Interview : Louis Le Neve, co-fondateur de « Un Bon Maillot »

Louis Le Neve, co-fondateur de Le Bon Maillot

 

Découvrez « Entreprendre dans le sport »,
notre nouvelle rubrique consacrée
aux jeunes entreprises et porteurs de projets
dans le secteur qui nous passionne.

 

Seriez-vous prêt à acheter un maillot de football d’une équipe au hasard ? C’est le pari un peu fou sur le papier de la société « Le Bon Maillot ».

Après plus d’une année d’existence, le concept a semble-t-il trouvé son public, l’occasion pour certains de s’attacher sentimentalement à un « nouveau » club et élargir sa collection de maillots.

Pour en savoir plus, nous avons posé quelques questions à Louis Le Neve, co-fondateur de Un Bon Maillot.

Sport Buzz Business : Pouvez-vous nous présenter Un Bon Maillot ?

Louis Le Neve : Le Bon Maillot est avant tout un projet entre amis. Lancé pour le kiff et par attrait pour l’univers foot, c’est devenu aujourd’hui une entreprise réelle et concrète. Nous proposons des coffrets mystères à nos clients. Ils doivent simplement sélectionner leur taille et on s’occupe du reste. Ils peuvent bien évidemment mentionner la ou les équipes qu’ils ont déjà ou qu’ils ne veulent absolument pas recevoir et le hasard se charge de la suite.

SBB : Qui se cache derrière Le Bon Maillot, combien êtes-vous, quel est votre parcours ?

LLN : Mon associé Timothé et moi-même sommes vosgiens d’origine. Timothé a 30 ans et est ingénieur de formation. J’ai 28 ans et je suis diplômé d’un master 2 en communication et marketing à l’ISCOM. Nous sommes tous les deux amis d’enfance et fans de football avant tout. Nous avons longuement joué au foot ensemble et toujours eu cette envie et volonté d’entreprendre ensemble et si possible dans ce domaine.

C’est notre second projet entrepreneurial commun. En plus de ces projets j’ai également créé une marque de sous-vêtements haut de gamme 100% français bio et éco-responsables : Maison Albert Joseph

SBB : Quel est le point de départ, le constat autour de cette création d’entreprise ?

LLN : Très naturellement. Tout d’abord parce que nous sommes nous-même de potentiels clients de notre propre concept, et c’est cette ligne directrice qu’on emprunte chaque jour. Mais on a découvert il y a quelques années ce type de concept dans le domaine de la mode. On s’est dit que ça pourrait cartonner dans le football et on a posé les premières pierres du projet en octobre 2021.

SBB : Quelle est votre plus-value ?

LLN : La grande diversité de nos maillots, La qualité de notre service, La proximité avec nos clients, Nos rapports privilégiés avec les marques/équipementiers, Les liens tissés avec les clubs pros, La facilité de notre concept, Notre univers.

« Notre prévisionnel, revu complètement à la hausse, autour des 1,5 million d’euros devrait normalement être atteint d’ici la clôture de notre bilan comptable »

SBB : Quel est le business model de Le Bon Maillot ? Comment gagnez-vous de l’argent ? Quel chiffre d’affaires prévoyez-vous à 3-5 ans ?

LLN : Entre 13 et 14 mois après notre premier coffret mystère vendu en juillet 2021, nous avons désormais expédié pas moins de 30 000 maillots dans 20 pays du monde et sur 4 continents différents. Une ascension que nous n’avions absolument pas anticipée et d’ailleurs toujours pas réalisée. Notre prévisionnel, revu complètement à la hausse, autour des 1,5 million d’euros devrait normalement être atteint d’ici la clôture de notre bilan comptable. Nous sommes désormais 8 et nous devrions prochainement compléter l’équipe pour être une bonne dizaine courant janvier/février.

SBB : Comment vous approvisionnez-vous en maillots ?

LLN : Pour nous fournir, nous avons 3 grands réseaux. On est directement en lien avec les équipementiers / les marques, les clubs et avec des revendeurs spécialisés dans le foot.

