom de son jeu vidéo de football FIFA

 

Alors que Konami a abandonné le nom PES (Pro Evolution Soccer) pour son jeu vidéo de football, Electronic Arts et EA SPORTS songeraient à faire de même pour son célèbre FIFA.

Quelques jours après le lancement de son dernier opus FIFA 22, l’éditeur du jeu vidéo annonce qu’il réfléchit à un éventuel changement de nom de la célèbre saga.

« À l’avenir, nous étudions l’idée de renommer nos jeux de football EA SPORTS. Cela signifie que nous révisons notre accord sur les droits de l’appellation du jeu avec la FIFA, qui est distinct de tous nos autres partenariats et licences officiels dans le monde du football » a déclaré Cam Weber, General Manager d’EA SPORTS Group, dans un communiqué. Un moyen de mettre la pression sur la FIFA dans des négociations actuelles ?

« Grâce à des années de construction de notre franchise mondiale, nous savons que l’authenticité est essentielle à l’expérience. C’est pourquoi nous mettons tant d’énergie et comptons sur la force du collectif de plus de 300 partenaires licenciés qui nous donnent accès à plus de 17 000 athlètes dans plus de 700 équipes, au sein de 100 stades et plus de 30 ligues à travers le monde. Nous investissons continuellement dans les partenariats et les licences les plus importantes pour les joueurs, et pour cette raison, notre jeu est le seul endroit qui vous permet de jouer des compétitions iconiques telles que l’UEFA Champions League, l’UEFA Europa League, la toute nouvelle UEFA Europa Conference League, la Premier League, la Bundesliga, LaLiga Santander, la CONMEBOL Libertadores, la CONMEBOL Sudamericana, et bien d’autres encore, offrant aux joueurs l’expérience la plus proche de la réalité. L’étendue de nos partenariats et notre écosystème de contenus sous licence nous permettront de continuer à apporter une authenticité inégalée à nos jeux de football EA SPORTS, maintenant et pour de nombreuses années à venir. »

Quelques jours après la sortie de FIFA 22, EA SPORTS revendique quelques 9,1 millions de joueurs qui ont rejoint le jeu.

Pour la promotion de son dernier opus, l’éditeur a fait fort en réunissant Beckham, Zidane ou encore Mbappé dans une publicité.

Laisser un commentaire

Sponsoring - Le Racing 92 sécurise son plus gros sponsor, Natixis,... Tennis - Le prize money et les sponsors du BNP Paribas Open 2021...
Bellator Paris : 350€ pour voir Cédric Doumbé face à Derek Anderson le 17 mai prochain(Lire la suite) Sponsoring - Randstad prolonge avec l'OM jusqu'en 2027(Lire la suite) Billetterie - Le prix des places pour "Aux Jeux Streamers"(Lire la suite) Football - L'AJ Auxerre, "un club authentique et populaire, de plus en plus apprécié et attractif"(Lire la suite) Interview - Anthony Dulieu, brand leader Kiprun « On veut des médailles aux JO 2028 »(Lire la suite) Business - Business - L'UFC 300 enregistre de nouveaux records(Lire la suite)