[Interview] L’agence Leroy Tremblot réalise le nouveau logo du Stade de Reims

 

Aujourd’hui, le Stade de Reims a dévoilé sa nouvelle identité visuelle. Initialement prévu mi-avril, le reveal du nouveau logo a été reprogrammé ce 18 juin, jour de la date de création du club.

Pour réaliser ce nouvel élan graphique, le Stade de Reims a fait appel à l’agence de design Leroy Tremblot appartenant à Lafourmi depuis 2017« Le choix de Leroy Tremblot est rapidement tombé sous le sens. Son expertise en matière de branding est connue et reconnue et l’approche de l’agence nous a tout de suite séduits. Nous avions par le passé pu travailler avec Lafourmi, des relations de confiance étroites étaient déjà tissées. Convaincus par le savoir-faire de Leroy Tremblot, nous n’avons pas sondé d’autres acteurs en amont » nous précise Mathieu Lacour, Directeur général du Stade de Reims. Ces derniers jours, le club avait remplacé son blason sur les réseaux sociaux afin de sensibiliser ses suiveurs au don de sang. Une manière habile également d’annoncer l’arrivée de son nouveau logo.

« Pour le logotype à proprement parlé, c’est un travail de 4 mois »

« La mission globale avec le Stade de Reims, qui est en encore en cours du fait du déploiement, dure depuis un an et demi » nous précise de Dominique Jubert, Directeur Général de Leroy Tremblot. « Elle dépasse le cadre du travail sur le logotype puisqu’elle inclut la réflexion et la conception de la plate-forme et de l’architecture de marque, du territoire graphique, de la normalisation et surtout de l’habillage complet du centre de vie Raymond Kopa. Pour le logotype à proprement parlé, c’est un travail de 4 mois, sachant que le fichier devait être remis l’équipementier du club en août dernier pour qu’il travaille sur le maillot de la saison 2020/2021. »

Depuis combien de temps le club réfléchi à un changement de logo ? « C’est une réflexion qui s’est accélérée en 2015 lors de l’écriture du projet club « Horizon 2020 ». La précédente identité datait de 1999, 21 ans c’est un cycle extrêmement long » ajoute Mathieu Lacour. « Nous nous sommes finalement lancés dans ce travail il y a un an et demi. Six mois ont été nécessaires pour mener une étude juridique pointue nécessaire pour savoir si nous pouvions moderniser le logo historique qui comporte une bouteille de champagne. Puis un an pour arriver à ce territoire de marque complet, puisqu’il ne s’agit pas seulement d’un logotype mais d’un ensemble graphique complet, avec par exemple un logotype pour l’Académie, un autre pour le centre de vie… »

Quelle histoire derrière le nouveau logo du Stade de Reims ?

Volontairement plus épuré (le nom devient Stade Reims sans le « de »), le nouveau logo du Stade de Reims respecte évidemment les couleurs du club en conservant le rouge et blanc. Un design dans l’ère du temps qui succède au précédent logo utilisé depuis 1999.

« L’ensemble des éléments s’inscrit dans une composition originale, symbole de puissance et d’ouverture. Puissante par la graisse et la composition du nom, ouverture par la gestion des espaces qui circulent autour des différents éléments graphiques » précise le communiqué. « Les initiales S et R sont désormais unies pour composer un monogramme parfaitement axé sur le nouveau blason couronné, dont les courbes sont calquées sur celles du porche de la cathédrale de Reims. La couronne symbolise à la fois la « Cité des Sacres », qui fait la renommée de la ville, mais aussi les générations pionnières du Stade de Reims, celles des premiers rois du football de France, et notamment Raymond Kopa. Le nom pour sa part, joue du dessin et des graisses typographiques pour visualiser la préposition sans perturber la composition des deux mots majeurs qui composent le nom du club. »