SBB : Parlez-nous de l’aspect logistique, un poste clé de l’activité des Box. Avez-vous des partenaires ?

LLN : Aujourd’hui, nous travaillons exclusivement avec GLS qui est notre partenaire de confiance. Nous sommes la première entreprise française à tester leur service GLS relais. Nous avons deux locaux où sont préparés les commandes et nous avons 2-3 personnes qui tournent pour préparer et envoyer les commandes.

SBB : Quelle stratégie de communication mettez-vous en place pour faire de l’acquisition client, développer la notoriété de la société, et vendre des maillots ?

LLN : Nous avons lancé une campagne RP et nous avons activé les leviers traditionnels avec le développement des réseaux Sociaux, google ads, campagne pub sur Facebook et Tiktok, et un petit peu d’influence.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lebonmaillot.com (@lebonmaillot)


SBB : Etes-vous à la recherche de fonds, de partenaires, de futurs collaborateurs ?

LLN : Ce n’était pas notre priorité au départ mais nous sommes entrain d’y réfléchir sérieusement.

SBB : Quels sont vos principales difficultés rencontrées pour le moment dans ce projet entrepreneurial ?

LLN : Nos principales difficultés ont été d’assumer notre croissance, être capable de nous fournir en conséquence, être capable d’assumer la logistique et surtout être pris au sérieux et considéré. Cela a été un gros frein au départ mais il n’en est plus un aujourd’hui.

SBB : Il y a également une offre rugby, quelles peuvent-être les prochains sports déclinés par votre société ?

LLN : Avec le lancement de la Coupe du Monde de rugby l’an prochain, nous avons fait le choix de développer notre concept au rugby. Nous sommes les pionniers en France pour ce sport. Nous avons donc lancé le site mysteryrugby.com le 7 novembre dernier. C’est exactement le même principe que Le Bon Maillot pour le foot mais cette fois ci pour le rugby. On est déjà entrain de penser à lancer un autre site pour un autre sport. Réponse dans quelques semaines…

SBB : Avez-vous une offre spécifique pour Noël ?

LLN : Pour Noël, nous allons lancer la box premium. Une box qui offre la garantie de tomber sur un maillot de la saison en cours à un prix qui défit toute concurrence. La box sera proposée à partir de 62,99 euros. Comme pour la Coupe du Monde, elles seront en Edition limitée.

Nous proposons des box pour toute la famille : homme femme et enfant. Grâce au Bon Maillot, il est possible de recevoir un maillot mystère, un short mystère, une tenue, un maillot mystère floqué ou encore un maillot mystère porté par un joueur pro.

 


 

Vous souhaitez mettre en avant votre jeune société (max 3 ans),
parler de votre futur projet entrepreneurial
dans notre nouvelle rubrique « entreprendre dans le sport » ?
Contactez-nous à infos@sportbuzzbusiness.fr

 

A lire aussi

Interview : Paul Adrien Dufour, Fondateur de “Culture Sports”

Interview : Olivier Rousseau, Fondateur de Flycup

Interview : Ahmed Hakkoum, co-fondateur de FAN4ALL, plateforme d’expériences dédiée aux fans de foot

Laisser un commentaire

L'Équipe devient partenaire officiel d'AMOS Sport Business School Offre de Stage : Assistant Chef de Projet - VMATCH
Tennis - Qui a fabriqué le nouveau mobilier de Roland-Garros ?(Lire la suite) Tennis - L’Opening Week, l’autre réussite de Roland Garros(Lire la suite) Smaïl Bouabdellah rejoint M6 pour l’Euro 2024(Lire la suite) Business - La startup de recrutement de sportifs "Sportiw" lève 1 million d'euros(Lire la suite) Volley - Nolt équipementier de la LNV, on en parle avec le responsable marketing de la ligue(Lire la suite) JO - Terraillon Supporteur Officiel de Paris 2024(Lire la suite)