Exit adidas, la fédération allemande de football signe avec Nike (2027-2034)

Equipementier historique de la fédération allemande de football (DFB), adidas va laisser la place à son rival Nike à partir de 2027.

Hier après-midi, la DFB a officialisé la signature d’un nouveau contrat que l’on imagine XXL avec Nike sur la période 2027 à 2034. Dans le cadre de cet accord, Nike équipera toutes les équipes nationales et fournira notamment les futurs maillots des sélections masculines et féminines. Une officialisation qui intervient quelques jours après la présentation de la marque aux trois bandes des nouveaux maillots de l’Allemagne pour son UEFA Euro 2024 disputé à domicile.

« Nike a présenté de loin la meilleure offre économique »

« Nous sommes impatients de travailler avec Nike et de la confiance qui nous est accordée. Le futur partenariat permettra à la DFB de continuer à accomplir des tâches clés au cours de la décennie à venir en vue du développement global du football en Allemagne. Mais une chose est également clair : jusqu’en décembre 2026, nous ferons tout notre possible pour parvenir à un succès commun avec notre partenaire de longue date et actuel adidas, à qui le football allemand doit beaucoup depuis plus de sept décennies » commente Bernd Neuendorf, Président de la DFB, dans un communiqué.

Le média allemand Bild relate que « la DFB a reconnu que la tradition ne paye pas les factures ».

Le montant du contrat entre Nike et la DFB n’a pas été précisé officiellement mais le média économique allemand Handelsblatt évoque la somme de plus de 100 millions d’euros par an. Jusque là, adidas paierait la somme de 50M€ par saison.

« L’attribution du contrat au futur partenaire Nike est le résultat d’un appel d’offres transparent et non discriminatoire. Nike a présenté de loin la meilleure offre économique et a également convaincu par sa vision du contenu, qui représente également un engagement clair en faveur de la promotion du sport amateur et populaire ainsi que le développement durable du football féminin en Allemagne » ajoute Holger Blask, président du conseil d’administration DFB GmbH & Co. KG. « Le calendrier de l’appel d’offres est habituel en ce qui concerne la planification et les délais et a été discuté au préalable avec tous les acteurs concernés du marché. « 

« Avec ses 7,3 millions de personnes, la DFB est une institution sociale centrale et dispose d’un argument de vente unique parmi les associations sportives : elle soutient financièrement ses membres et n’est pas financée par eux » rappelle le trésorier de la DFB Stéphane Grunwald. « Cela contribue à promouvoir le football en tant que sport populaire et de pouvoir proposer des adhésions à des clubs à des tarifs relativement bas. Nous sommes reconnaissants de pouvoir espérer à nouveau un avenir économiquement stable en tant qu’association grâce à l’engagement de Nike »

Pour adidas, cette annonce apparaît évidemment comme un coup dur, notamment en terme d’image de leadership puisque la marque allemande perd son principal asset sportif sur son marché domestique. Reste à savoir quelles seront les stratégies des deux leaders Nike et adidas dans les mois à venir dans l’univers impitoyable des équipementiers sportifs.

Il y a quelques jours, adidas a dévoilé ses résultats financiers pour l’année 2023. En euros, le chiffre d’affaires a diminué de 5% par rapport à 2022 et la marque affiche une perte nette.

Laisser un commentaire

beIN SPORTS dévoile sa nouvelle identité sonore "The Grand"... Candidats, jury, diffusion,... CANAL+ dévoile quelques détails...
Bellator Paris : 350€ pour voir Cédric Doumbé face à Derek Anderson le 17 mai prochain(Lire la suite) Sponsoring - Randstad prolonge avec l'OM jusqu'en 2027(Lire la suite) Billetterie - Le prix des places pour "Aux Jeux Streamers"(Lire la suite) Football - L'AJ Auxerre, "un club authentique et populaire, de plus en plus apprécié et attractif"(Lire la suite) Interview - Anthony Dulieu, brand leader Kiprun « On veut des médailles aux JO 2028 »(Lire la suite) Business - Business - L'UFC 300 enregistre de nouveaux records(Lire la suite)