Interview : Donn Davis, patron du PFL « Nous allons être les co-leaders du MMA avec l’UFC »

Credit : Sport Buzz Business

Hier soir à Paris, le patron de la Professional Fighters League (PFL) Donn Davis s’est exprimé à l’Accor Arena avant le combat entre Cédric Doumbé et Baki sur le développement de la ligue et ses ambitions.

La conférence de presse était prévue à 18h, Donn Davis est arrivé à 18h30. Détendu, souriant et très excité par la soirée, l’homme d’affaires s’est montré, à l’américaine, très démonstratif. En particulier, lorsqu’il a répondu à notre première question : est-ce que le PFL Paris est un succès marketing ?

« C’est certainement sur la voie du succès ! Si on regarde les tendances sur les réseaux sociaux des 48 dernières heures, ce combat est 4 fois plus tendance que le combat entre Anthony Joshua et Francis Ngannou et 5 fois plus que l’UFC 299. C’est à travers le monde entier, pas seulement en Europe. L’intention des fans de regarder la soirée est incommensurable. À partir des billets vendus, c’est l’événement MMA qui rassemble le plus de fans en France. Tout laisse à penser que ce sera l’événement MMA le plus regardé en Europe. En termes de tickets vendus, d’audience et de la qualité des combats, on ne peut pas être plus excité ! Et ce n’est que le coup d’envoi de la saison 2 du PFL, le meilleur reste à venir ! »

« Nous sommes partis de 0 employés, 0 combattants, 0 fans il y a 5 ans et aujourd’hui on représente 50% du marché MMA »

C’est la deuxième fois que le PFL pose ses bagages en France et comme l’année dernière au Zénith de Paris, l’Accor Arena était pleine à craquer. À l’image de la NBA, le marché français est fleurissant pour le MMA et ça, le PFL l’a bien compris.

« Cette année, il y a 3 événements PFL à Paris, aucune autre ville dans le monde n’en a autant ! C’est pour vous dire à quel point les fans et le marché français sont bon pour le MMA. Il faut s’attendre à ce que nous soyons souvent là et avec différents événements. Les Bellator Champions Series auront lieu ici (le 17 mai) et dans le futur nous verrons certainement un super combat du PFL à Paris. Sur nos 28 événements PFL de cette année, aucune autre ville n’en accueille 3. C’est la preuve de l’incroyable excitation et de l’engouement des fans de MMA en France. »

« Cedric Doumbé est à un niveau que nous n’avions pas vu depuis Conor McGregor ! »

Et cet engouement en France est largement dû à Cédric Doumbé. Véritable showman sur et en dehors de l’octogone, Donn Davis sait qu’il tient dans sa ligue une véritable poule aux œufs d’or.

« Cédric Doumbé est une sensation comme rarement il y en a dans le sport. Il y a les bons combattants et les sensations. Il a prouvé être à un niveau que nous n’avions pas vu depuis Conor McGregor et ça n’arrive que tous les 5 ans, peut-être même tous les 10 ans. Mon ami Mike Tyson avec qui j’étais en Arabie Saoudite la semaine passée était l’un d’entre eux en boxe. Ce sont des sportifs dont les fans veulent suivre leur parcours, pas seulement en raison de ce qu’il se passe dans la cage, mais pour ce qu’ils sont. Nous sommes très excités qu’il fasse partie du PFL, nous faisons attention à lui, à ses supporters et à ce qu’il veut accomplir ! Il faut donner du crédit à Cedric Doumbé concernant l’engouement du PFL en France. »

« Nous allons lancer le PFL Afrique en avril 2025 ! »

Mais le PFL ne va pas s’arrêter au marché français ou même européen. « Nous allons lancer le PFL Afrique en avril 2025 ! On m’a beaucoup demandé où ? Quand ? Comment ? Mais je ne veux pas gâcher l’annonce de cette nouvelle à Francis Ngannou, le patron du PFL Afrique. Francis va annoncer aux alentours du mois de mai les dates et lieux exacts. Le PFL Moyen-Orient se lance en avril 2024 et comme pour l’Afrique et l’Europe, ça sera exactement le même format. Nous couronnerons le premier champion de MMA africain en 2025. »

« Signer Ngannou au PFL, c’est comme signer Messi en MLS ! À la différence que la MLS est la 10e meilleure ligue de football au monde, alors que nous, nous sommes la 2e meilleure ligue de MMA au monde ! »

Francis Ngannou ne combattra pas dans le PFL Afrique, mais Donn Davis nous promet que le colosse camerounais affrontera le brésilien Renan « The Problem » Ferreira cet été ou en fin d’année, en fonction du résultat de Ngannou face à Anthony Joshua ce soir.

