Le Mondial rugby amateur France 2023 en quête d’un partenaire-titre, on vous révèle le montant demandé

Envie de devenir le partenaire-titre de cette grande messe du rugby amateur organisée pendant la Coupe du Monde 2023 en France ? Il vous faudra débourser 250 000 euros.

Le saviez-vous ? Une grande compétition, réunissant 20 clubs de rugby amateur venus des 20 pays qui disputeront la prochaine Coupe du monde, se prépare. Son nom ? Le Mondial rugby amateur. Il aura lieu du 23 au 30 septembre prochain, au cœur de France 2023.

Déjà soutenue par des partenaires institutionnels à hauteur de 500 000 euros (Région Sud, Ville de Digne les Bains, Départements 04, 83, 13…) cette grande messe du rugby amateur recherche activement un partenaire-titre (Naming). Celui-ci devra débourser la somme de 250 000 euros comme nous le précise l’organisation.

Au total, l’événement au budget global de 2 millions d’euros espère récolter 650 000 euros grâce au sponsoring privé. Les recettes additionnelles (billetterie, merchandising, F&B…) est de 250 000€

Un événement à l’initiative de Jeremy Teyssier, Président du Rugby Club Dignois, qui a créé l’association organisatrice l’AFEMORA. Un mondial rugby amateur qui a également le soutien de la Fédération Française de Rugby, France 2023, Paris 2024, la Ligue Nationale de Rugby,…

600 joueurs venus des 5 continents

« Les partenaires du Mondial ne seront pas au soutien d’un simple évènement sportif, ils seront sponsors de la générosité, de l’universalisme et de l’art de vivre du rugby », explique, dans un communiqué, l’organisation avant d’ajouter : « Le Mondial rugby amateur sera le véritable vecteur des valeurs fondatrices du rugby et rassemblera 600 joueurs amateurs des 5 continents, pour qui le rugby n’est pas un métier mais une passion, un art de vivre et de partager ».

Une plateforme vidéo-digitale verra le jour fin avril. On y retrouvera toute l’actualité de l’événement, mais aussi les matches et entraînements des futures équipes participantes. Les 66 rencontres de la compétition y seront accessibles en direct et en différé depuis les quatre coins du globe. Les partenaires y trouveront également une « forte visibilité ».

Un objectif : « sensibiliser plus de 200 millions de personnes »

« Sensibiliser plus de 200 millions de personnes dans les 20 pays participants », c’est l’objectif de ce Mondial rugby amateur. « Une aubaine pour les partenaires et un formidable outil de visibilité et de communication, en capacité de véhiculer des messages rassurants et positifs dans un climat général anxiogène », glisse l’organisation en guise de dernier argument.

Début mars, la compétition avait fait peau neuve, en laissant tomber le nom « Festival mondial du rugby amateur » pour « Mondial rugby amateur », un nom plus succinct. L’idée étant d’opter pour une nouvelle identité « plus sobre, internationale et à la hauteur de ses ambitions ».

A lire aussi :

La Coupe du Monde de rugby France 2023 débarque au salon de l’agriculture

Rugby – La symphonie du Stade Toulousain avec l’Orchestre National du Capitole

Laisser un commentaire

JO Paris 2024 : CTS Eventim et France Billet, ces sociétés... UEFA Champions League 2023 - Quels équipementiers et sponsors...
Tennis - L’Opening Week, l’autre réussite de Roland Garros(Lire la suite) Smaïl Bouabdellah rejoint M6 pour l’Euro 2024(Lire la suite) Business - La startup de recrutement de sportifs "Sportiw" lève 1 million d'euros(Lire la suite) Volley - Nolt équipementier de la LNV, on en parle avec le responsable marketing de la ligue(Lire la suite) JO - Terraillon Supporteur Officiel de Paris 2024(Lire la suite) Média - La société Matchem rachète le média "But !" pour 120 000€(Lire la suite)