Files d’attente et rupture de stock, la mascotte des Jeux Olympiques de Pékin 2022 fait un carton

Photo Getty Images

 

Bing Dwen Dwen, la mascotte de Pékin 2022, rencontre un immense succès en Chine. De quoi provoquer de longues files d’attente devant les magasins olympiques et même une rupture de stock. Certains sont même prêts à débourser près de 170 euros pour acheter la peluche.

C’est la star de ces Jeux Olympiques d’hiver de Pékin 2022 : la mascotte Bing Dwen Dwen. Les Chinois s’arrachent la peluche vêtue d’un costumé de glace.

Photo Getty Images

Photo Getty Images

Dimanche 6 février, une longue file d’attente s’est même créée devant le magasin phare des Jeux. Pas moins de 300 personnes faisaient déjà la queue à 6 heures du matin pour s’offrir la mascotte, rapporte le Beijing News.

Pour répondre à cette folle demande, le Comité d’organisation de Pékin 2022 a déclaré vouloir augmenter l’offre. Mais la pénurie s’expliquerait par la fermeture des usines de fabrication à cause de la semaine du Nouvel An lunaire, qui coïncide avec l’ouverture des Jeux pékinois, selon le porte-parole du Comité Zhao Weidong.

La patineuse de vitesse Takagi Miho avec la mascotte dans les bras. Photo Getty Images

« Ce problème reflète la popularité des Jeux olympiques d’hiver de Pékin »

« Nous sommes très attentifs à ce problème… nous nous coordonnons avec les usines pour augmenter l’approvisionnement en Bing Dwen Dwen« , a-t-il assuré en conférence de presse avant d’ajouter : « Ce problème reflète la popularité des Jeux olympiques d’hiver de Pékin, et démontre également la réussite de l’engagement de 300 millions de Chinois dans les sports d’hiver. »

Les prix flambent

Sur place, les gens de tout âge se ruent sur Bing Dwen Dwen et Shuey Rhon Rhon, mascotte officielle des Jeux paralympiques, pour se faire prendre en photo.

Photo Getty Images

Comme tout ce qui est rare, les prix flambent. Certains se disent prêts à débourser jusqu’à 250 dollars canadiens (170 euros environ) pour se procurer la peluche, soit près de dix fois la valeur initiale du produit, selon l’AFP.

395 millions de dollars grâce aux ventes de produits dérivés ?

Bing Dwen Dwen aurait été l’article le plus recherché sur Internet en Chine au cours de la semaine dernière.

Les analystes de Shanxi Securities estiment que le revenu total de la vente de produits sous licence Pékin 2022 pourrait atteindre 395 millions de dollars pendant les Jeux.

Cet engouement, qui peut être démesuré du point de vue occidental, s’explique par un profond respect des mascottes en Chine. Là bas, ces dernières ne sont pas réservées aux enfants ou aux souvenirs commémoratifs.

En mandarin, « Bing » a plusieurs significations, mais la plus courante est celle de glace. Le mot symbolise également la pureté et la force, tandis que « Dwen Dwen » signifie robuste et vivant, et représente également les enfants.

Reste à savoir si l’engouement des français sera le même face à la mascotte de Paris 2024 dont le design n’a pas encore été dévoilé. Les organisateurs tablent sur 2 milliards d’euros en vente de produits dérivés.

BON PLAN : Pour vous abonner aux chaînes Canal+, beIN SPORTS, Eurosport... au meilleur tarif, rendez-vous ici

A lire aussi :

France Télévisions se lance dans le Metaverse à l’occasion des JO d’hiver de Pékin 2022

JO d’hiver Pékin 2022 – Le montant des primes pour les athlètes français en cas de médaille

Laisser un commentaire

Offre de Stage : Coordinateur de Prestations - GOPARK Football - Sergio Ramos devient ambassadeur de la marque Mizuno
Activation - Qatar Airways célèbre son nouveau contrat de sponsor maillot du PSG(Lire la suite) Football - Le nouveau maillot du PSG dévoilé(Lire la suite) Tennis - Wimbledon lance une collection de 1000 NFTs(Lire la suite) Business - Comment Nike a réalisé un nouveau chiffre d'affaires record sur l'exercice 2021-2022(Lire la suite) Sponsoring - Qui sont les 8 athlètes Optic 2000 pour Paris 2024 ?(Lire la suite) Social Media - Best of tweets "sport business" et "marketing sportif"(Lire la suite)