Donn Davis l’avoue, l’arrivée de Francis Ngannou dans le PFL a donné de la crédibilité à la ligue. À ce sujet, l’américain explique que si d’autres font le choix d’être « prisonnier d’une ligue », Ngannou a décidé de « faire plus d’argent et d’avoir des véritables opportunités » en rejoignant le PFL.

Grâce à sa venue, « les meilleurs combattants du monde se sont dits « Maintenant, j’ai deux choix, l’UFC ou le PFL ». » explique-t-il. Avant d’ajouter « Signer Ngannou au PFL, c’est comme signer Messi en MLS ! À la différence que la MLS est la 10e meilleure ligue de football au monde, alors que nous, nous sommes la 2e meilleure ligue de MMA au monde ! ».

Credit : Sport Buzz Business

Est-ce que le PFL peut regarder l’UFC dans les yeux ?

« L’UFC a construit l’industrie, il n’y a pas de MMA sans l’UFC et Dana White a été fondamental. Nous sommes très respectueux de ça. » Le patron du PFL reste lucide, mais ne manque pas d’ambitions pour autant. « Ce monde est assez grand pour 2 organisations de MMA. Ils ont été les premiers leaders, mais ne vous méprenez pas, ils ne seront pas les seuls. Nous faisons quelque chose de différent, quelque chose d’unique… Nous sommes partis de 0 employés, 0 combattants, 0 fans il y a 5 ans et aujourd’hui on représente 50% du marché MMA. »

https://twitter.com/SportBuzzBizz/status/1765826142001299942

En bon homme d’affaires américain, Donn Davis connaît ses atouts et sait sur quoi le PFL doit encore travailler. « Notre marque est encore petite. J’ai monté assez de sociétés dans ma vie pour savoir qu’il faut commencer par la qualité du produit. Notre produit est aussi bon que celui de l’UFC. Notre marque va les rattraper. Nous n’avons pas de force marketing, nous n’avons pas 200 millions de dollars à mettre chaque année dans la stratégie marketing comme ils le font. Mais nous sommes en train de les rattraper parce que quand les fans voient ce qu’on leur propose, que les combattants intègrent notre entreprise, ils disent : « C’est super bien ! Et j’aime ça ! ». »

« Dans 5 ans, nous serons tous assis et nous diront « Voilà ce que nous accomplit ». Exactement, comme il y a 5 ans, quand nous sommes parties de zéro et que nous représentons désormais 50% du marché. »

Dans ce cas, il faudra penser à nettoyer le sol de la cage pour éviter que les prochains principaux combats ne soient pas « épineux ».

À lire aussi

Droits TV : DAZN nouveau diffuseur de la PFL en France en 2024

Merchandising – Cédric Doumbé et Pantin Optique dévoilent une paire de lunettes “La Paire du KO” avant le combat contre Baki

PFL : Le prix des places pour le combat Doumbé vs Baki à l’Accor Arena le 7 mars 2024

Laisser un commentaire

En ce 8 mars, les joueurs du Red Star porteront le nom des joueuses... Anthony Joshua va empocher 50 millions de dollars pour son combat...
Paris 2024 - "Rendez-vous avec l'histoire", la campagne de communication de l'Equipe de France Olympique(Lire la suite) JO - Voici le jeu vidéo mobile Paris 2024(Lire la suite) Sponsor - Alibaba Cloud et World Squash unis autour d'un accord pour l'environnement(Lire la suite) Football - Un joueur de Málaga vend son maillot 50€ à un supporter après le match(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de stage : Assistant(e) Chef de Projet Marketing - Sportfive (OL)(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Assistant(e) Business Performance - SPORTFIVE(Lire la suite)