4 pistes proposées au club par l’agence

Pour parvenir à ce nouveau logo, l’agence Leroy Tremblot et le Stade de Reims ont bien évidemment multiplié les échanges. « Dans un premier temps, nous avons réalisé un travail exploratoire pour envisager une réhabilitation du premier logo iconique du club qui comportait une bouteille de champagne » nous détaille Dominique Jubert. « Il est rapidement apparu que nous allions être bloqué par la Loi Evin et qu’à vouloir trop évoquer l’imaginaire du champagne, nous risquions de faire logo trop connoté cave champenoise. Suite à cela, nous avons donc proposé 4 pistes, toutes différentes et très rapidement le club s’est ressenti dans celle que vous découvrez aujourd’hui. Il a eu encore de nombreux aller retours créatifs pour affiner dans le détail et la nuance l’ensemble des éléments qui le constituent. Durant tout ce travail, nous avons eu des échanges étroits avec la direction du club qui nous a challengé et que nous avons aussi surpris en dépassant souvent ses challenges. »

Qui a eu la décision finale au sein du club ? « Nous étions une équipe de trois personnes mobilisée sur ce dossier, avec à mes côtés notre directeur communication et marketing ainsi que notre graphiste. Naturellement le Président et le Président de l’Association ont eu une présentation pour valider l’identité construite mais à l’image du fonctionnement du Stade de Reims, tous les échanges ont été menés de manière fluide et en totale confiance. » ajoute Mathieu Lacour.

La même agence de design que pour le logo du FC Nantes

En faisant appel à Leroy Tremblot, le Stade de Reims a certainement été rassuré par les différents logos réalisés par l’agence ces dernières années. On pense notamment à celui de la Fédération Française de Rugby (FFR) dévoilé il y a un an ou encore celui de la Fédération Française de Tennis (FFT) en 2015.

Même si le nouvel emblème de la FFT avait été très commenté à l’époque, ce n’est rien à côté de ce qu’a vécu Leroy Tremblot l’année dernière avec le reveal du nouveau logo du FC Nantes.

Comment l’agence parvient-elle à se renouveler ? « C’est un vrai challenge en effet mais cela fait partie de notre métier d’innover et de se différencier pour créer de la préférence de marque. Dans ce genre de projet, il faut concilier la dimension stratégique liée à l’évolution de la marque et l’aspect passionnel qui est propre au sport et qui créé ne relation toute particulière entre le club, sa ville, ses supporters et ses partenaires » ajoute Dominique Joubert. « Au sein du même championnat, cette relation et cette histoire sont complètement différentes d’un club à un autre. C’est à ce niveau là que se fait toute la différence. Il s’agit pour nous de trouver les symboles qui font l’âme de ce club, ceux qui sont immuables et qui font que le Stade de Reims ne peut ressembler à aucun autre : le Rouge et le Blanc, le blason qui renvoie au football mais dont le dessin reprend les contours du porche de la cathédrale, la couronne qui fait référence à la cité des sacres mais aussi aux premiers rois du football dans les années 50/60, comme Raymond Kopa, le nom Stade de Reims désormais écrit de manière moderne et puissante et surtout  les lettres S et R qui sont maintenant traités dans un monogramme indissociable ».

Laisser un commentaire

Fil Info : L'actualité en continu du sport business et du marketing... Bon Plan : Canal+ lance une vente flash de ses chaînes et Disney+...
Sponsoring - Lidl va stopper son Naming du Championnat de France de Handball(Lire la suite) MMA - Venum remplace Reebok comme équipementier officiel de l'UFC(Lire la suite) Tennis - Malgré son annulation, Wimbledon va distribuer un prize money aux joueurs(Lire la suite) Activation - Le logo adidas incrustré dans le rond central (réalité augmentée) pour le tournoi "MLS is Back"(Lire la suite) Offre de Stage - Chargé de communication et relation médias - Association Française de Footgolf (AFFG)(Lire la suite) Activation - Kappa fait appel à Alexandre Ruiz pour dévoiler les nouveaux maillots d'Angers SCO(Lire la suite)